Better Call Saul

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Barry Egan
Accessoiriste
Posts: 1874
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: Better Call Saul

Post by Barry Egan »

Un finale excellent au premier abord, mais quelque peu invraisemblable en second regard tant le déroulé des évènements aura été rapide. Il y a une logique implacable en termes d'histoire mais les réactions montrées à l'écran demanderaient un peu plus de temps pour être crédibles, en tout cas, pour ne pas suspendre l'incrédulité. On a l'impression que Jimmy et Kim c'est comme s'ils s'étaient quittés hier et que leurs pensées étaient restées suspendues le temps des évènements de "Breaking Bad"... En dehors de cette réserve, c'était haletant et les flashbacks étaient totalement pertinents... Pour moi, il manque néanmoins quelque chose, comme si tout cela était un peu trop parfait...
Image
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 11910
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Better Call Saul

Post by Alexandre Angel »

Le problème est que l'apothéose de la saison a lieu avec l'épisode 9 et qu'après cela, il n'y a plus de vapeur dans la machine. C'est un problème qu'on a déjà rencontré avec la seconde saison du premier Twin Peaks, ou, dans un autre genre, juste après le carnage de Django Unchained.
Comment faire redémarrer un engin qui passe le mur du son à l'épisode 9 alors qu'il reste 4 épisodes à tirer ?
Donc oui, ce dernier épisode , même si bien écrit et classieux dans sa direction, déçoit. Il n'y avait évidemment pas ce problème dans Breaking Bad, qui nous faisait subir jusqu'au bout une invraisemblable (et souvent invraisemblable) succession de rebondissements.
Et donc je partage ton avis sur le côté précipité.
Cela dit, j'aime bien cet aspect "preuve d'amour" qui parachève positivement, en quelque sorte, l'œuvre du personnage.
Et la série est une réussite.
User avatar
Wulfa
Assistant(e) machine à café
Posts: 249
Joined: 24 Mar 19, 08:52

Re: Better Call Saul

Post by Wulfa »

Spoiler (cliquez pour afficher)
Qu'est-ce qu'il y aurait à rajouter pour cette période passée sous ellipse ? Nous savons qui a été Saul Goodman durant la période couvrant Breaking Bad. Nous savons ce qu'il est devenu après et pendant longtemps. Par ailleurs, en revoyant tout BB, j'ai également été assez surpris, mais ce qui ajoute à la cohérence de l'ensemble, de redécouvrir à quel point Saul pouvait être antipathique dans BB : un être certes drôlatique, mais avide et superficiel (on retrouve notamment cet aspect dans deux scènes de BCS, lorsque est montrée sa vie monotone dans son manoir, et quand il signe les papiers du divorce).

Peut-être y aurait-il matière à développer les années BB vues par Kim Wexler, mais ce serait sans doute l'enjeu d'une autre série... Les quelques scènes de vie en Floride, et ces incessants dialogues pour ne rien dire me suffisent amplement à en comprendre tous les enjeux. Au demeurant, le choix du noir et blanc post-Breaking Bad permet de voir comment leur monde a sombré dans une sorte de stagnation totale qui montre à quel point "leurs pensées étaient restées suspendues." Un choix appuyé par les très judicieux et émouvants moments de recoloration.

Ainsi je ne suis absolument pas déçu par cette fin de série, je suis même très enthousiaste. Nous avons là un show magistral, rejoignant le vaste panthéon des grandes séries. La séquence finale, à partir du moment où il est en prison, est parfaite. J'aurais quelques réserves sur la scène du bus, même si un moment d'intronisation du truand dans son nouveau monde semblait nécessaire pour nous faire dédramatiser la situation. Le choix de son "boulot" permet d'ailleurs de créer une continuité pertinente avec son ancienne situation : c'est un peu comme s'il était déjà en prison à partir du moment où il avait quitté Albuquerque. De retour dans la machine à pétrin et sa lancinante rotation...

Quel plaisir enfin de retrouver Betsy Brandt, et de mesurer une nouvelle fois l'ampleur de la déflagration Walter White. Cependant, le retour de la constellation du monstre n'a pas éclipsé les enjeux propres à BCS, avec cet aveu final au sujet de la mort d'Howard Hamlin. Ce personnage devenu parfois secondaire durant le show, et qui fut pourtant le ciment du conflit avec le monde régulier pour Jimmy McGill, retrouve la place qui lui revient en cette dernière saison.
User avatar
DukeOfPrunes
Réalisateur
Posts: 6775
Joined: 15 May 11, 21:01
Last.fm

Re: Better Call Saul

Post by DukeOfPrunes »

Une série maîtrisée dès la saison 2 et un final qui ne déçoit pas. C'est plutôt classe, avec toujours un zeste de symbolique. Mon affection pour BCS a grandi avec le nombre d'épisodes. Je ne m'attendais pas au revirement final. Quelques réserves quand même, notamment la scène du fourgon, à l'américaine...
Vivement en HD (STA/STF)
Joseph L. Mankiewicz - Sleuth / Jan Švankmajer - The Complete Short Films / Ladislas Starewitch - The Tale of the Fox & Other Fantastic Tales /Abel Gance - Napoléon / Koji Wakamatsu - Endless Waltz / Jiří Barta - Krysař / Raymond Bernard - Le miracle des loups / Luis García Berlanga - Plácido / Oldřich Lipský - Happy End / Masaki Kobayashi - Samurai Rebellion / Akira Kurosawa - Dersou Ouzala / Frank Capra - Arsenic and Old Lace... etc.!
villag
Accessoiriste
Posts: 1791
Joined: 24 Feb 08, 09:48
Location: la rochelle

Re: Better Call Saul

Post by villag »

J ai beaucoup aimé breaking bad , mais là , même après 2 saisons, ne suis toujours pas entré dans la série ....
F d F ( Fan de Ford )
User avatar
Wulfa
Assistant(e) machine à café
Posts: 249
Joined: 24 Mar 19, 08:52

Re: Better Call Saul

Post by Wulfa »

Si je peux me permettre, les 2, voire 3 premières saisons peuvent être assez difficiles d'accès ; surtout si l'on compare les deux séries.

Il y a clairement une lenteur, voire une certaine langueur dans Better Call Saul, alors que Breaking Bad procéde plutôt avec la violence des vives accélérations. Cela me fait penser que de nombreux fans de Breaking Bad n'apprécient que très modérément le fameux épisode de la mouche.

Pour en revenir aux débuts de Better Call Saul, j'avoue avoir été un peu dérouté par les multiples intrigues qui ne s'imbriquaient pas vraiment, ne démêlant pas trop les possibles liens entre les groupes de personnages et leurs milieux respectifs. Mais finalement, affleurent par petites touches, des parallèles, des échos, des variations qui enrichissent le propos des deux séries sur ce qu'est la justice, la famille, l'ambition... Cest un peu ce qui m'a tenu dans certains moments un peu flottant durant les premières saisons (trouver des liens), en plus de la mise en scène toujours inventive et surprenante, et de la présence de formidables acteurs, évidemment.

De plus, si tu aimes l'univers de Breaking Bad, tu ne devrais pas être déçu de l'évolution de son spin-off dans ses dernière saisons.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 16282
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Better Call Saul

Post by Watkinssien »

Wulfa wrote: 29 Sep 22, 16:05

De plus, si tu aimes l'univers de Breaking Bad, tu ne devrais pas être déçu de l'évolution de son spin-off dans ses dernière saisons.
Qui plus est que cette évolution est d'une cohérence brillante par rapport à l'univers Breaking Bad et par rapport aux propres thématiques internes et narratives de la série.
Image

Mother, I miss you :(