Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

batfunk
Electro
Posts: 782
Joined: 22 Apr 11, 00:38

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by batfunk »

La troisième saison est effectivement la plus faible,elle perd de vu ses personnages en faveur du spectaculaire mais la quatrième redresse bien la barre, pour une conclusion très satisfaisante.
John Smith est pour un personnages des plus fascinants, avec une immense interprétation de Rufus Sewell. :D
batfunk
Electro
Posts: 782
Joined: 22 Apr 11, 00:38

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by batfunk »

The Expanse Saison 5

Après une saison 4 en mode exploration, retour de notre côté du système solaire dans cette cinquième saison. L'équilibre du système solaire vacille à nouveau dangereusement grâce à des changements d'alliances, certains personnages explorent leur passé et étoffent ainsi leurs personnages et d'autres disparaissent dont un de manière totalement inattendu. A noter une désespérée et imprévisible bataille spatiale et un cliffhanger qui annonce du très lourd pour la dernière saison :shock:
Mission accomplie , The Expanse reste le meilleur space opéra depuis BSG 2003 8)
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17169
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by Supfiction »

Jeremy Fox wrote: 24 Aug 20, 11:47
Jeremy Fox wrote: 9 Oct 18, 21:12


Terminé. Avec le film de Tullio Giordana, la plus belle fiction que j'aurais vu cette année, voire même sur plusieurs années. Comme la météo qui parle de 3 mois de précipitations en 24 heures, j'ai versé autant de larmes en 12 heures de visionnage que durant toute une décennie. :mrgreen:
Après une saison 3 un peu décevante, la saison 4 revient à un très haut niveau. Toujours aussi superbement écrit et fluide malgré les multiples temporalités et surtout toujours aussi juste et émouvant.
Je jette un coup d’œil à l’instant au premier épisode puisque l’intégrale est sur Prime..

Tiens, Monsieur Seaver est de retour.
batfunk
Electro
Posts: 782
Joined: 22 Apr 11, 00:38

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by batfunk »

The Looming Tower(2018)(Amazon Prime)

Adaption du livre The Looming Tower: Al-Qaeda and the Road to 9/11 de Lawrence Wright,cette mini-série dresse, comme son modèle, un tableau des évènements qui ont mené aux attentats du 11 septembre 2001.
La principale différence, c'est que la série se focalise essentiellement sur la guerre des services entre le FBI et la Cia et qui serait en grande partie responsable de la réussite des attentats. Et ce qu'on voit est hallucinant. On a tout d'abord une cellule du renseignement de la CIA nommé Alec, dirigée comme une secte par Martin Schmidt(flippant Peter Saarsgard), sorte de gourou ayant une emprise totale sur ses employées,fascinées. Schmidt considère Alec comme sa chose et refuse de partager ses informations avec la cellule I-49 du FBI,son équivalent, qu'il déteste.
Pourquoi? Parce qu'elle est dirigée par John O'Neill(formidable Jeff Daniels), qui est tout son contraire :brilliant, grande gueule et chaleureux.
Formidable opposition, où tous les coups tordus sont permis, sous le regard de supérieurs incompétents(Seul Dick Clarke est épargné, les scènes avec Condoleezza Rice sont inénarrables) et dans un contexte politique agité( affaire Monica Lewinsky, élection agitée de Bush Jr)
Mais la série n'oublie pas non plus les ressorts politiques et religieux de ces attentats. Et qui mieux qu'Ali Soufan(Tahar Rahim, merveilleux de pudeur et de sensibilité) pour illustrer l'immense fracture entre le monde musulman et l'occident. Subalterne de O'Neill, il va d'abord se confronter aux préjugés de ses collègues à l'égard des musulmans(son nom est systématiquement écorché) puis servir de botte secrète à l'étranger par sa connaissance de la culture musulmane(il est né libanais). Là encore, il se cogne contre les préjugés de ses coreligionnaires, qui le considèrent plus comme un Yankee qu'un musulman.
Le gouffre entre ces deux mondes est aussi illustré par les scènes à l'étranger(camps afghans et ville yéménites misérables) et le choc ressenti par les terroristes, au contact de l'american way of life: Il faut voir le regard, entre autre, de ces pauvre garçons à la vue du luxe occidental ou d'une simple cheville féminine :lol:
Mais la série refuse à juste titre l'impossibilité d'une communication et multiple les passerelles:l'amitié entre O'Neil et un général yéménite, la passion entre Ali Soufan et une Belle américaine,la mise en parallèle d' une prière dans une église et une mosquée...
Une Belle série aux allures de docu drama(images d'archives et fiction sont intraséquement mêlés), anti spectaculaire(le final historique est pudiquement filmé) et limpide sur l'enchaînement des évènements et des erreur humaines qui ont mené à ce désastre.

8/10
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1156
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by Roilo Pintu »

WandVision - série TV (Disney+ 2021)

Dans la tapisserie du MCU, la série WandaVision est une bonne surprise, une bonne opportunité pour sortir de son canevas habituel et bien usé, étendre son univers en osant enfin faire quelque chose différent, avec un récit suffisamment fermé pour ne dépasser cette saison, et en laissant les portes ouvertes, ou les pistes narratives pour leurs films à venir.
9 épisodes d’une durée moyenne de 30 minutes, pour explorer le deuil, l’importance que l’on peut donner au souvenir, à l’imaginaire, en substitut du réel, tout en rendant hommage à la télévision américaine. Un arc qui s’intéresse moins à l’introduction du prochain sidekick ou du prochain méchant, mais plus à l’évolution de son personnage central sans forcément choisir la facilité (le mensonge sur lequel repose la série, au détriment des autres, même si les conséquences sont rapidement balayées).
Et si le final se termine dans une menace très premier degré, la série reste rythmée et offre assez de rebondissements et de ruptures pour maintenir l’intérêt (un joli clin d’œil à l’univers X Men qui s’inscrit bien dans le récit), et avec un duo qui fonctionne bien (Paul Bettany est plutôt bon, entre son côté père de sitcom loufoque et le personnage terrifié par son incompréhension et l’inconnu).
Une bonne surprise.