The Wire / Sur Ecoute

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Ubik
Ennemi d'état et du grand cinéma
Posts: 2165
Joined: 31 Dec 05, 02:47

The Wire / Sur Ecoute

Post by Ubik »

LA meilleure série policière (amha).
Tout simplement.

Un portrait, d'abord celui d'une ville. Baltimore. Putain, j'y passerai pas mes vacances ! :shock: :lol: On commence avec le ghetto, le no man's land (c'est la guerre urbaine là bas, on appréciera Omar - véritable stalker - et une séquence de fusillade hallucinante). La saison 2 nous emmène sur les docks sans abandonner la cité. Tout s'entrecroise. Et avant de nous raconter une histoire, c'est la culture du Maryland qu'on nous étale. C'est... Du jamais vu.

Avant de s'attaquer aux flics, que la série analyse à travers plusieurs services, c'est d'abord : comment marchent les cités, comment circule la dope ? Les docks ? Les Dockers... Faut les voir avaler leur oeuf bière le matin ! :mrgreen: Ou suivre Wallace motiver sa troupe de petits frères à se bouger les fesses pour aller en cours sous peine de se faire choper par les services sociaux...

Ensuite ? La série est incroyablement lente... Pas d'action à tout va ou de vrai objectif au démarrage. On part à taton, et on coffre (la saison 2, par exemple). Ici, on évoque paprasserie, corruption, hierarchie, rien n'est déconnecté du tout, et la morale de la saison 1, pathétique et bluffante, est une première à ce niveau. Les enquêtes mettent des plombes à démarrer parce que l'efficacité se cale en seconde, derrière la procédure, le travail de fond.

Tout ces éléments font de The Wire très certainement la série policière la plus atypique jamais vu. Et quand la pression monte et que tout se goupile, ca donne deux fins de saison titanesques ou personne ne sort gagnant si ce n'est les pontes de la ville. Mon coup de coeur HBO cette année. Je démarre la saison 3 très bientôt.

PS : A noter qu'on doit une partie du scripte à George Pelecanos, que certains fans de polar connaissent...

Image
Dave Garver
Producteur Exécutif
Posts: 7512
Joined: 14 Apr 03, 09:28
Location: dans la tête d'Elgrog

Post by Dave Garver »

Une série au rythme incroyablement lent. Chaque saison sert à boucler une enquête que l’on vit quasi en direct, avec son lot d’enquêtes, de paperasseries, de tracasseries, … The wire sent le docu tant il se rapproche de son sujet, sans fioritures. Les personnages ne sont que des gens ordinaires, bêtes, tendres, incompétents, malhonnêtes… Personne ne sort grandi ce cette aventure. Pas plus la police que les délinquants qu’elle traque ou que le politique qui les mène. Chacun a besoin de l’autre pour exister. Indics, dealers, flics, avocats, … Un microcosme nécessaire.

Peu de personnages charismatiques car montrés avec trop de réalisme, mais on peut néanmoins avoir des sympathies pour certaines crapules, comme Omar ou stringer bell. Chacun à ses raisons d’agir et chacun essaie de faire son boulot au mieux de ses capacités. J’adore le passage où Stringer Bell suit des cours de marketing financier afin de mieux garer son « business ».

Une série atypique qui vaut le détour, mais qui ne souffre la comparaison avec aucune autre.
Image
Ubik
Ennemi d'état et du grand cinéma
Posts: 2165
Joined: 31 Dec 05, 02:47

Post by Ubik »

Omar ? Pas charismatique ? Il faut le voir se ballader dans les cités en sifflotant, canon scié sous un long manteau... Une espèce de Dirty Harry ou de Cowboy à la Leone dans une univers urbain proche du far west. Quant à Stringer, c'est la classe incarnée... :D

Les autres personnages attirent à mon sens un fort capital sympathique, on suit leur quotidien, comme c'est le cas dans Six Feet Under (par exemple).
Dave Garver
Producteur Exécutif
Posts: 7512
Joined: 14 Apr 03, 09:28
Location: dans la tête d'Elgrog

Post by Dave Garver »

ben si je dis qu'on peut avoir de la sympathie pour certains : mes préférés sont d'ailleurs ces deux là avec une préférence pour omar.
Image
Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Post by Frank Bannister »

Est-ce que la série va plus loin que deux saisons ou est-ce que ca s'arrete là?
gehenne
Howard Hughes
Posts: 19884
Joined: 19 May 04, 00:43
Location: sous une pierre...

Post by gehenne »

Frank Bannister wrote:Est-ce que la série va plus loin que deux saisons ou est-ce que ca s'arrete là?
Non, la série continue, cinq saisons en tout.
Ainsi, toujours et pourtant...
Matthieu
Stagiaire
Posts: 68
Joined: 10 Oct 05, 17:41

Post by Matthieu »

Dave Garver wrote: Peu de personnages charismatiques car montrés avec trop de réalisme, mais on peut néanmoins avoir des sympathies pour certaines crapules, comme Omar ou stringer bell.
Euh... Il y a Bunk, le flic de la criminelle :


Il y a Mc Nulty :


Il y a Proposition Joe :


Enfin, on pourrait tous les faire.


The Wire ECRASE la concurrence. Aucune autre série n'a dépassé le simple cadre policier pour donner un portrait si complet de la société actuelle. Chaque saison est meilleure que la précédente, aucun personnage n'est laissé à l'écart, aucune ligne narrative n'aboutit à une impasse.
On ne se laisse jamais aller à la facilité, on ne sous-estime pas le spectateur, on développe, on enrichit, on nuance. C'est fabuleux, c'est un vrai plaisir. Par rapport à beaucoup de séries, on n'a jamais l'impression d'un épisode "pour rien".

Passer à côté de cette série, c'est passer à côté de ce qui s'est fait de mieux à la télévision depuis... Toujours.
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Post by Nimrod »

La saison 4 est sur le point de sortir en zone 1. Savez vous s'il y aura des STF ?
JaimzHatefield
il a bon dos
il a bon dos
Posts: 1416
Joined: 4 Jul 03, 17:19
YMDB
Location: BSG-75

Post by JaimzHatefield »

Nimrod wrote:La saison 4 est sur le point de sortir en zone 1. Savez vous s'il y aura des STF ?
J'ai préco la saison 4 en zone 1, je ferai le point sur la question à la réception. Apparemment les autres saisons zone 1 ont des sous-titres français, donc si on extrapole...

En tous cas j'ai les zone 2 des précédentes saisons et l'image n'est pas terrible, on a le droit à ce genre de truc.
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Post by Nimrod »

JaimzHatefield wrote:
Nimrod wrote:La saison 4 est sur le point de sortir en zone 1. Savez vous s'il y aura des STF ?
J'ai préco la saison 4 en zone 1, je ferai le point sur la question à la réception. Apparemment les autres saisons zone 1 ont des sous-titres français, donc si on extrapole...
Ah merci. J'ignorai qu'il y avait des STF dans les précédentes saison. C'est assez mal renseigné, je dois dire. Même sur le site de HBO.
En tous cas j'ai les zone 2 des précédentes saisons et l'image n'est pas terrible, on a le droit à ce genre de truc.
Tiens c'est curieux : je les ai également et je n'ai jamais rencontré ce genre de problème. :?
Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Post by Frank Bannister »

Matthieu wrote:The Wire ECRASE la concurrence.
Tu veux dire que c'est mieux que The Shield? :shock:
Pete Dayton
Electro
Posts: 787
Joined: 14 Feb 06, 20:06

Post by Pete Dayton »

Frank Bannister wrote:Tu veux dire que c'est mieux que The Shield? :shock:
The Shield c'est bien mais... oui... assez largement. 8)
Matthieu
Stagiaire
Posts: 68
Joined: 10 Oct 05, 17:41

Post by Matthieu »

Frank Bannister wrote:
Matthieu wrote:The Wire ECRASE la concurrence.
Tu veux dire que c'est mieux que The Shield? :shock:
Attention, The Shield est une très grande série aussi, mais elle penche plus du côté film noir rocambolesque et incandescent (et jubilatoire).
The Wire, moins rocambolesque mais tout aussi jubilatoire, a pour lui des qualités littéraires : développement sur la longueur de chaque personnage, description de différents milieux sociaux (notamment les dockers dans la saison 2), vrai réflexion politique (sur l'éducation, sur la guerre contre la drogue, le pourrissement urbain, et dans la prochaine saison, le pouvoir des médias)... Il faut dire que de grands noms du roman noir (Richard Price, Dennis Lehane, Georges Pelecannos), d'anciens flics, profs et journalistes sont derrière les machines à écrire. On le ressent vraiment alors que les épisodes avancent.
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Post by Nimrod »

Nimrod wrote:
JaimzHatefield wrote:
J'ai préco la saison 4 en zone 1, je ferai le point sur la question à la réception. Apparemment les autres saisons zone 1 ont des sous-titres français, donc si on extrapole...
Ah merci. J'ignorai qu'il y avait des STF dans les précédentes saison. C'est assez mal renseigné, je dois dire. Même sur le site de HBO.
Bon... dans le doute je l'ai commandé. :mrgreen: :oops:
Ethan
Assistant(e) machine à café
Posts: 119
Joined: 25 Sep 06, 13:55

Post by Ethan »

Frank Bannister wrote:
Matthieu wrote:The Wire ECRASE la concurrence.
Tu veux dire que c'est mieux que The Shield? :shock:
Mieux? Oui!
Mais attention... ce genre de jugement est, bien évidemment, TRÈS subjectif et absolument une vérité définitive...

Je suis (suivre) passsionément The Shield, série qui rend addict par son rythme, sa frénésie... quasi son hystérie! Formidablement jouée, elle a un impact énorme sur le téléspectateur. Elle est, pour moi encore, le versant "positif", le versant "qualité" de la stupide 24 heures... Il s'agit de rendre le téléspectateur accroc, ne jamais le laisser "débander", quitte à sacrifier quelques finesses, scénaristiques ou de mise en scène par exemple...

Mais The Wire ne donne jamais cette impression. Je ne doute pas de la volonté -légitime- des créateurs de faire l'audience la plus haute: chaîne privée tout de même! Mais ça ne se voit pas! Voilà une des immenses différences! On n'a jamais la sensation que les scénaristes "raccolent", qu'ils cèdent aux facilités habituelles!
Ils construisent et installent la série sur la longueur, font confiance au téléspectateur, le laissent venir! Cela lui donne une extraordianire force et profondeur!
Cela me permet de m'attacher au cheminement de chaque personnage, d'être à la fois dans la fascination ET la réflexion. Elle n'est pas un pamphlet politique mais elle présente un tableau de la réalité d'une ville. A la manière de Shakespeare, elle ne sur-ligne jamais ce qu'on doit penser, elle présente, elle porte des personnages et des histoires sur la scène/l'écran, montre leurs actions et ce qu'elles induisent: elle laisse le spectateur libre.

Là où The shield est un show, formidable, The Wire est une oeuvre, majeure.