The Third Day (SKY - HBO / OCS - 2020)

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Telmo
Machino
Posts: 1262
Joined: 4 Mar 15, 02:40

Re: The Third Day (HBO / OCS - 2020)

Post by Telmo »

tenia wrote: 17 Oct 20, 19:31
Telmo wrote:Aucun exemple français, révélateur.
Facile de changer le spectre des exemples demandés. Jhudson parlait de l'Occident, tu as déjà réduit à l'Europe et la France, mais en fait fallait comprendre juste la France (et demain, en fait c'était que Paris ?).
C'est pourtant ce que tu fais pour noyer le poisson. L'Occident tel que vu vu par Jhudson, souvent à côté de la plaque, n'a guère de pertinence dans le rapport à la religion, quand on parle de l'Europe beaucoup moins religieuse en moyenne que les Etats-Unis, un pays fondé en grande sur l'immigration de minorités religieuses diverses comme seules les scissions du protestantisme savent en produire.
Et le demain c'était Paris, question ad absurdum, bravo. Le dernier attentat eut lieu en dehors de Paris, justement, sans parler des précédents en province (régions pour les fans de Pernaut).

Ce point à part, je comprends très bien ce que tu veux dire, mais il me semble quand même que l'ethnie, l'identification que certains défendent violemment comme en Allemagne tend vers une idée chrétienne blanche. Discours qu'on retrouve dans un certain fantasme des récits originels de certains pays, ce qui fait le vrai Français, le vrai Allemand, le vrai Polonais, etc etc, et qui est rarement imaginé comme différent que chrétien et blanc.

C'est probablement plus complexe que ça, mais j'ai du mal à imaginer qu'on puisse nier un certain chrétien-centrisme en Europe, qu'on voit notamment autour des achoppements sur les droits LGBT+, l'IVG ou la PMA. Alors oui, ça ne fait pas des morts directs comme un attentat, mais cela infuse politiquement nos sociétés.
Nombre de ceux en Allemagne qui en ont après les étrangers, indésirables selon eux, (foyers de réfugiés dans les années 90), viennent de l'Est du pays (surreprésentés à tout le moins), massivement déchristianisé pendant la période de la RDA.
Autre chose, la Pologne n'a pas l'Histoire de la France, l'homogénéité ethnique, par la violence, y compris génocidaire, est récente, et due en grande partie à Hitler (les Slaves devaient suivre en vertu du GeneralplanOst, et Staline (transferts forcés de population entre Pologne et URSS. Idem pour la minorité germanophone, en pire en raison de la nature de l'occupation.
Tu compares donc l'incomparable. Avant, nombre de Lituaniens (Bronson), Tatars qui représentent 0,1 % aujourd'hui quasiment vus comme assimilés. Le sort des Juifs fut très différent : extermination pendant la Seconde Guerre Mondiale.
L'Allemagne a un peu plus de diversité ethnique, Sorbes de Lusace et Danois du Schleswig mais ça date surtout des Gästarbeiter de l'après-guerre, avec leur assimilation plus ou moins réussie selon les cas, car le pays unifié tardivement n'a guère d'Histoire mondiale avant le 19 siècle, comme la Pologne qui n'a guère non plus d'Histoire coloniale, ou plutôt encore moins que l'Allemagne, qui s'y mit tardivement au 19 siècle, avec les résultats que l'on sait. Avant les Gästarbeiter de l'après-guerre, le pays est relativement homogène, ce qu'il n'était pas autant sous Bismarck : Danois encore plus nombreux, Alsaciens et Mosellans (censés être germaniques), Polonais dont l'Etat n'existe plus alors, Juifs etc.
Sans compter la question religieuse, avec un pays partagé entre catholiques et luthériens, en sachant qu'il fit tout pour réduire l'influence des catholiques (Kulturkampf).

Chrétien-centrisme c'est assez maladroit car ça évoque plus la démocratie chrétienne que les fondamentalistes états-uniens qui ont beaucoup plus de pouvoir là-bas qu'ici. Je vois quand même ce que tu veux dire.
LGBT+? Tu es en retard, limite réac, cette coalition a ajouté plusieurs lettres, je pense notamment aux non-binaires et leurs concepts et demandes parfois fantaisistes.
Quant à l'opposition à la PMA elle dépasse Sens commun et consorts. Certains non-libéraux du point de vue économique et sociétal ne sont pas particulièrement enthousiasmés par la libéralisation et externalisation de la procréation. L'avortement n'est pas non plus remis en cause comme aux Etats-Unis, horizon certes indépassable de la gauche libérale sociétale en Europe.
Il y aussi le fait que les musulmans, pas juste les islamistes, sont bien plus conservateurs en matière morale en moyenne que le reste de la population française, y compris catholique, ça se voyait même aux manifs anti-mariage homo, mais ce point est souvent omis car non politiquement correct. La différence, réelle, est dans le recours à la violence par les islamistes. La question de la messe en latin, selon le rite tridentin ou pas, n'intéresse plus grand-monde chez les cathos.

Quant à la question du vrai Français, elle est plutôt vue à travers de l'intégration ou de l'assimilation aujourd'hui. Le paradigme racialiste n'a jamais eu en France la prééminence qu'il eut outre-Rhin avec les sinistres résultats que l'on sait.
L'Histoire n'est pas la même, forcément. Le Gaulois, vu comme la base du Français, voire un synonyme n'était pas chrétien à l'origine, et ça ne gêne pas grand-monde en France. Idem pour les Allemands et leurs ancêtres germains.
A la rigueur les Polonais, Slaves donc entrés encore plus tardivement dans l'Histoire écrite classique, celle du monde méditerranée antique qui lui était en relation avec le reste de l'Ancien Monde, y compris l'Afrique noire, mais de manière assez limitée.
A contrario, les Tchèques, slaves aussi, sont massivement déchristianisés.
Les Germains eurent quand même un assimilé à Rome du nom d'Arminius avec les résultats que l'on sait. :mrgreen: Leur syntaxe reste influencée par le latin (akkusativ etc.). Sans compter une partie non négligeable de l'Allemagne d'aujourd'hui qui fut romaine, et toute l'Autriche.
C'est à peu près la même chose pour les Lusitaniens et les Portugais, avec eux une Histoire ouverte sur le monde très tôt, pas toujours par choix cf. Viriathe, le Vercingétorix ou Arminius lusitanien.

J'ai donc l'impression que tu caricatures.

Bref, ce serait bien d'autres références poltiques et culturelles que l'Amérique du Nord, surtout si c'est pour croire qu'elle s'arrête au Rio Bravo ou Grande, façon Trump. L'Amérique du Sud, je veux bien aussi, mais désolé le Mexique n'en fait pas partie.
Après, élargir le débat au niveau européen, c'est bien mais chaque pays a ses particularités donc pas de comparaisons sans fondement et un minimum de connaissance des pays en question, merci;

Vu les brillants résultats de la gauche locale woke avec l'élection de Trump en 2016, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de les copier.
User avatar
primus
Doublure lumière
Posts: 594
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: The Third Day (SKY - HBO / OCS - 2020)

Post by primus »

Plus qu'un épisode et c'est toujours l'ennui qui domine. Rien ne fonctionne pour moi. Ni la tension dramatique, ni le mystère qui se veut omniprésent, oppressant, mais finalement inoffensif. Tout semble forcé. Du jeu des acteurs aux démonstrations mystiques on sort les gros sabots. Il faudrait un final très surprenant pour rendre le tout intéressant. Dans le casting on peut voir Nico Parker, la jeune fille de Thandie Newton. Pas de doute là dessus, elle ressemble bien à sa mère.

Image
User avatar
primus
Doublure lumière
Posts: 594
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: The Third Day (SKY - HBO / OCS - 2020)

Post by primus »

Pas de révélation finale pour me dire "waou!! ah oui, c'est fort". Non, ça reste dans des gesticulations absurdes. Le voile se lève sur un mystère tout pourri et le soulagement d'en avoir terminé avec cette mini-série qui, pour moi, se vautre intégralement.