Les Séries anglaises

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

1kult
Monteur
Posts: 4662
Joined: 27 Sep 10, 00:54

Re: Les Séries anglaises

Post by 1kult »

Misfits (saison 4) :

Plus que jamais en roue libre, le showrunner est en écriture automatique. partis (ou patant) un à un, le casting d'origine cède sa place à une nouvelle team, relativement similaire à la précédente. Surnage Rudy, incroyable de gouaille, qui grâce à des dialogues réellement hilarants devient le maillon fort de cette team. Les pouvoirs ? Rapidement, on s'en fiche. L'arc, ce qui tient la série ? pas grand chose, ou beaucoup au contraire, juste de petits liens qui servent de transitions narratives entre les épisodes. C'est un peu le même défaut que dans le plus récent Crazyhead, du même Showrunner, le tout est lié par de petits fils dont la résolution ne se fera pas sur la durée, mais qui sera éliminé quelques minutes après le début de l'épisode suivant. Mais les personnages et les situations, tenant sur la relation des persos et les délires des scénaristes, qui trouvent pas mal de bonnes idées, parfois bien menées (les numéros, le lapin, le personnage de Abbey), souvent très connes (le "secret" du barman, totalement WTF, les 4 bikers de l'apocalypse). Certes, parfois c'est amené un peu n'importe comment (l'histoire d'amour de Rudy, qui dure à peine deux épisodes et demi), le tout fonctionne, grâce à l'alchimie d'une recette, plus très neuve (bien que renouvelée par ses nouveaux persos), mais qui assure en terme de délire et d'humour. Mais la fin est proche...

En tout cas, il faudra que je patiente avant l'arrivée de mon Blu-ray anglais !



Doctor Who - Twice upon a time :

Un épisode de noel un peu spécial. Tout d'abord, c'est le changement de showrunner, Moffat et Gatiss (qui est aussi ici interprète) cédant la place après cet ultime aventure à Chris Chibnall (Broadchurch). Par ailleurs, c'est aussi le changement de Doctor, Peter Capaldi cédant la place à Jodie Whittaker, qu'on voit pour la première fois dans le rôle dans les ultimes secondes.

Mais on voit aussi le premier Doctor (interprété par David Bradley, qui avait joué le "perso" dans le biopic An Adventure in time and space). L'idée, déjà vue dans La Fin du voyage (qui marquait le départ de Tennant et Russell T Davies), est celle de la peur du départ. La théma du souvenir est assez bien mené, mais montre aussi les tics et limite de Moffat, à savoir livrer toutes ses idées, parfois très bonnes, un peu dans le désordre, la fin semblant justifier les moyens. Un épisode sous le signe de l'addendum, et du fan service, qu'on aurait aimé plus travaillé. Le fond de première guerre mondiale est un peu facile (mais la blague du "qu'entendez vous par PREMIERE guerre mondiale ? spoiler..." fonctionne), les arguments pour faire revenir Bill Potts est assez foireux, (ainsi que l'autre perso), surtout que dans ce cas, pourquoi ne pas faire revenir d'autres persos ? Amy Pond, Matt Smith, Missy... Il y avait matière !

On appréciera beaucoup plus le choc des générations entre le premier et le douzième Doctor, notamment sa misogynie qui semble sans cesse gêner Capaldi, et semblant préparer l'arrivée de Whittaker. Capaldi nous offre un grand moment en "conseillant"/donnant sa définition à sa remplaçante, et jusqu'au bout prouve qu'il aurait pu être un des plus grands Doctor, s'il avait été aidé par des scénars plus consistants (pour rappel, les saisons 8 et 10 sont dramatiques, la neuvième étant d'un niveau beaucoup plus intéressant). Whittaker, quant à elle, en quelques secondes, séduit. On évacue donc en un sourire les problématiques du changement de sexe du perso, et on finit dans un chaos ultime (le Doctor dans une mauvaise situation et le Tardis bon pour un reboot) pour repartir sur de nouvelles bases qu'on espèrera aussi haletantes que celles conçues par Moffatt, mais plus cohérentes et mieux construites tout de même, celui ci ayant fait le tour des choses et il était temps de changer. "TO BE CONTINUED"... en automne.

Diantre que c'est loin...



(à suivre : Peaky Blinders saison 4, Black Mirror...)
1Kult.com, le Webzine du cinéma alternatif en continu !
------------
Le site : http://www.1kult.com
Le facebook : http://www.facebook.com/1kult
le twitter : http://www.twitter.com/1kult
Le compte viméo : http://www.vimeo.com/webzine1kult
1kult
Monteur
Posts: 4662
Joined: 27 Sep 10, 00:54

Re: Les Séries anglaises

Post by 1kult »

1kult wrote:Misfits (saison 4) :

(...)

En tout cas, il faudra que je patiente avant l'arrivée de mon Blu-ray anglais !

(..)

(à suivre : Peaky Blinders saison 4, Black Mirror...)
Comme promis, petit compte rendu pour les deux du fonds qui traînent ici et qui savent que la série anglaise quand tu commences, l'addiction est assurée !

Misfits (saison 5) :

Suite et fin de cette team d' "anti-héros" oranges. On assume là encore le plaisir immédiat de retrouver les personnages toujours aussi attachants. Pour finir, l'intrigue prend de l'ampleur, avec ce groupe de discussion, qui donnera vie à ce groupe amené à devenir super-héros. Cela apporte un peu plus de structure, qui manquait un peu trop lors de la précédente saison. A côté de cela, rassurez-vous, les pouvoirs sont toujours aussi cons et vraiment marrants (celui d'Alex), mais on appréciera une vraie inspiration de certains autres (le mec qui quand il dit qu'il n'est pas homo se retrouve dans un placard, la fille dont on ne peut pas quitter du regard la poitrine...) et l'avant-dernier épisode sur la droge fonctionne super bien. Certes, des raccourcis plombent un peu le tout (la résolution de la tortue par exemple), mais le tout est suffisamment ample, pour regretter qu'il n'y ait pas eu une sorte d'épisode anniversaire ou spécial pour continuer les aventures des persos.

Bref, finalement, les dernières saisons ne sont pas au niveau des deux premières, mais une fois accepté le changement de cap, j'avoue avoir personnellement apprécié déguster ces 18 épisodes (je m'étais arrêté à mi-saison 3 environ) et retrouver les persos et l'humour un peu "fock oooooooffffffffff" de Misfits.

Peaky Blinders (saison 4) :

Après une saison 1 très sympa, une seconde brillante et une troisième vraiment décevante, qui semblait surfer sur les acquis, j'étais un peu sceptique à l'idée de retrouver Tommy et le clan Shelby. Bonne nouvelle, cette quatrième cuvée est d'un très grand niveau. Certes, on pourra être agacé par ne tendance à un peu trop jouer la pose bling bling et à céder aux sirènes de l'esthétisant (les ralentis, les jeux de lumière, la grosse musique...) mais si on accepte, on appréciera un scénario vraiment bien construit, et une arrivée de nombreux dangers : la montée d'une révolution sociale d'une part et une vendetta sicilienne d'autre part. Le tout s'emboîte bien et promet ses moments explosifs, et une fois le clan reformé (le premier épisode), la menace de la mafia est de plus en plus importante.

Ce qui est dingue, c'est que par sa posture, Peaky Blinders est toujours border line. Adrien Brody interprète un Luca Changretta des plus caricaturaux, mais aussi fascinant. Tom Hardy est de retour, et une fois encore il me fait dire que c'est peut-être un de ses meilleurs rôles, le reste du casting, premiers rôles comme personnages plus secondaires, est parfait là encore, et les profils sont esquissés avec inspiration. Tout ça pourrait sans cesse sombrer dans le ridicule, mais voilà : ça fonctionne à plein gaz, et ce grâce à une écriture au poil, resserré sur 6 épisodes aussi intenses les uns que les autres.

On appréciera à ce titre un arc narratif plus cohérent et moins téléphoné que la saison précédente, ainsi qu'une fin de saison qui prépare à la perfection ce qu'on imagine être les enjeux de la suivante. No spoil, bien sûr, mais Steven Knight et ses auteurs arrive à faire monter d'un cran l'addiction et les possibilités à venir. Croisons les doigts que la 5 soit du même acabit !

Actuellement sur Netflix pour info.



A suivre : Black Mirror, Honourable Woman (en cours), et quelques autres sous le manteau. ;)
1Kult.com, le Webzine du cinéma alternatif en continu !
------------
Le site : http://www.1kult.com
Le facebook : http://www.facebook.com/1kult
le twitter : http://www.twitter.com/1kult
Le compte viméo : http://www.vimeo.com/webzine1kult
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17140
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Les Séries anglaises

Post by Supfiction »

Les anglais sont décidément omniprésents dans la production télé. Non contents d’exploiter à fond et avec succès leur patrimoine culturel et historique, maintenant ils s’attaquent au russe (Guerre et paix) ou au français. Ce soir, passe don sur la 3 un Maigret qui sonne faux, joué par Rowan Atkinson mal doublé et qu’il faut passer en anglais pour qu’il sonne mieux (quelques mots français disséminés de temps en temps pour rappeler au spectateur qu’on est bien à Paris, ça fera l’aafaire). Un objet visuel forcement bancal mais qui plaira probablement à l’étranger..

http://www.lepoint.fr/societe/le-comedi ... 240_23.php
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17140
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Les Séries anglaises

Post by Supfiction »

Je suis le seul à me régaler avec la serie Poldark ?

http://www.telerama.fr/series-tv/aidan- ... 145090.php

Pour les amateurs de séries plutôt classiques (une histoire ancrée dans le réel et l’Histoire), vraiment je conseille fortement. Ma plus grande découverte des derniers mois.

Image
The Eye Of Doom
Machino
Posts: 1332
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: Les Séries anglaises

Post by The Eye Of Doom »

Peaky blinders
Enthousiasmé par la saison 1 , je suis à mi parcours de la 2 pour laquelle j'accroche pas vraiment.
Le scénario est trop lache : plusieurs intrigues secondaires ne font pas une tension générale.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Entre les pétages de plombs et états d'âme de John, le personnage artificiel du fils de Polly, l'intrigue IRA dont ne comprend pas les enjeux, la manipulation de Thomas et sa pseudo mission, le retour de Campbell qui n'en ai pas vraiment un, la réapparition attendue de Grace, l'intrigue londonienne avec des méchants bien caricaturaux (juif ou italien),.... bref tout celak fait bourrage des urnes.
On est dispersé sans être emporté.
J'espère que cela vas reprendre sur la seconde partie et que la troisième saison est meilleure.

Ps: venant de lire l'avis de 1kult ci dessus, je découvre que non :cry:
The Eye Of Doom
Machino
Posts: 1332
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: Les Séries anglaises

Post by The Eye Of Doom »

The Eye Of Doom wrote:Peaky blinders
Enthousiasmé par la saison 1 , je suis à mi parcours de la 2 pour laquelle j'accroche pas vraiment.
Le scénario est trop lache : plusieurs intrigues secondaires ne font pas une tension générale.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Entre les pétages de plombs et états d'âme de John, le personnage artificiel du fils de Polly, l'intrigue IRA dont ne comprend pas les enjeux, la manipulation de Thomas et sa pseudo mission, le retour de Campbell qui n'en ai pas vraiment un, la réapparition attendue de Grace, l'intrigue londonienne avec des méchants bien caricaturaux (juif ou italien),.... bref tout celak fait bourrage des urnes.
On est dispersé sans être emporté.
J'espère que cela vas reprendre sur la seconde partie et que la troisième saison est meilleure.

Ps: venant de lire l'avis de 1kult ci dessus, je découvre que non :cry:
Clôture de la saison 2, toujours en mi-teinte.
Les épisodes 4 et 5 sont bien réussis et laisse espérer un beau final. Malheureusement ce dernier épisode est le plus decevant. Plusieurs raisons:
Spoiler (cliquez pour afficher)
tout d'abord la reconstitution du derby d'Epson, événement annoncé, attendu, ... qui ressemble à une kermesse de sous préfecture.... Alors que dans un budget forcement contraint, la reconstitution tenait bien la route, ici ca manque de faste, de foule, de prestige, d'ampleur. On se demande franchement ce que le Roi d'Angleterre fait la.
Ensuite, le retournement de situation avec le sympathique Alfie n'est guere credible. On n'avait déjà pas bien compris pourquoi il trahissait son alliance avec les Peaky Blinder, pourquoi change t'il encore d'avis ?
Quant à la courte confrontation des deux femmes, qui n'était pas indispensable, elle est bien artificielle et mal construite.
Enfin, les circonstances de la fin de Campbell sont aussi décevante
Il y a encore bien sûr de très bonnes choses , notamment l'interprétation de haute tenue. Ainsi que la mise en place des relations Thomas/May.
Largement assez pour poursuivre.
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7264
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Les Séries anglaises

Post by Cathy »

Supfiction wrote:Je suis le seul à me régaler avec la serie Poldark ?

http://www.telerama.fr/series-tv/aidan- ... 145090.php

Pour les amateurs de séries plutôt classiques (une histoire ancrée dans le réel et l’Histoire), vraiment je conseille fortement. Ma plus grande découverte des derniers mois.

Image
J'ai commencé hier et effectivement c'est pas mal du tout, superbe photographie et belle reconstitution comme toutes les séries de la BBC !
The Eye Of Doom
Machino
Posts: 1332
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: Les Séries anglaises

Post by The Eye Of Doom »

En attendant de decouvrir Twin Peaks 3 avec le coffret bluray de la fin du mois, je tente Luther saison 3.
J'ai vu les deux premiers épisodes.
Au delà du plaisir évident de retrouver Idris Elba et la musique de générique de Massive Attack, c'est très bof-bof.
Un eieme tueur en série zarbi, une eieme tentative de faire tomber ce brave Luther, ... on s'ennuie.
Et malheureusement on peut pas dire que la mise en scène tienne en haleine et la restitution d'une Londres glauque n'est pas non plus au rendez vous.
Sauf encouragement dans ces pages, je crois que je vais en rester là et me passer de la fin de la 3 et de la courte 4.
1kult
Monteur
Posts: 4662
Joined: 27 Sep 10, 00:54

Re: Les Séries anglaises

Post by 1kult »

Non, à partir de la 3 c'est plutôt du fan service je trouve. le plaisir est resté pour la 3 parce que j'ai vu les 3 dans la foulée, mas je te cponseillerai tout de même de finir celle-ci. la 4 est tardive et vraiment anecdotique, et ne marche pas vraiment après la 3. mais bon, c'est deux épisodes. et je crois que la 5 est dans les tuyaux...
1Kult.com, le Webzine du cinéma alternatif en continu !
------------
Le site : http://www.1kult.com
Le facebook : http://www.facebook.com/1kult
le twitter : http://www.twitter.com/1kult
Le compte viméo : http://www.vimeo.com/webzine1kult
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17140
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Les Séries anglaises

Post by Supfiction »

Supfiction wrote:Je suis le seul à me régaler avec la serie Poldark ?

http://www.telerama.fr/series-tv/aidan- ... 145090.php

Pour les amateurs de séries plutôt classiques (une histoire ancrée dans le réel et l’Histoire), vraiment je conseille fortement. Ma plus grande découverte des derniers mois.

Image
Pour ceux qui veulent découvrir sans avoir Netflix, la saison 1 commence ce soir en clair sur RMC Story (je ne connaissais même pas cette chaine).

Edit : malheureusement ils ne sont pas capable de diffuser du multilingues. Vf imposée.
johnnycastle
Stagiaire
Posts: 51
Joined: 6 Jul 18, 11:49

Re: Les Séries anglaises

Post by johnnycastle »

trois séries anglaises policières se détachent
Happy Valley
No Offence
Line of Duty

en mini séries
Apple Tree Yard
The Night Manager
Fearless
Born to Kill
sont à voir absolument
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12051
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Les Séries anglaises

Post by Karras »

Roilo Pintu wrote:Bodyguard (Netflix – 2018)
Thriller d’action, ambiance paranoïaque, assez addictif.
Plutôt une bonne surprise, pas très prétentieux et assez prenant et efficace. Dès le premier épisode, l’intrigue commence par une scène de tension très prenante d’une durée de 20min, dans le 2ème, c’est l’action qui est mis en avant dans une scène d’embuscade elle aussi réussie. Ce n’est pas toujours subtil, la série joue parfois la surenchère, mais elle a le mérite de ne pas s’éterniser (6 épisodes).
J'ai apprécié également malgré un épilogue un peu en dessous. Les amateurs de Homeland devrait s'y retrouver : l'action est efficace, le scénario parfois un peu alambiqué et les personnages conservent une certaine ambiguïté jusqu'à la fin.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17140
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Les Séries anglaises

Post by Supfiction »

Noël 1954, Rachel Argyll est assassinée dans son manoir cossu. Un de ses fils est condamné coupable un peu vite car il s'avère que le meurtrier est en réalité une autre personne. Quelqu'un de sa propre famille ? Sans doute, mais qui ?

Témoin indésirable D’après Agatha Christie (2018)
Série pour le moment en 4 épisodes avec quelques-uns des meilleurs acteurs anglais : Bill Nighy, Anna Chancelor, Matthew Good et l’excellente Eleanor Tomlinson (Poldark).
Bill Nighy bien loin des rôles qui ont fait sa célébrité.
Ça a un petit côté 8 femmes.
C’est en replay C8 encore aujourd’hui.

Image
User avatar
Jack Burns
Assistant(e) machine à café
Posts: 295
Joined: 19 Dec 08, 11:05

Re: Les Séries anglaises

Post by Jack Burns »

Supfiction wrote: 6 Jan 21, 12:54

Témoin indésirable D’après Agatha Christie (2018)
Série pour le moment en 4 épisodes avec quelques-uns des meilleurs acteurs anglais : Bill Nighy, Anna Chancelor, Matthew Good et l’excellente Eleanor Tomlinson (Poldark).
Bill Nighy bien loin des rôles qui ont fait sa célébrité.
Ça a un petit côté 8 femmes.
C’est en replay C8 encore aujourd’hui.

Image
Fan de Agatha christie ,j avais aussi bien apprécié cette mini série ...
je découvre Mum sur Arte TV avec Lesley Manville ( Another years) et Peter Mullan ...Vu la 1ere saison ( 6x27mns ) , c est à la fois drole et touchant et on s attache vite aux personnages .
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17140
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Les Séries anglaises

Post by Supfiction »

Jack Burns wrote: 12 Jan 21, 22:35 je découvre Mum sur Arte TV avec Lesley Manville ( Another years) et Peter Mullan ...Vu la 1ere saison ( 6x27mns ) , c est à la fois drole et touchant et on s attache vite aux personnages .un gros coup de coeur.
Super recommandation. On a de la peine pour la Mum en question qui doit affronter une brochette d’abrutis/pétasses suite au décès de son mari, en particulier la copine de son fils qui en tient une sacrée couche ou la femme de son marie, totalement snobe.

La Mum, c’est Lesley Manville, vue dans Phantom Thread et prochainement dans le dernier Costner (L'un des nôtres) et dans The crown. Heureusement qu’il y a Peter Mullan pour atténuer la douleur ressentie pour elle face à tous ces connards.

https://www.arte.tv/fr/videos/095851-00 ... son-1-2-6/

Image