Barbara Stanwyck (1907-1990)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Barbara Stanwyck (1907-1990)

Post by daniel gregg »

deja si longtemps que nous n'avions pas eu a subir un top, en voici un en hommage a l'une des plus grandes actrices de tous les temps, j'ai nomme Barbara Stanwyck(1907-1990) :
-MEET JOHN DOE(1941) Frank Capra
-DOUBLE INDEMNITY(1944) Billy wilder
-THE STRANGE LOVE OF MARTHA IVERS(1946) Lewis Milestone
-CATTLE QUEEN OF MONTANA(1954) Alan Dwan
-FORTY GUNS(1957) Samuel Fuller.
et il en reste des chefs d'oeuvre dans lesquels elle a figure tres souvent pour le meilleur...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89218
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Alors pour moi ce sera

Le chef d'oeuvre du film noir romantique avec Double indemnity (Assurance sur la mort) de Billy Wilder

l'hilarant The lady Eve (un coeur pris au piège) de Preston Sturges avec Henry Fonda comme partenaire

Peut être la meilleure comédie de Hawks avec Ball of fire (Boule de feu) avec Gary Cooper cette fois

L'excellent mélodrame East side West side (Ville haute ville basse) de Mervyn Leroy avec une distribution de très grande classe

Union pacific de Cecil B DeMille, l'un des meilleurs films du cinéaste
Lord Henry
A mes délires
Posts: 9467
Joined: 3 Jan 04, 01:49
Location: 17 Paseo Verde

Post by Lord Henry »

Jeremy Fox wrote:L'excellent mélodrame East side West side (Ville haute ville basse) de Mervyn Leroy avec une distribution de très grande classe
Je suis loin d'avoir la même indulgence pour cette illustration édulcorée du genre.

On y chercherait en vain le Mervyn Leroy de la Warner..
Image
james
Assistant opérateur
Posts: 2092
Joined: 8 Nov 03, 18:14

Post by james »

Alors pour moi mes préférez de cette grande madame du cinéma:

:arrow: trooper hook.57
:arrow: le souffle de la violence.55
:arrow: la reine de la prairie.54
:arrow: california.47
:arrow: la horde sauvage.56

et en prime :arrow: le souffle sauvage.53

Trooper hook,western très pragmatique au l'ont retrouve une barbara stanwick qui fut la captive des indiens apache,un role très ambigue et emouvant a la fois,joel mc crea partage la vedette avec elle :wink:
Le titre belge de ce western fut:femme d'apache.

vala,james :wink:
je suis fana de ce genre ciné,je recherche et propose.merci
bogart
Réalisateur
Posts: 6513
Joined: 25 Feb 04, 10:14

Post by bogart »

Actrice que j'ai découvert dans les films de Capra, entre autres, La Grande Muraille (The Bitter Tea of General Yen), L'homme de la rue avec Cooper, partenaire qu'elle retrouve pour l'excellente comédie Boule de feu de Howard Hawks< dont j'espère une sortie prochaine en zone 2>
Par la suite, j'ai apprécié son charme et son talent dans : Assurance sur la mort, Union Pacific, Quarante tueurs.

De cette grande actrice, j'aimerais voir les films noirs où elle jouait la femme fatale, entre autres, L'emprise du crime, Raccrochez, c'est une erreur, Le Démon s'éveille la nuit...
Lord Henry
A mes délires
Posts: 9467
Joined: 3 Jan 04, 01:49
Location: 17 Paseo Verde

Post by Lord Henry »

On est télévore ou on ne l'est pas.

Pour moi, Barbara Stanwyck c'est avant tout The Big Valley.
Image
james
Assistant opérateur
Posts: 2092
Joined: 8 Nov 03, 18:14

Post by james »

Lord Henry wrote:On est télévore ou on ne l'est pas.

Pour moi, Barbara Stanwyck c'est avant tout The Big Valley.
Absolus :wink:
je suis fana de ce genre ciné,je recherche et propose.merci
vivian
Assistant(e) machine à café
Posts: 245
Joined: 4 Nov 03, 13:41

Post by vivian »

ah! Barbara Stanwyck !!

même si je prefere ces films des années 30, je l'ai découverte dans le merveilleux "clash by night" de Lang et ça ne s'oublie pas. (l'un de mes Lang période américaine préféré).
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Post by daniel gregg »

bogart wrote:Actrice que j'ai découvert dans les films de Capra, entre autres, La Grande Muraille (The Bitter Tea of General Yen), L'homme de la rue avec Cooper, partenaire qu'elle retrouve pour l'excellente comédie Boule de feu de Howard Hawks< dont j'espère une sortie prochaine en zone 2>
Par la suite, j'ai apprécié son charme et son talent dans : Assurance sur la mort, Union Pacific, Quarante tueurs.

De cette grande actrice, j'aimerais voir les films noirs où elle jouait la femme fatale, entre autres, L'emprise du crime, Raccrochez, c'est une erreur, Le Démon s'éveille la nuit...

"L'EMPRISE DU CRIME"( "THE STRANGE LOVE OF MARTHA IVERS") est un extraordinaire petit film noir tourne en 1946 par Lewis Milestone avec un quatuor tres solide compose de Barbara Stanwyck forcement mais aussi de Kirk Douglas pour sa premiere apparition a l'ecran et deja tres convaincant, enfin le duo Van Heflin -Lizabeth Scott tres touchant.
james
Assistant opérateur
Posts: 2092
Joined: 8 Nov 03, 18:14

Post by james »

Barbara stanwick et Barry sullivan dans "maverik queen 1956 de joe kane,un 40 tueurs bien avant l'heure puisque nous retrouvons barabara stanwick qui fricotent dans un gang de hors-la-loi scott brady et jim davis sont du western aussi dans le casting,vala james.

Image
je suis fana de ce genre ciné,je recherche et propose.merci
Alligator
Réalisateur
Posts: 6629
Joined: 8 Feb 04, 12:25
Location: Hérault qui a rejoint sa gironde

Re: Top Barbara STANWYCK

Post by Alligator »

Baby Face (Alfred E. Green, 1933) :

Image
_______________

Une histoire gonflée : une femme, fille d'un gargottier prêt à offrir sa progéniture à un quelconque politicard pour sauvegarder son bouge, s'en va à New-York pour grimper à la force du poignet et du vagin réunis les barreaux de la haute société. Promotion canapé et cynisme réunis ont très vite raison de sa sensibilité. Elle devient un carnivore avide et vénal, perdant son humanité dans un extrémisme compulsif.

Le film est un peu emmerdant par son côté répétitif. On ne sait pas trop où cela mène. On a bien une petite idée mais sait-on jamais.

On est un peu accroché par la démonstration de madame Stanwick, toute jeune et belle, mais déjà dotée d'un bagout terrible et à la dégaine assurée. Sur ce point peut-être, le film contient son lot de petites joies : des répliques superbes, des dialogues parfois piquants. Mais malheureusement noyés dans un amas de scènes plates et évidentes, joués par des comédiens plutôt fadasses.

Tiens apparait pendant une dizaine de secondes (le temps d'être éconduit par la belle) le tout propret jeunot John Wayne, la peau aussi blanche qu'un pied-tendre. C'est marrant mais ça ne dure pas.

Le final est surprenant, on pouvait s'attendre à quelque chose de plus mélodramatique et moraliste. Ben non. Tant mieux mais disons que c'est un film qui ne retient pas vraiment l'attention et qui s'il n'avait la Stanwick serait déjà oublié.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15006
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Top Barbara STANWYCK

Post by Watkinssien »

Une grande actrice, qui fut a priori une grande dame à Hollywood (ses collaborateurs évoquent souvent sa générosité, sa gentillesse et son humour), dont ses collaborations avec des grands metteurs en scène, comme par exemple Capra ou Wilder, furent toutes intenses.

Mais si je devais garder une interprétation de Barbara Stanwyxk, ce serait celle dans The Lady Eve de Preston Sturges (1941) !
Image

Mother, I miss you :(
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Posts: 1602
Joined: 18 Jan 07, 11:12

Re: Top Barbara STANWYCK

Post by Tancrède »

1. Le thé amer du général Yen (Capra)
2. La reine de la prairie (Dwan)
3. Demain est un autre jour (Sirk)
4. Assurance sur la mort (Wilder)
5. Le démon s'éveille la nuit (Lang)
francesco
Accessoiriste
Posts: 1528
Joined: 28 Jun 06, 15:39
Location: Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Barbara Stanwyck

Post by francesco »

Elle même appréciait particulièrement :
Assurance sur la mort et Raccrochez c'est une erreur mais aussi Stella Dallas et, plus surprenant My reputation, typique woman's picture Warner qui lui offre un superbe numéro de bravoure à la Davis et dans lequel elle est magnifiquement "glamourisé".
De mon côté j'aime bien l'étrange film de Merlin Leroy "Ville haute, ville basse" qui est un film presque policier tout en étant surtout un drame social. Leroy prend son temps, comme d'habitude, et on suit des péripéties et rebondissements mélodramatique mais traités avec une étonnante réserve qui en désamorce les excès. Rien n'est offert aux spectateurs qui doit composer avec une ouverture in "media res" et suivre les complexes évolutions sentimentales des personnages. Stanwyck est magnifique (à tous les sens du terme) mais on se souvient encore plus du couple maudit Mason-Gardner.
La malheureuse Cyd Charisse par contre se révèle quand même commédienne bien fadasse (le rôle n'aide pas) quand elle n'est pas sur pointe.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15006
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Barbara Stanwyck

Post by Watkinssien »

francesco wrote:Elle même appréciait particulièrement :
Assurance sur la mort et Raccrochez c'est une erreur mais aussi Stella Dallas et, plus surprenant My reputation, typique woman's picture Warner qui lui offre un superbe numéro de bravoure à la Davis et dans lequel elle est magnifiquement "glamourisé".
De mon côté j'aime bien l'étrange film de Merlin Leroy "Ville haute, ville basse" qui est un film presque policier tout en étant surtout un drame social. Leroy prend son temps, comme d'habitude, et on suit des péripéties et rebondissements mélodramatique mais traités avec une étonnante réserve qui en désamorce les excès. Rien n'est offert aux spectateurs qui doit composer avec une ouverture in "media res" et suivre les complexes évolutions sentimentales des personnages. Stanwyck est magnifique (à tous les sens du terme) mais on se souvient encore plus du couple maudit Mason-Gardner.
La malheureuse Cyd Charisse par contre se révèle quand même commédienne bien fadasse (le rôle n'aide pas) quand elle n'est pas sur pointe.

Je ne suis pas d'accord, il suffit de voir Traquenard de Nicholas Ray ou Two Weeks in Another Town de Minnelli pour s'en convaincre.
Image

Mother, I miss you :(