Jacques Tourneur (1904-1977)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15111
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by Watkinssien »

Jeremy Fox wrote:
Watkinssien wrote: pour un très grand film (cf, ma signature visuelle du moment) ! :D
J'avais bien repéré ta signature ; d'ailleurs je t'en avais parlé sur un topic mais tu sembles l'avoir zappé :wink:
Ah... Où ? :(
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89981
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by Jeremy Fox »

Watkinssien wrote:
Jeremy Fox wrote: J'avais bien repéré ta signature ; d'ailleurs je t'en avais parlé sur un topic mais tu sembles l'avoir zappé :wink:
Ah... Où ? :(

Un topic du style "commentaires votre film du mois" mais je ne sais plus.

Et merci aux autres :wink:
someone1600
Euphémiste
Posts: 8853
Joined: 14 Apr 05, 20:28
Location: Québec

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by someone1600 »

Superbe chronique en effet. :D
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by Federico »

Quelqu'un sait-il si il existe un DVD des courts-métrages de Jacques Tourneur ?
A vrai dire, j'en recherche surtout un que je regrette amèrement de ne pas avoir enregistré lors d'un assez récent passage au CDM : The Rainbow Pass de 1937, une étourdissante captation de théâtre chinois...

Image
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by daniel gregg »

Incroyable !
J'avais zappé cette miraculeuse nouvelle !
NIGHTFALL de Jacques Tourneur au cinéma de minuit demain soir !
Voilà l'une des meilleures surprises naphtas de l'année avec la diffusion de Thelma Jordan de Siodmak sur Classic au début de l'année.

Image

Une véritable rareté à ne rater sous aucun pretexte !
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 22692
Joined: 31 Dec 04, 14:17
Location: Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by Jack Carter »

une de mes plus grosses attentes cinephiles que ce Nightfall, vivement demain soir ! :D
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89981
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by Jeremy Fox »

Jack Carter wrote:une de mes plus grosses attentes cinephiles que ce Nightfall, vivement demain soir ! :D
Je vais essayer de penser à l'enregistrer aussi :)
Jeff Bailey
Doublure lumière
Posts: 332
Joined: 18 Apr 04, 19:28

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by Jeff Bailey »

Un de mes Tourneur préférés, et je suis très fan du monsieur ! Et il est de saison, vu les scènes neigeuses...
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 20950
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by Nestor Almendros »

NIGHTFALL (1957)

Plutôt apprécié, surtout au niveau du scénario. Car j'ai trouvé l'ensemble malheureusement un peu mou, si j'ose dire. Tourneur filme ça de façon naturelle, quotidienne, sans la tension inhérente au genre, essentiellement aidé par une musique envahissante (et un peu trop accessoirisée). Ce point de vue est honorable mais reste un peu trop tranquille à mon goût.
Par contre le scénario est intéressant, ne dévoilant pas ses cartes tout de suite et jouant assez intelligemment avec les flashbacks, l'alternance des personnages, leur mystère (pendant un bon moment), leur apparence par rapport à la vérité. L'intrigue policière est finalement assez bonne et le dépaysement neigeux bienvenu. La dernière séquence est prenante, révélatrice dans ses dialogues (entre les deux gangsters) d'une certaine originalité pour l'époque.
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15739
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by Père Jules »

Je ne vois pas ce que je pourrais rajouter tant j'ai pensé exactement la même chose. J'ai même peut-être été un poil déçu tant j'en attendais beaucoup. La fatigue a dû jouer aussi puisque je l'ai vu "en direct". :|
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by AtCloseRange »

Père Jules wrote:Je ne vois pas ce que je pourrais rajouter tant j'ai pensé exactement la même chose. J'ai même peut-être été un poil déçu tant j'en attendais beaucoup. La fatigue a dû jouer aussi puisque je l'ai vu "en direct". :|
Pas mieux.
Je ne suis pas sûr qu'Aldo Ray ait l'envergure d'un premier rôle et je n'ai jamais trop aimé Anne Bancroft.
Je pense à ce qu'Hitchcock aurait fait de ce scénario et la comparaison n'est pas facile pour le Tourneur (voir la scène du défilé). Faut croire que j'ai du mal avec les policiers de Tourneur puisque même Out of the Past ne me convainc qu'à moitié (à partir de la moitié du film, je m'y ennuie copieusement).
Mais j'aime bien L'enquête est Close.
Image
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by Federico »

Eh ben... Idem. J'ai voulu revoir Nightfall dont j'avais un souvenir assez flou sinon de ne pas l'avoir super apprécié. Mais comme Tourneur est un grand, il méritait une nouvelle visite. Résultat : une série B pas toujours bien goupillée avec des comédiens qui font un peu le minimum syndical. La seule figure qui sort du lot, c'est le gangster sadique ou cinglé (ou les deux réunis) qui m'a beaucoup fait penser à la prestation de George Kennedy dans Le canardeur de Cimino. Aldo Ray, acteur vénéré par de nombreux cinéphiles (dont Tarantino qui lui rendit hommage dans son dernier film) semble par moment un boxeur sonné ou mal réveillé. Il a quelques belles scènes avec Ann Bancroft mais je n'arrive pas à savoir si il joue bien, naturel ou si il est réellement mal à l'aise. Si il est un dur qui a peur ou un trouillard qui agit avec courage. Philippe Garnier avait réalisé une sympathique interview de Ray pour l'émission Cinéma, Cinémas où on sentait un type intelligent et assez lucide, très détaché. Mais dans ce polar, c'est dommage que Tourneur n'ait pas confié le rôle un de ses acteurs de prédilection : Dana Andrews.
Au niveau du scénario, du montage et de la continuité, il y a aussi pas mal de mou, d'incohérences et de facilités (en gros, l'histoire aurait pu être pliée en dix minutes). Pas certain que Tourneur ait été très concerné par l'affaire.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3027
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by Ann Harding »

J'ai moi aussi été plutôt déçue par Nightfall. Aldo Ray est vraiment peu à son aise dans le dialogue touffu et très écrit de Stirling Silliphant (d'ailleurs très mal traduit dans les ST). J'ai trouvé le film trop bavard et surtout mal ficelé. On ne croit pas une minute à une quelconque attraction entre Ray et Bancroft qui paraît bien trop sophistiquée pour cette armoire à glace. Ray était bien meilleur dans les films de guerre tels que Battle Cry ou The Naked and the Dead qui reposaient plus sur sa présence physique que sur son habilité à interpréter un dialogue. Un tout petit Tourneur.
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15739
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by Père Jules »

Oui voilà, quand je pense à Aldo Ray, je pense aussi présence physique impressionnante. Notamment dans les films de Mann. Côte 465 et surtout God's Little Acre (bien que le film aseptise considérablement le bouquin).
Reste que j'adore Tourneur, Out of the Past, La féline ou Night of the Demon sont des films pour lesquels j'ai la plus haute estime. D'où peut-être mon attente vis-à-vis de Nightfall.
vic
viking
Posts: 3551
Joined: 26 Apr 03, 18:37
Location: IHTFP

Re: Jacques Tourneur (1904-1977)

Post by vic »

Boudiou, je viens de découvrir l'un des meilleurs westerns que j'ai pu voir : Canyon Passage (1946.)
:shock:

Décidément, Tourneur était un génie.
Image

Withdrawing in disgust is not the same thing as apathy.

Consistency is the last refuge of the unimaginative. Oscar Wilde

Unité Ogami Ittô.