The Office

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

John Constantine
Un Justicier dans la Cuisine
Posts: 10337
Joined: 4 Jun 03, 20:30
Location: Bolivie

The Office

Post by John Constantine »

TPS Ciné Culte diffuse à partir de samedi 10 avril (19 :25) les deux uniques saisons – pour l’instant ? – de l’hilarante série britannique The Office, tellement bonne que les Américains s’apprêtent à en pondre un remake.

« Qu’y a-t-il de plus important dans une entreprise? Les locaux ? Le capital ? Le turnover ? Ce sont les personnes, l’investissement dans les personnes. Ma plus grande fierté n’est pas d’avoir accru les profits de 17% ou d’avoir fait des coupes dans les dépenses sans avoir perdu un seul membre de mon personnel. Non. C’était ce jeune grec : premier job en Angleterre, il parlait à peine anglais, mais il est venu vers moi et m’a dit « Mr Brent, voulez-vous être le parrain de mon fils ? »

Ca ne s’est pas fait. On a du se séparer de lui. Il était nul. Il était nul ! »


David Brent.

Image

Kezako ? Bienvenue à Wernham-Hogg, PME de banlieue londonienne et qui vend du papier. The Office est précisément ce que Caméra Café n’est pas, soit la fiction ultime sur la vie de bureau, sur les photocopieuses qui ronronnent et la vie à laquelle on peut rêver derrière son écran au taff. Filmée comme un docu de Capital ou un Confessions Intimes sans les commentaires, le dispositif permet de jouer sur la comédie des apparences qu’est la vie au bureau : à peu près tous les employés jouent (ou du moins essayent) un rôle lorsqu’ils ont conscience d’être filmés, mais lorsque la caméra vole des moments à leur insu, on gratte la surface et voit en dessous. Les bâillements étouffés devant le micro, les bruits de couloirs. La caméra, en leur collant au cul dans leur boulot ou en les épiant, agit comme révélateur des pantalonnades jouées en public et des frustrations des personnages. Ceux-ci auront l’occasion de se « confesser », ou plutôt de s’épancher face caméra sur leur boulot (on ne voit ni entend l’interviewer). Pas de punchline ou de « the one with » mais le flot d’une journée de travail, paradoxalement sans que le spectateur s’ennuie : il se passe tjrs quelque chose à W-H à partir de rien.

La force du show repose sur ses personnages qui ne sont jamais caricaturaux. On les a forcément croisés au bureau. Ou plutôt, la série oppose à ceux qui sont au bord de la caricature les personnages les + humains qui soient : il y a ainsi Dawn – la standardiste boulotte qui aurait voulu être dessinatrice – et surtout Tim, commercial un peu plus intelligent que ses collègues et qui sent que sa vie pro ne le satisfait pas (probablement, le personnage auquel le spectateur s’identifie le plus). Mais il n’ose franchir le pas. En face, il y a Gareth, ex-militaire sinistre pas très à l’aise avec les femmes, ni avec la vie en général. Mais la série ne vaudrait rien sans le personnage immense du patron de la boite, l’immense David Brent (joué par le co-scénariste et co-créateur de la série, Ricky Gervais) : le p’tit patron le plus pitoyable du monde, celui qui pense pouvoir manager son staff par l’humour. L’ex-rocker qui aurait du – selon ses dires – avoir la même carrière que le groupe Texas. Le type qui se croit le plus drôle du monde, celui qui sort des vannes pourrav’ auxquelles on rit pour être poli parce que c’est le chef. Pas parce qu’elles sont drôles. Brent en vampirise presque la série, enfilant les perles de masochisme et d’humiliation sous le regard secrètement effaré de ses employés et supérieurs. Et pourtant, la série demeure humaine parce que derrière les personnages les plus grotesques se planquent les âmes les plus esseulées, qui se sont bâtis une fiction pour se protéger du monde.

Bref, ami bureautier, si tu veux voir une session hygiène et sécurité se transformer en plan drague foireux, l’incidence de la distinction nain/petite personne sur la gestion des ressources humaines, une formation de commerciaux se transformer en concert unplugged, un type habillé en poulet en réunion avec ses supérieurs ou des employés de bureau lançant des chaussures sur le toit d’un pub, The Office est pour toi ! Dvds dispos pas chers sur Play, sortie française en mai semble-t-il.

Tim
Image

“J’aime le ballet, les romans de Proust, les films de Delon. C’est cela qui a du donner l’idée à ma mère de m’acheter une casquette avec radio incorporée pour mon anniversaire. J’aime aussi la radio.”

Dawn
"Lee m’a demandé en mariage à la St-Valentin, bien qu’il ne l’ait pas demandé face à face. Il l’a fait avec l’un de ces messages qu’on passe dans le journal. Je crois qu’il a du payer au mot parce que le message disait : « Lee aime Dawn, mariage ? », ce que j’ai apprécié parce qu’on ne tombe pas souvent sur un homme en même temps romantique et économe."

Gareth
Image

"On fait des préservatifs avec tous les goûts de nos jours. Fraise, curry, etc… tu aimes le curry ?"

David
Image

David Brent, se faisant sacquer par sa supérieure Jennifer après avoir sorti une blague raciste sur la « queue d’un noir ». Extrait.

Jennifer – "je comprends que cela offense des gens."
David – "ce n’est pas raciste, je n’ai rien dit sur les noirs."
J – "la blague parle du sexe d’un noir."
D – "pourquoi serait-ce raciste, la blague parle du sexe d’un noir, ça arrive dans les blagues. Ca pourrait arriver."
J – "non, vous utilisez le stéréotype ethnique sur la taille du sexe des noirs parce que vous pensez que cela rend votre blague plus drôle !"
D- "ce n’est pas une insulte, c’est un compliment je trouve!"
J – "donc vous pensez que les noirs devraient être flattés parce que leur unique réussite dans la vie est d’avoir un pénis surdimensionné ?"
D- "je dis qu’ils ne devraient pas en avoir honte."
J – "c’est un mythe !"
D – "Je ne sais pas Jennifer, mais je pourrais vous montrer un magazine avec des preuves!"
J – "vous le pourriez ?"
D – "je n’en ai pas sur moi. Vous faites quoi après cette conversation?"
Puissant, corrompu et menteur
Image
You two do make a charming couple though, you're both, what's the expression, damaged goods.
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

Comme tout le monde en parle je vais rapidement essayé de visionner cette série.
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

Belle présentation John. Cela me donne envie de la découvrir, mais je n'ai pas TPS. En attendant une diffusion sur une autre chaîne du satellite ? Le DVD zone 2 ?
Image

Je vote pour Victoria Romanova
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Re: THE OFFICE

Post by Swan »

John Constantine wrote:D – "Je ne sais pas Jennifer, mais je pourrais vous montrer un magazine avec des preuves!"
J – "vous le pourriez ?"
D – "je n’en ai pas sur moi. Vous faites quoi après cette conversation?"
Ce n'est pas Gareth ? Sinon, je confirme l'excellence de cette série.
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
Tom Peeping
Assistant opérateur
Posts: 2321
Joined: 10 May 03, 10:20

Post by Tom Peeping »

La meilleure série made in England. Point.
... and Barbara Stanwyck feels the same way !

Pour continuer sur le cinéma de genre, visitez mon blog : http://sniffandpuff.blogspot.com/
John Constantine
Un Justicier dans la Cuisine
Posts: 10337
Joined: 4 Jun 03, 20:30
Location: Bolivie

Post by John Constantine »

Jordan White wrote:En attendant une diffusion sur une autre chaîne du satellite ? Le DVD zone 2 ?
Il passe encore sur BBC prime je crois, sinon les dvds (sta) sont à 11 livres pièces sur Play/Splash. J'ai lu dans les inrocks qu'il sortirait en France en mai.
Puissant, corrompu et menteur
Image
You two do make a charming couple though, you're both, what's the expression, damaged goods.
John Constantine
Un Justicier dans la Cuisine
Posts: 10337
Joined: 4 Jun 03, 20:30
Location: Bolivie

Re: THE OFFICE

Post by John Constantine »

Swan wrote:Ce n'est pas Gareth ?
Nope, c'est bien une conversation mano a mano entre Jennifer et David dans la saison 2 (pour le pot d'accueil des nouveaux salariés).

Sinon, le cameo de Ricky Gervais dans la saison 2 de Spaced était hilarant. :lol:
Puissant, corrompu et menteur
Image
You two do make a charming couple though, you're both, what's the expression, damaged goods.
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Re: THE OFFICE

Post by Swan »

John Constantine wrote:Nope, c'est bien une conversation mano a mano entre Jennifer et David dans la saison 2 (pour le pot d'accueil des nouveaux salariés).
Je revérifie, mais je suis à peu près sûr que Gareth est aussi dans le bureau.
Sinon, le cameo de Ricky Gervais dans la saison 2 de Spaced était hilarant. :lol:
Je ne le connaissais pas à l'époque, il joue quoi ?
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
Bob Harris

Re: THE OFFICE

Post by Bob Harris »

John Constantine wrote:TPS Ciné Culte diffuse à partir de samedi 10 avril (19 :25) les deux uniques saisons
Coooool. Je vais pas louper ça. :wink:
John Constantine
Un Justicier dans la Cuisine
Posts: 10337
Joined: 4 Jun 03, 20:30
Location: Bolivie

Re: THE OFFICE

Post by John Constantine »

Swan wrote:
John Constantine wrote:Sinon, le cameo de Ricky Gervais dans la saison 2 de Spaced était hilarant. :lol:
Je ne le connaissais pas à l'époque, il joue quoi ?
avant dernier épisode, lorsque Tim et Daisy révèlent le pot aux roses à Marsha. Marsha affirme que l'annonce ne comportait pourtant pas de "Couple seulement". Flashback: elle se rappelle dictant l'annonce au téléphone, à l'agent immobilier, empoté libidineux... joué par Gervais mais sans moustache et barbe (il semble réserver la pilosité seulement pour The Office).
Puissant, corrompu et menteur
Image
You two do make a charming couple though, you're both, what's the expression, damaged goods.
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Re: THE OFFICE

Post by Swan »

John Constantine wrote:avant dernier épisode, lorsque Tim et Daisy révèlent le pot aux roses à Marsha. Marsha affirme que l'annonce ne comportait pourtant pas de "Couple seulement". Flashback: elle se rappelle dictant l'annonce au téléphone, à l'agent immobilier, empoté libidineux... joué par Gervais mais sans moustache et barbe (il semble réserver la pilosité seulement pour The Office).
Parfait, ça fera une bonne occasion de le revoir.
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
John Constantine
Un Justicier dans la Cuisine
Posts: 10337
Joined: 4 Jun 03, 20:30
Location: Bolivie

Post by John Constantine »

Up! Diffusion dans une heure sur TPS Cinéculte, rediff le 16!
Puissant, corrompu et menteur
Image
You two do make a charming couple though, you're both, what's the expression, damaged goods.
John Constantine
Un Justicier dans la Cuisine
Posts: 10337
Joined: 4 Jun 03, 20:30
Location: Bolivie

Post by John Constantine »

Comme une 3e saison n'est pas à l'ordre du jour (les auteurs ayant jugé qu'ils avaient tout dit), on se contentera des 2 épisodes spéciaux tournés et diffusés en Noel 2003, post-scriptum et conclusion provisoire de la série - et qui répondait au cliffhanger monstrueux de la fin de la 2nde saison sur le fabuleux destin de David Brent.

Soit donc un an après les évènements de la 2nde saison, ces 2 Christmas specials demeurent des perles d'écriture et un festival David Brent, jouant intelligemment sur le succès de la série dans la vraie vie. Par moment on n'est pas loin du Cantet de Ressources Humaines ou de Houellebecq période Extension. Preuve que The Office n'est pas une caricature, les personnages évoluent, rééquilibrant notamment le regard sadique-entomologiste de la série sur le maso David Brent. Y a même une leçon de vie à la fin et une lueur d'espoir. Hilarant et génial.

Extrait

Brent à un RDV avec une femme à décolleté rencontrée par p'tite annonce.

David - "Votre pendentif est une manière inconsciente de me faire baisser les yeux sur votre poitrine".
La femme - "c'est le pendentif que ma grand-mère portait et m'a donné sur son lit de mort".
D - "Euh oui, disons que votre grand-mère voulait inconsciemment que les messieurs baissent les yeux sur votre poitrine".
La femme - "Si nous arrêtions de parler de la poitrine de ma grand-mère, s'il vous plait?"
Puissant, corrompu et menteur
Image
You two do make a charming couple though, you're both, what's the expression, damaged goods.
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Post by Swan »

John Constantine wrote:Comme une 3e saison n'est pas à l'ordre du jour (les auteurs ayant jugé qu'ils avaient tout dit), on se contentera des 2 épisodes spéciaux tournés et diffusés en Noel 2003, post-scriptum et conclusion provisoire de la série - et qui répondait au cliffhanger monstrueux de la fin de la 2nde saison sur le fabuleux destin de David Brent.
Tu as dégoté ça où ? Téléchargement ?

Et sinon, as-tu eu l'occasion de voir ceci ? Rien que la jacquette me fait rire.

Image
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
John Constantine
Un Justicier dans la Cuisine
Posts: 10337
Joined: 4 Jun 03, 20:30
Location: Bolivie

Post by John Constantine »

Swan wrote:Tu as dégoté ça où ? Téléchargement ?
Interessé? Je te les file la prochaine fois.
Et sinon, as-tu eu l'occasion de voir ceci ? Rien que la jacquette me fait rire.
:lol: pas encore, mais ça me démangeait y a pas longtemps chez CD shop, avec entre autre les Alan Partridge avec Steeve Coogan.
Puissant, corrompu et menteur
Image
You two do make a charming couple though, you're both, what's the expression, damaged goods.