Better Call Saul

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Mosin-Nagant
Producteur Exécutif
Posts: 7208
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Better Call Saul

Post by Mosin-Nagant »

Flol wrote: 4 Aug 22, 10:27 Yep. Vu en peu de temps finalement, ça m'avait bien plu, mais étrangement je n'en garde pas tant de souvenirs que ça (hormis quelques moments forts).
Je crois que je ne sais même plus comment elle se termine. :|
Alors un petit résumé de la dernière saison s'impose si jamais tu souhaites te lancer un jour dans Better Call Saul.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14569
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Better Call Saul

Post by hansolo »

En fait j'ai découvert d'abord BCS (saison 1+2), puis suis passé a Breaking Bad.
Ca ne m'a pas empéché de savourer BCS :)
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Mosin-Nagant
Producteur Exécutif
Posts: 7208
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Better Call Saul

Post by Mosin-Nagant »

Je trouve que c'est une complète hérésie de faire ça mais, bon, "to each is own"...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 11729
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Better Call Saul

Post by Alexandre Angel »

Mosin-Nagant wrote: 4 Aug 22, 14:58 Je trouve que c'est une complète hérésie de faire ça
Non je ne crois pas. La série n'est pas imbitable si on a pas vu Breaking Bad. De la part des showrunners, ce serait suicidaire.
User avatar
Mosin-Nagant
Producteur Exécutif
Posts: 7208
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Better Call Saul

Post by Mosin-Nagant »

On passe à coté de pas mal de subtilités, il ne faut pas se leurrer. Bien sûr, le savoir-faire des scénaristes est tel qu'on peut se plonger dans l'univers sans problème mais je maintiens qu'il est dommage de ne pas respecter l'ordre naturel de production...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 50715
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Better Call Saul

Post by Flol »

Mosin-Nagant wrote: 4 Aug 22, 14:39 Alors un petit résumé de la dernière saison s'impose si jamais tu souhaites te lancer un jour dans Better Call Saul.
Si tu crois que j'ai le temps. :o
(vais essayer de trouver ça sur YouTube)
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 11729
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Better Call Saul

Post by Alexandre Angel »

Mosin-Nagant wrote: 4 Aug 22, 15:52 On passe à coté de pas mal de subtilités
J'imagine oui.
Je dis "j'imagine" parce que en ce début de deuxième saison, il y a déjà deux personnages en commun dont l'excellent Jonathan Banks.

C'était un acteur que l'on croisait ici où là dans des films des années 80 (Gremlins, Frances, 48 heures) : en tout cas je n'ai pas l'impression de l'avoir, moi, vu plus que ça.
Il avait une tête de gentil farfadet. Là, il a chopé un de ces visage de vieux dur :shock:
User avatar
Mosin-Nagant
Producteur Exécutif
Posts: 7208
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Better Call Saul

Post by Mosin-Nagant »

Alexandre Angel wrote: 4 Aug 22, 16:38en ce début de deuxième saison, il y a déjà deux personnages en commun dont l'excellent Jonathan Banks.(...)un de ces visages de vieux dur :shock:
Ah, je comprends mieux, tu n'as pas encore tout vu... Pas mal d'autres clins d'œils t'attendent. :wink:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14569
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Better Call Saul

Post by hansolo »

Mosin-Nagant wrote: 4 Aug 22, 15:52 On passe à coté de pas mal de subtilités, il ne faut pas se leurrer. Bien sûr, le savoir-faire des scénaristes est tel qu'on peut se plonger dans l'univers sans problème mais je maintiens qu'il est dommage de ne pas respecter l'ordre naturel de production...
En fait a l'époque je n'étais pas abonné à Netflix, tout simplement.
J'avais découvert les saisons 1 et 2 de BCS en DVD et je m'étais régalé !!
Le fait de ne pas connaître l'univers de BB n a pas du tout gâché le plaisir de la découverte.

Évidemment que quand j'ai ensuite découvert BB, ça m'a permis de me régaler davantage lors de la 2e vision des saisons 1 et 2 de BCS :)
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
DukeOfPrunes
Réalisateur
Posts: 6658
Joined: 15 May 11, 21:01
Last.fm

Re: Better Call Saul

Post by DukeOfPrunes »

Il y a un côté fan service dans la première saison de BCS qui m'avait un peu déplu. J'avais eu du mal à entrer dedans car le personnage du frère de Jimmy était un sacré morceau. Mais je dois bien avouer que la saison 2 lance carrément la machine, un peu comme Breaking Bad. Et par certains aspects, je la trouve par moments mieux écrite, plus riche que son aînée. Les fans surnotent les épisodes où il y a du grabuge, mais d'autres plus discrets sont savoureux.
Vivement en HD (STA/STF)
Joseph L. Mankiewicz - Sleuth / Jan Švankmajer - The Complete Short Films / Ladislas Starewitch - The Tale of the Fox & Other Fantastic Tales /Abel Gance - Napoléon / Koji Wakamatsu - Endless Waltz / Jiří Barta - Krysař / Raymond Bernard - Le miracle des loups / Luis García Berlanga - Plácido / Oldřich Lipský - Happy End / Masaki Kobayashi - Samurai Rebellion / Akira Kurosawa - Dersou Ouzala / Frank Capra - Arsenic and Old Lace... etc.!
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 26904
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Better Call Saul

Post by tenia »

J'ai eu le même souci, et globalement, entre ça et certaines difficultés à croire en l'alchimie entre Kim et Jimmy (notamment car, globalement, une grosse partie de la série repose sur "Ils étaient bien partis mais Jimmy a une énième fois pas pu s'empêcher de faire une connerie"), je continue de préférer (assez largement) Breaking Bad.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 11729
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Better Call Saul

Post by Alexandre Angel »

tenia wrote: 5 Aug 22, 22:49 J'ai eu le même souci, et globalement, entre ça et certaines difficultés à croire en l'alchimie entre Kim et Jimmy (notamment car, globalement, une grosse partie de la série repose sur "Ils étaient bien partis mais Jimmy a une énième fois pas pu s'empêcher de faire une connerie")
Je suis assez d'accord avec ça. C'est le côté feuilletonnesque (ou feuilletonnant) qui fait le charme, mais aussi la limite de ce genre de série (des séries en général ?) : on nous impose des schèmes répétitifs et un peu improbables qui sont censés nous hameçonner un peu artificiellement (les attitudes monochromatiques de Mike, la couverture de survie de Chuck).
Et en effet, on se demande comment un arnaqueur comme Jimmy peut trainer (et tenir) aussi longtemps au sein d'un univers professionnel (le barreau high level d'Albuquerque, assez bien décrit du reste) qui ne saurait tolérer plus d'une journée son infantilisme.
User avatar
Barry Egan
Accessoiriste
Posts: 1804
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: Better Call Saul

Post by Barry Egan »

Alexandre Angel wrote: 6 Aug 22, 09:25
tenia wrote: 5 Aug 22, 22:49 J'ai eu le même souci, et globalement, entre ça et certaines difficultés à croire en l'alchimie entre Kim et Jimmy (notamment car, globalement, une grosse partie de la série repose sur "Ils étaient bien partis mais Jimmy a une énième fois pas pu s'empêcher de faire une connerie")
Je suis assez d'accord avec ça. C'est le côté feuilletonnesque (ou feuilletonnant) qui fait le charme, mais aussi la limite de ce genre de série (des séries en général ?) : on nous impose des schèmes répétitifs et un peu improbables qui sont censés nous hameçonner un peu artificiellement (les attitudes monochromatiques de Mike, la couverture de survie de Chuck).
Et en effet, on se demande comment un arnaqueur comme Jimmy peut trainer (et tenir) aussi longtemps au sein d'un univers professionnel (le barreau high level d'Albuquerque, assez bien décrit du reste) qui ne saurait tolérer plus d'une journée son infantilisme.
Vous me cassez tout mon délire avec ces critiques fondées et raisonnables ! :(
Image
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 11729
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Better Call Saul

Post by Alexandre Angel »

Mais ça n'empêche nullement le savoir-faire extraordinaire des concepteurs!
User avatar
EliWallou
Assistant(e) machine à café
Posts: 164
Joined: 15 Apr 22, 18:27

Re: Better Call Saul

Post by EliWallou »

Alexandre Angel wrote: 6 Aug 22, 09:25 Je suis assez d'accord avec ça. C'est le côté feuilletonnesque (ou feuilletonnant) qui fait le charme, mais aussi la limite de ce genre de série (des séries en général ?) : on nous impose des schèmes répétitifs et un peu improbables qui sont censés nous hameçonner un peu artificiellement (les attitudes monochromatiques de Mike, la couverture de survie de Chuck).
Et en effet, on se demande comment un arnaqueur comme Jimmy peut trainer (et tenir) aussi longtemps au sein d'un univers professionnel (le barreau high level d'Albuquerque, assez bien décrit du reste) qui ne saurait tolérer plus d'une journée son infantilisme.
C'est vrai, mais j'ai plus de mal avec ça dans Breaking Bad, où je crois pas du tout à cette montée en puissance du prof de chimie.
Je préfère les histoires entre Jimmy, son frère et Kim à celles du perso "bigger than life" immoral (qui récupère un peu trop la figure de Tony Soprano à mon goût).
D'ailleurs les intrigues du cartel m'intéressent pas dans BCS. Pour moi c'est du fan service nécessaire pour accrocher un grand public qui veut de l'action, du badass.
Mais dans les derniers épisodes de cette saison on voit bien le coeur et la force de la série.