La Source (Ingmar Bergman - 1960)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

La Source (Ingmar Bergman - 1960)

Post by Philip Marlowe »

Enchainé hier après l'Avventura(et qu'est-ce que ça fait du bien :lol: :arrow: ), j'ai par contre là été complètement emballé :D

La scène d'ouverture est superbe et donne tout de suite une atmosphère moyen-ageuse teintée de mysticisme.
Puis le film est après tout simplement agréable à regarder. Grâce à son rythme posé, la beauté des images, la fluidité de la mise en scène, la simplicité du tout...Et il contient des moments vraiments grands(SPOILER: L'ouverture on a déjà dit, l'enfant qui attend seul dans les bois à côté du cadavre, le 1/2cauchemard de l'enfant, le plan à travers les flammes, et vers la fin Gunnel Lindblom qui se lave le visage...FIN SPOILER).
Bergman conte de manière classique et avec un talent pictural hors pair un conte simple et cruel, et réalise, parmi les films que j'ai vu de lui(c'est à dire ses plus connus sauf Fanny et Alexandre, Monika et L'Heure du Loup), une de ses oeuvres les plus fortes. Déjà mon 2eme Bergman préféré après vous savez lequel 8)

Un grand moment donc que ce film(notons aussi que le DVD opening bénéficie d'une compression beaucoup plus correcte que celui du Silence)
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

fais un topic bergman, ça sera tout de suite plus simple :wink:
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

La source est mon Bergman préféré à tous les niveaux : histoire (mysticisme, recherche du Dieu absent, obsession de la mort, transgression, rapport à l'enfance, violence sensuelle), mise en scène, photo, utilisation des décors, . Une oeuvre foisonnante et d'une grande violence picturale et psychologique.
Image
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

Roy Neary wrote: Une oeuvre foisonnante et d'une grande violence picturale et psychologique.
Foisonnante? Ce n'est pas l'adjectif que j'aurais utilisé pour un film qui m'a paru justement très simple. :wink:
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

A signaler: une rétro Bergman se tient en ce moment au saint andré des arts
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Philip Marlowe wrote:
Roy Neary wrote: Une oeuvre foisonnante et d'une grande violence picturale et psychologique.
Foisonnante? Ce n'est pas l'adjectif que j'aurais utilisé pour un film qui m'a paru justement très simple. :wink:
J'ai oublié un mot dans ma phrase, je voulais dire foisonnante au niveau des thèmes. Cela dit, je ne dirais pas que La source est un film simple. Avec les années, le cinéma de Bergman deviendra en effet plus dépouillé visuellement mais La source date de 1959, à une époque ou son style était plus flamboyant et où il s'intéressait à plusieurs genres.
Image
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Tuck pendleton wrote:A signaler: une rétro Bergman se tient en ce moment au saint andré des arts
En ce moment... comme depuis une quinzaine d'années. :wink:
Image
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

Roy Neary wrote:
Philip Marlowe wrote:Foisonnante? Ce n'est pas l'adjectif que j'aurais utilisé pour un film qui m'a paru justement très simple. :wink:
J'ai oublié un mot dans ma phrase, je voulais dire foisonnante au niveau des thèmes. Cela dit, je ne dirais pas que La source est un film simple. Avec les années, le cinéma de Bergman deviendra en effet plus dépouillé visuellement mais La source date de 1959, à une époque ou son style était plus flamboyant et où il s'intéressait à plusieurs genres.
Par simple je voulais dire pas obscure comme ses oeuvres 60s MODE JUVE ON: Une pièce vide, une horloge, 2 femmes qui regardent par la fenêtre MODE JUVE OFF
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

Roy Neary wrote:
Tuck pendleton wrote:A signaler: une rétro Bergman se tient en ce moment au saint andré des arts
En ce moment... comme depuis une quinzaine d'années. :wink:
oui disons qu'il ne passe QUE du Bergman pour l'instant :lol: comme pour tarkovski y'a quelque mois. Enfin là ça s'achève bientôt
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23409
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

Roy Neary wrote:
Philip Marlowe wrote:Foisonnante? Ce n'est pas l'adjectif que j'aurais utilisé pour un film qui m'a paru justement très simple. :wink:
J'ai oublié un mot dans ma phrase, je voulais dire foisonnante au niveau des thèmes. Cela dit, je ne dirais pas que La source est un film simple. Avec les années, le cinéma de Bergman deviendra en effet plus dépouillé visuellement mais La source date de 1959, à une époque ou son style était plus flamboyant et où il s'intéressait à plusieurs genres.
+1 :) J'étais réticent avant de le voir, mais j'ai été carrément impressionné. Dans le registre, je le préfère largement au 7e sceau.

Par ailleurs, je vous avouerai que le film me touche pour des raisons un peu plus perso. En maîtrise d'Histoire, j'ai bossé sur les chevalerie suédoise dans la première moitié du XIVe siècle, autour de sainte Brigitte (Birgitta Birgersdotter : elle était la fille d'un chevalier assez important en son temps). Je vois dans le film, la Suède médiévale que j'ai vue en imagination en travaillant sur les documents ! :P

Pour revenir au film, la fin me laisse encore perplexe quant à l'interprêtation : pro-Dieu ou plutôt anti... ? J'ai l'impression qu'on peut tirer les deux conclusions. Reste à savoir quelle est, à ce moment, celle voulue par Bergman. :wink:
Last edited by Commissaire Juve on 23 Sep 13, 22:09, edited 1 time in total.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3440
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Post by Vic Vega »

Si j'ai du mal avec la veine "de chambre" de Bergman, celui-là est un de mes favoris du cinéaste avec Persona et Fanny et Alexandre. Vu il y a trop longtemps pour pouvoir en parler.
ImageImageImageImage
Zoé
Vamp 2
Posts: 1354
Joined: 24 Aug 04, 15:47
Location: Sous la couette

Post by Zoé »

Très beau Bergman, l'un des seuls que je goûte (avec Sonate d'automne et une poingée d'autres). Bien moins lourd que Le septième sceau effectivement, Monsieur Juve :wink:
Alex Blackwell
Charles Foster Kane
Posts: 22026
Joined: 13 Apr 03, 10:10
Location: into the sky, into the moon

Post by Alex Blackwell »

Je l'ai toujours considéré comme le chef d'oeuvre de son réalisateur mais une nouvelle vision s'impose.
Image

Night of the hunter forever


Caramba, encore raté.
Carlotta Montay

Post by Carlotta Montay »

Zoé wrote:Très beau Bergman, l'un des seuls que je goûte (avec Sonate d'automne et une poingée d'autres). Bien moins lourd que Le septième sceau effectivement, Monsieur Juve :wink:

:x
Zoé
Vamp 2
Posts: 1354
Joined: 24 Aug 04, 15:47
Location: Sous la couette

Post by Zoé »

Carlotta Montay wrote:
Zoé wrote:Très beau Bergman, l'un des seuls que je goûte (avec Sonate d'automne et une poingée d'autres). Bien moins lourd que Le septième sceau effectivement, Monsieur Juve :wink:

:x
Lourd pour moi en tout cas :wink: Outrageusement symbolique conviendrait mieux !