Fictions Françaises

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17169
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Fictions Françaises

Post by Supfiction »

Vu six épisodes du Bazar de la charité. Au départ réticent par réflexe parce que diffusé sur TF1, le passage de la série sur Netflix ma permis de franchir le pas et de me laisser prendre par ce Titanic français. Et ce même si je trouve que les personnages ont des comportements et un langage pas toujours conformes à l’idée que je me fais de l’époque (fin XIXeme). La mise en scène est élégante et les moyens sont là pour restituer l'époque de belle manière (décors intérieurs riches en accessoires divers, nombreux plans en extérieur avec voitures à moteur ou à cheval).
Bonne nouvelle pour la fiction française puisque la diffusion sur TF1 a réuni plus de sept millions de téléspectateurs.

Image
Last edited by Supfiction on 10 Jan 20, 18:00, edited 1 time in total.
User avatar
jhudson
Cadreur
Posts: 4254
Joined: 27 Oct 11, 04:06

Re: Fictions Françaises

Post by jhudson »

Supfiction wrote:Vu six épisodes du Bazar de la charité. Au départ réticent par réflexe parce que diffusé sur TF1, le passage de la série sur Netflix ma permis de franchir le pas et de me laisser prendre par ce Titanic français. Et ce même si je trouve que les personnages ont des comportements et un langage assez peu conforme à l’idée que je me fais de l’époque (fin XIXeme). La mise en scène est élégante et les moyens sont là pour restituer l'époque de belle manière (décors intérieurs riches en accessoires divers, nombreux plans en extérieur avec voitures à moteur ou à cheval).
Bonne nouvelle pour la fiction française puisque la diffusion sur TF1 a réuni plus de sept millions de téléspectateurs.
Titanic: Blood and Steel la série Anglaise ?

C'était une sacrée bonne série .
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17169
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Fictions Françaises

Post by Supfiction »

Rien à voir avec cette série. J’évoque le Titanic pour plusieurs raisons: la romance entre classes sociales mais également tout ce qui tourne autour de la catastrophe de l’incendie du bazar de la charité.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Il y a des similitudes comme notamment le fait que l’incendie ait eu lieu en raison de problèmes de sécurité et de négligence concernant l’usage d’une technologie naissante : le cinématographe.
En outre, comme dans le cas du Titanic, plusieurs hommes, bourgeois notamment, se sont très mal conduit pour échapper à la catastrophe. Enfin, des femmes en ont profité pour disparaître ou changer d’identité à l’instar de Rose dans le film.
User avatar
jhudson
Cadreur
Posts: 4254
Joined: 27 Oct 11, 04:06

Re: Fictions Françaises

Post by jhudson »

Supfiction wrote:Rien à voir avec cette série. J’évoque le Titanic pour plusieurs raisons: la romance entre classes sociales mais également tout ce qui tourne autour de la catastrophe de l’incendie du bazar de la charité.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Il y a des similitudes comme notamment le fait que l’incendie ait eu lieu en raison de problèmes de sécurité et de négligence concernant l’usage d’une technologie naissante : le cinématographe.
En outre, comme dans le cas du Titanic, plusieurs hommes se sont très mal conduit pour échapper à la catastrophe.
Bin justement c'était un des sujets de cette série peu connue: La construction du paquebot , la relation entre les ouvriers et les industriels, leur façon de mater les manifestants en faisant tirer la police...

Le paquebot a été construit a Belfast, le gouvernement anglais aimait tirer sur les irlandais a la moindre occasion ...

Bien plus intérressant que raconter une énième fois son naufrage, pas fan du film de Cameron mais comme moi il apprécie la version de Roy Ward Baker en 1958 A Night to remember , il a été jusqu’à "s'inspirer" de plusieurs passages!! :mrgreen:
Telmo
Accessoiriste
Posts: 1639
Joined: 4 Mar 15, 02:40
Location: Lutetia

Re: Fictions Françaises

Post by Telmo »

jhudson wrote:
Bien plus intérressant que raconter une énième fois son naufrage, pas fan du film de Cameron mais comme moi il apprécie la version de Roy Ward Baker en 1958 A Night to remember , il a été jusqu’à "s'inspirer" de plusieurs passages!! :mrgreen:
Et A Night to Remember a carrément réutilisé des plans entiers du Titanic nazi de 1943. :mrgreen:
villag
Accessoiriste
Posts: 1746
Joined: 24 Feb 08, 09:48
Location: la rochelle

Re: Fictions Françaises

Post by villag »

Le Titanic nazi était un bon film et a night to remenber ( Atlantique lat 41 )idem, film que moi aussi je préfère au Cameron....
F d F ( Fan de Ford )
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17169
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Fictions Françaises

Post by Supfiction »

villag wrote:Le Titanic nazi était un bon film et a night to remenber ( Atlantique lat 41 )idem, film que moi aussi je préfère au Cameron....
Il n’a pas grand chose à voir avec le film de Cameron, cela dit, à l'exception de la catastrophe en toile de fond.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17169
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Fictions Françaises

Post by Supfiction »

De Gaulle, l’éclat et le secret

Image

Série française de Jacques Santamaria et Patrice Duhamel. Mardi 3 novembre à 21h05 sur France 2.

Avec Samuel Labarthe, Constance Dollé, Christophe Barbier. Six épisodes.

Ça vient de sortir. Pour avoir vu il y a quelques mois le film De Gaulle au cinéma, j’ai pu comparer. Et si j’ai trouvé la série plus instructive que le film (en particulier pour les scènes avec Churchill en dépit de la faible ressemblance du comédien), j’ai été assez déçu par l’interprétation de Samuel Labarthe dont la voix n’en impose vraiment pas assez (le ton est là parfois). Finalement Lambert Wilson n’était pas si mal. Ma préférence va toujours à Bernard Farcy, le seul De Gaulle vraiment satisfaisant.
User avatar
jhudson
Cadreur
Posts: 4254
Joined: 27 Oct 11, 04:06

Re: Fictions Françaises

Post by jhudson »

De Gaule qui part en Mai 1968 a Baden Baden, déjà qu'il était parti de France en 1940...

On peux dire ce que l'ont veux mais il avait de la constance le Général, comme celle de rester au pouvoir pendant 10 ans, 3 mois et 20 jours.
Telmo
Accessoiriste
Posts: 1639
Joined: 4 Mar 15, 02:40
Location: Lutetia

Re: Fictions Françaises

Post by Telmo »

Cela explique aussi bien entendu sa longue traversée du désert de 1946 à 1958. :mrgreen:
Mieux valait rester, à Vichy comme Pétain bien sûr. :uhuh:

PS : le séjour à Baden pour aller voir Massu fut cela dit plus court qu'à Londres. ;)
User avatar
jhudson
Cadreur
Posts: 4254
Joined: 27 Oct 11, 04:06

Re: Fictions Françaises

Post by jhudson »

Telmo wrote: 1 Nov 20, 22:39 Cela explique aussi bien entendu sa longue traversée du désert de 1946 à 1958. :mrgreen:
Mieux valait rester, à Vichy comme Pétain bien sûr. :uhuh:

PS : le séjour à Baden pour aller voir Massu fut cela dit plus court qu'à Londres. ;)
A une époque rien que de critiquer De Gaulle aurait amené des ennuis...

On n'avait pas vraiment de liberté d'expression, le cinema et la TV ne pouvaient pas aborder quelques sujets trop polémiques.

La SAC (une police secrète se moquant des lois) est né sous De gaule, ils ont commis des meurtres même après sa mort.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Service_d ... on_civique

On a un Général qui s'est fait connaitre pour avoir combattu le Nazisme depuis Londres et qui fini par employer leurs méthodes comme les tortures en Algérie.

Vu que son gouvernement contrôlait l'information ça aidait a passer sous silence des énormes bavures comme le massacre des manifestants algériens en Octobre 1961 dont une bonne partie a fini mort dans la seine.

Une autre époque pas très reluisante pour la France!
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18025
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Fictions Françaises

Post by Kevin95 »

Supfiction wrote: 1 Nov 20, 21:03 Ma préférence va toujours à Bernard Farcy, le seul De Gaulle vraiment satisfaisant.
Bon souvenir de celle de Pierre Vernier dans Adieu de Gaulle, adieu (2009). On était loin du concours de sosie mais Vernier donnait un peu d'émotion et de chair à la figure de Charlie.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
Telmo
Accessoiriste
Posts: 1639
Joined: 4 Mar 15, 02:40
Location: Lutetia

Re: Fictions Françaises

Post by Telmo »

Telmo wrote: 1 Nov 20, 22:39 Cela explique aussi bien entendu sa longue traversée du désert de 1946 à 1958. :mrgreen:
Mieux valait rester, à Vichy comme Pétain bien sûr. :uhuh:

PS : le séjour à Baden pour aller voir Massu fut cela dit plus court qu'à Londres. ;)
A une époque rien que de critiquer De Gaulle aurait amené des ennuis...

Dans les media officiels.
Le canard enchaîné le faisait bien pourtant et il a continué à paraître.
Ou alors tu es un fan de Sardou amer après la censure de sa chanson pro-américaine les Ricains. :mrgreen:
Pas la meilleure initiative de De Gaulle en effet.
On n'avait pas vraiment de liberté d'expression, le cinema et la TV ne pouvaient pas aborder quelques sujets trop polémiques.
Bis repetita non placent.
Aujourd'hui non plus avec le politiquement correct, le woke et consorts. L'ORTF était là pour donner le point de vue officiel. Il y avait d'autres media pour le reste cf. les élucubrations de Jean-Saul Partre dans la revue les Temps Modernes, jamais interdites.
La SAC (une police secrète se moquant des lois) est né sous De gaule, ils ont commis des meurtres même après sa mort.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Service_d ... on_civique
Le propre des polices secrètes c'est d'agir en dehors des lois, soit dit au passage. ;)

Surtout après son départ du pouvoir, détail qui n'en est pas un mais que tu omets.
Malheureusement, les dérives des polices parallèles ont souvent existé y compris sous la gauche, cf. Mitterrand avec le dévoiement d'une structure conçue pour la lutte anti-terroriste, et pour des motifs bien plus injustifiables (la fille secrète de Mitterand entretenue aux frais de la princesse).
On a un Général qui s'est fait connaitre pour avoir combattu le Nazisme depuis Londres et qui fini par employer leurs méthodes comme les tortures en Algérie.
Général de brigade à titre temporaire en 1940 ;)
Je t'invite à découvrir son rôle dans la bataille de la France, et ses efforts tenaces pour réarmer la France avant-guerre dans le cadre de la guerre de blindés à venir. À tel point qu'il fut cité par Guderian, théoricien et praticien de la guerre de mouvement de blindés à venir.
Quant à la torture, elle était appliquée des deux côtés, et appliquée bien avant les nazis qui l'ont systématisée, de même que les staliniens. C'est quand même une régression significative car la "question" avait été interdite depuis Malesherbes sous Louis XVI. Revenue à la faveur des troubles sous la Révolution et reqsurgit périodiquement en cas de désordres.
Dernière chose, je t'invite à découvrir le principe du gouvernement en exil. Tu verras que nombre de gouvernements qui ont limité la casse en terme de collaboration pendant la seconde guerre mondiale ont dû quitter leur pays alors que rester les mettait fatalement à la merci de l'occupant cf. la Pologne combattante et l'armée du Général Anders bien plus importante à l'origine même que la France libre.
D'ailleurs, le principe remonte à avant la seconde guerre mondiale. La monarchie portugaise évite l'invasion napoléonienne en attendant des jours meilleurs contrairement à la monarchie espagnole, qui finit par être renversée par Napoléon avec les résultats que l'on sait (encore que dans ton cas...).
Le plan remontait au Marquis de Pombal d'ailleurs, à l'occasion d'une autre invasion franco-espagnole, la Guerre Fantastique, en 1762-63 (Guerre de Sept Ans).
Vu que son gouvernement contrôlait l'information ça aidait a passer sous silence des énormes bavures comme le massacre des manifestants algériens en Octobre 1961 dont une bonne partie a fini mort dans la seine.
Tu confonds deux événements, ce qui est typique de ton ignorance abyssale en matière historique.
Il y a d'une part la manif' rue de Charonne en octobre 1961, et ensuite une autre manifestation en mars 1962, à la veille de l'indépendance.
D'après ton propre lien wiki :
Mises en cause de la qualification de massacre[modifier | modifier le code]
L'historien Jean-Paul Brunet, qui estime de trente à cinquante les victimes décédées, indique que vu le « nombre limité de morts, on ne peut en bon français parler de massacre »B 29. S'appuyant sur une autre définition, les deux auteurs anglais Jim House et Neil MacMaster renoncent au titre Paris massacre parce qu'il ne s'agit pas d'un « événement isolé, explosif, survenu en un lieu et un moment unique »B 30.

Pendant le procès en diffamation intenté par Maurice Papon à l'écrivain Jean-Luc Einaudi, et face au substitut Lesclous qui utilise le terme massacre, Me Varaut soutient que « La police n'était pas préparée pour faire une Saint-Barthélemy. Ce n'était pas un massacre ! »52
Pas de consensus sur le massacre donc.

Quant au second, en février 1962, le FLN avait déjà gagné la guerre politiquement (l'OAS se déchaînait à la même époque), la manif était inutile et était juste une démonstration de force pour montrer qui était le maître. Pas de bol, en face ce n'était pas le genre à se laisser faire.
Et le estimations des pro-FLN, elles sont à prendre avec d'énormes pincettes...
Une autre époque pas très reluisante pour la France!
Comparée à l'actuelle, c'est plus que discutable. Le pays était gouverné au moins, avec une direction claire et une économie en pleine croissance. On est encore à l'époque des Trente Glorieuses.
Un parallèle intéressant à faire serait avec la gestion de l'épidémie dite Grippe de Hong Kong, même si de Gaulle quitte le pouvoir avant la fin de l'épidémie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grippe_de_Hong_Kong
Compte rendu en France[modifier | modifier le code]
En juillet 1968, le journal Le Monde donnait la parole à l'Institut Pasteur qui indiquait à propos de l'épidémie qu'« il ne semble pas cependant qu’elle doive prendre un caractère de quelconque gravité ». L'épidémie a été sous-estimée par les médias en France4.

Arrêt sur images relève qu'« à l'époque, l'ORTF traite l'affaire avec une relative légèreté, alors que dans certaines régions, les établissements scolaires sont fermés, les transports perturbés »10. En effet 15 % des cheminots sont malades sur cette période4. On note également que de nombreuses boutiques sont fermées4. Mais le ton de la presse reste badin par exemple pour évoquer les vedettes qui sont alitées4. Le 18 décembre 1969 alors que la mortalité grimpe en flèche, Le Figaro écrit que l'épidémie « reste stationnaire » et Le Monde titre « L'épidémie de grippe paraît régresser en France »4. Ce journal ne consacrera que quelques courts articles à la situation11. Aucun média n'utilise le mot de pandémie alors qu'il avait été employé pour la grippe asiatique de 1957. Un chroniqueur du Monde écrit le 11 décembre 1969 que « l'épidémie de grippe n’est ni grave ni nouvelle. Est-il bien utile d'ajouter à ces maux les risques d’une psychose collective ? » Le journal France-Soir fait bien mention d'un quart de la population atteinte mais traite le sujet comme un marronnier de la presse, sans caractère de gravité4.
Quand De Gaulle rend le pouvoir, de son fait, après juste un référendum perdu, alors qu'il a toujours une majorité au parlement (suivez mon regard..) il laisse le pays en bien meilleur état que quand il l'a trouvé en ayant résolu, peut-être de manière discutable dans les modalités, cf. harkis et pieds-noirs (la gauche en disait pire que pendre à leur propos à la même lors du rapatriement) la question de la décolonisation.

Il est d'ailleurs toujours vu de nos jours comme le meilleur président de la cinquième République. Après, c'est sûr on est bien loin des présidents style Flanby, Zupiter (pour qui il n'y a pas une culture française) et consorts qui pourtant s'en réclament.
User avatar
Thesix
Machino
Posts: 1379
Joined: 27 Jul 19, 19:18

Re: Fictions Françaises

Post by Thesix »

Comme acteur, j'ai bien aimé la performance de Pascal Racan dans la pièce Meilleurs alliés.


Pièce qui montre assez bien (ou plutôt effleure, et de manière légère avec des bons mots réguliers, c'est du théâtre) les difficultés rencontrées quotidiennement pour maintenir une position à la France dans la guerre, position normalement intenable pour n'importe quel homme d'état qui aurait eu l'imprudence de se placer dans sa situation.
Amazon, c'est le mal ! :mrgreen: (avec l'augmentation des débits)
User avatar
Jack Burns
Assistant(e) machine à café
Posts: 298
Joined: 19 Dec 08, 11:05

Re: Fictions Françaises

Post by Jack Burns »

Supfiction wrote: 1 Nov 20, 21:03 De Gaulle, l’éclat et le secret

Image

Série française de Jacques Santamaria et Patrice Duhamel. Mardi 3 novembre à 21h05 sur France 2.

Avec Samuel Labarthe, Constance Dollé, Christophe Barbier. Six épisodes.

Ça vient de sortir. Pour avoir vu il y a quelques mois le film De Gaulle au cinéma, j’ai pu comparer. Et si j’ai trouvé la série plus instructive que le film (en particulier pour les scènes avec Churchill en dépit de la faible ressemblance du comédien), j’ai été assez déçu par l’interprétation de Samuel Labarthe dont la voix n’en impose vraiment pas assez (le ton est là parfois). Finalement Lambert Wilson n’était pas si mal. Ma préférence va toujours à Bernard Farcy, le seul De Gaulle vraiment satisfaisant.
très déçu par les deux premiers épisodes...Je trouve que le maquillage de Samuel Labarthe et les dialogues donnent un coté artificiel à cette série...