La Source (Ingmar Bergman - 1960)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Alex Blackwell
Charles Foster Kane
Posts: 22026
Joined: 13 Apr 03, 10:10
Location: into the sky, into the moon

Post by Alex Blackwell »

Carlotta Montay wrote:
Zoé wrote:Très beau Bergman, l'un des seuls que je goûte (avec Sonate d'automne et une poingée d'autres). Bien moins lourd que Le septième sceau effectivement, Monsieur Juve :wink:

:x
Je le pense aussi mais tu as aussi tes partisans, notamment un critique strasbourgois qu s'appelle Michel Cieutat: la Source serait selon lui inférieur au Septième Sceau.
Image

Night of the hunter forever


Caramba, encore raté.
Zoé
Vamp 2
Posts: 1354
Joined: 24 Aug 04, 15:47
Location: Sous la couette

Post by Zoé »

Alex Blackwell wrote:tu as aussi tes partisans, notamment un critique strasbourgois qu s'appelle Michel Cieutat: la Source serait selon lui inférieur au Septième Sceau.
Après quelques litres de bière alsacienne, je n'en doute pas. :mrgreen:
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23485
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

Les deux films n'ont en commun que le Moyen Age. Je trouve la structure narrative de la Source plus linéaire et plus "carrée" ! (linéaire et carré, ça fait un peu bizarre, ça tient plutôt de l'oxymore ; mais bon, je me comprends :mrgreen:)
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Fatalitas
Bête de zen
Posts: 38662
Joined: 12 Apr 03, 21:58

Post by Fatalitas »

Roy Neary wrote:La source est mon Bergman préféré à tous les niveaux : histoire (mysticisme, recherche du Dieu absent, obsession de la mort, transgression, rapport à l'enfance, violence sensuelle), mise en scène, photo, utilisation des décors, . Une oeuvre foisonnante et d'une grande violence picturale et psychologique.
Pareil, mon préféré avec Fanny et Alexandre et Les Fraises sauvages :wink:
Image
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23485
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

Moi, dans le trio de tête, je mettrais d'autres titres :

1) Jeux d'Eté
2) Sourires d'une nuit d'été
3) Une leçon d'amour

:D

Après, il y a Monika, L'Oeil du diable, la Source... mais tout ça se tient dans un mouchoir de poche ! :wink:
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51251
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Commissaire Juve wrote:Moi, dans le trio de tête, je mettrais d'autres titres :
1) Jeux d'Eté
2) Sourires d'une nuit d'été
3) Une leçon d'amour
:D
Tu préfères donc le Begman des premières années, délicatement romantique et sensuel, volontiers drôle et léger mais déjà mordant et désabusé concernant les thèmes de l'amour et du couple.
Image
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23485
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

Roy Neary wrote:
Commissaire Juve wrote:Moi, dans le trio de tête, je mettrais d'autres titres :
1) Jeux d'Eté
2) Sourires d'une nuit d'été
3) Une leçon d'amour
:D
Tu préfères donc le Begman des premières années, délicatement romantique et sensuel, volontiers drôle et léger mais déjà mordant et désabusé concernant les thèmes de l'amour et du couple.
Tutafé ! :D

Je me suis dépêché de l'écrire en avril 2001, quand les DVD zone 2 sont sortis (http://ahbon.free.fr/Bergman_2.html). Un jour, quand j'ai parlé de "cafard" concernant Cris et Chuchotements je me suis carrément fait agresser par un lecteur du site.

Alors, on a eu quelques échanges épistolaires argumentés et tout s'est arrangé ! :mrgreen:
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Mackey

Post by Mackey »

La source est mon plus grand choc cinématographique. Le plus important à mes yeux, parce-qu'il restera à jamais gravé. Mais il est bien plus que çà.
La source est l'essence même du cinéma. Mais il dépasse le cadre de l'oeuvre d'art. Parce-que Dieu tel que les hommes l'ont conçu EST dans chaque plan du film.
La source est mon préféré de Bergman. Mais il surpasse le talent de Bergman. Parce-qu'il a échappé à son créateur, le créateur l'a renié.
La source est un hymne à l'innocence. Mais une innocence qui sera souillée et meurtrie dans une scène crue et cruelle, qui vous prend à la gorge comme jamais et qui ne vous lâche plus jamais. Parce-que ce n'est plus seulement du cinéma.
La source est aussi l'histoire de la vengeance d'un père. La loi du talion. Une vengeance filmée tout aussi crument mais qui n'a évidemment pas le même enjeu émotionnel, seul l'innocence du père étant en jeu.
La source s'achève sur le plus beau plan de l'histoire du cinéma, parce-qu'il ne pouvait en être autrement. Le regard du spectateur en plongée sur la mère qui s'allonge à côté du corps de sa fille, frôle son visage, et avec son mari, le soulève. La tête de la jeune fille qui bascule légèrement en arrière. La source qui peut enfin apparaître.
La source est une oeuvre bouleversante et essentielle.
blaisdell
Assistant opérateur
Posts: 2285
Joined: 2 May 05, 16:19

Post by blaisdell »

Je crois que c'est la version soft de LA DERNIERE MAISON SUR LA GAUCHE . :roll: :wink: :lol: :shock:
Gromit
Accessoiriste
Posts: 1816
Joined: 23 Dec 04, 12:16
Location: 62, West Wallaby Street

Post by Gromit »

La Source est un des films de Bergman que j'aime le moins. Je ne dis pas l'un des moins bons...
La réalisation est souvent remarquable mais l'histoire (l'un des seuls scénarii quasi imposé à Bergman et qu'il n'ait pas écrit lui-même, il s'agit d'une adaptation d'un vieux roman), l'histoire donc, je la trouve plombante à souhait pour les raisons inverses à Roy et sans doute à d'autres. Je trouve cette histoire religieuse d'une lourdeur incommensurable, ce qui entraîne (malgré ses qualités déjà signalées) une mise en scène trop souvent surlignée à triple coup de feutre et aux symboles comme une maison. Ce n'est pas pour rien à mon humble avis que Bergman lui-même a rejeté assez violemment ce film.
De plus, je filerai bien quelques tartes dans la tronche de la jeune héroïne (moi qui suis un être si doux !) tellement elle a l'air stupide (j'admets que c'est là une réaction toute personnelle, subjective et d'ordre passionnel, ce que j'assume entièrement :wink::wink: ).
Nous avions passé La Source avec Cinéma sans Frontières lors d'un petit Festival Bergman il y a 3 ans. C'était marrant : les spectateurs qui étaient croyants ou du moins passionnés par les questions religieuses étaient emballées, les autres le rejetaient pour les mêmes raisons que moi (il y avait un débat après le film).
Je crois que c'est un film qui a toujours profondément divisé le public.
Pour moi, qu'on puisse préférer La Source au 7ème Sceau ne me surprend pas (venant de ses admirateurs) mais me dépasse complètement... :P
Image
Mackey

Post by Mackey »

Je n'aime pas les religions, je suis encore moins passionné par les questions religieuses, je doute comme beaucoup.
Je suis passionné par cette oeuvre non parce-qu'elle parle de l'existence ou non de Dieu, mais parce-qu'elle a trait à la mort et qu'elle m'a touché profondément. Le plan qui m'a le plus touché est celui de la tête de Karin qui bascule en arrière, pas celui où on voit apparaître la source.
User avatar
k-chan
squatteur
Posts: 14221
Joined: 16 Apr 05, 05:22
Location: on the road again.

Post by k-chan »

Je n'ai jamais vu La source, mais d'après ce que je peux lire dans le livre Akira Kurosawa de Aldo Tassone, Bergman définit La source comme "une pâle imitation de Rashômon".

Sympa !
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

k-chan wrote:Je n'ai jamais vu La source, mais d'après ce que je peux lire dans le livre Akira Kurosawa de Aldo Tassone, Bergman définit La source comme "une pâle imitation de Rashômon".

Sympa !
:shock:
bruce randylan
Mogul
Posts: 11575
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Post by bruce randylan »

Mackey wrote:La source est mon plus grand choc cinématographique. Le plus important à mes yeux, parce-qu'il restera à jamais gravé. Mais il est bien plus que çà.
La source est l'essence même du cinéma. Mais il dépasse le cadre de l'oeuvre d'art. Parce-que Dieu tel que les hommes l'ont conçu EST dans chaque plan du film.
La source est mon préféré de Bergman. Mais il surpasse le talent de Bergman. Parce-qu'il a échappé à son créateur, le créateur l'a renié.
La source est un hymne à l'innocence. Mais une innocence qui sera souillée et meurtrie dans une scène crue et cruelle, qui vous prend à la gorge comme jamais et qui ne vous lâche plus jamais. Parce-que ce n'est plus seulement du cinéma.
La source est aussi l'histoire de la vengeance d'un père. La loi du talion. Une vengeance filmée tout aussi crument mais qui n'a évidemment pas le même enjeu émotionnel, seul l'innocence du père étant en jeu.
La source s'achève sur le plus beau plan de l'histoire du cinéma, parce-qu'il ne pouvait en être autrement. Le regard du spectateur en plongée sur la mère qui s'allonge à côté du corps de sa fille, frôle son visage, et avec son mari, le soulève. La tête de la jeune fille qui bascule légèrement en arrière. La source qui peut enfin apparaître.
La source est une oeuvre bouleversante et essentielle.
Vraiment dommage que t'aime QT ( et Buffy ), parce que t'as de bon gout sinon :wink:
oeuvre marquante mais ma seule vision ( en VHS de 3 ème génération ) m'empeche d'en parler avec beaucoup de recul
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
User avatar
k-chan
squatteur
Posts: 14221
Joined: 16 Apr 05, 05:22
Location: on the road again.

Post by k-chan »

Philip Marlowe wrote::shock:
Je n'invente rien ! Je ne sais pas si les films se ressemblent, ou si ils ont quelque chose en commun, mais c'est dit tel quel !
Last edited by k-chan on 24 Jan 09, 17:57, edited 1 time in total.