Les plus belles cqouilles des jaquettes

Rubrique consacrée aux DVD de films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by Federico »

gnome wrote:
Federico wrote: Je l'avais trouvé pour une misère (1,50€) l'an dernier sur cdisc.... :wink:
Si j'en crois DVDfr ce serait la seule édition dispo en France.
Je viens de vérifier mon DVD. C'est le même disque, mais sans la mention collector...
Et donc sans les bonus, je suppose ?...
Si ça peut te consoler, il m'est arrivé plus d'une fois (avec cdisc, la CANF et même amz) de recevoir un DVD où la jaquette annonçait des suppléments qui ne s'y trouvaient absolument pas. :?
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19313
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by gnome »

Federico wrote:
gnome wrote: Je viens de vérifier mon DVD. C'est le même disque, mais sans la mention collector...
Et donc sans les bonus, je suppose ?...
Si ça peut te consoler, il m'est arrivé plus d'une fois (avec cdisc, la CANF et même amz) de recevoir un DVD où la jaquette annonçait des suppléments qui ne s'y trouvaient absolument pas. :?
Non, non, c'est présenté comme une édition simple (il n'est pas marqué collector dessus), mais les bonus y sont ! :D
Image
Founious
Assistant(e) machine à café
Posts: 232
Joined: 26 Jun 11, 17:06

Re: 'Le Trou' de mémoire ...

Post by Founious »

Ce n'est pas à proprement parler une cquille, mais ça ne m'en a pas paru moins énorme. Sur la jaquette du film de Jacques Becker, 'Le Trou' (1960), proposé par la collection 'Le Cinéma du Monde', n°9 de la série 15, le court résumé trouve le moyen de révéler l'intégralité de l'intrigue. Fini le suspense de cette belle histoire, inspirée du roman de José Giovanni ! Finie l'incertitude de l'entreprise conduite par les personnages auxquels on s'attache très vite ! Une partie du charme de ce film tient justement au climat d'inquiétude dans lequel il baigne du début à la fin. Tout cela me fait songer à cette vieille histoire de l'ouvreuse de cinéma qui révèle la fin du film au client qui a été radin avec son pourboire.

Cette collection est pourtant sympathique, qui propose également 'Le Lauréat' de Mike Nichols ou bien 'La bête humaine' de Jean Renoir, mais si votre libraire a loupé un numéro, il vous faudra un délai incompréhensible de six semaines, pas moins, pour recevoir votre DVD de la Boutique du Monde.

Dans les bonus, c'est Patrick Raynal, l'ancien patron de la Série Noire, qui se charge de la présentation du film. Là, on dirait une caricature de l'élève qui n'a rien révisé du tout et qui essaie de meubler. A voir son enthousiasme, on dirait qu'on l'a tiré de sa sieste. (C'est vrai qu'on le voyait déjà dormir, la tête sur un oreiller moelleux, une Série Noire posée sur le ventre, sur une photo illustrant un dossier sur le roman noir paru dans un Télérama de février 1998).

Non content de révéler lui aussi l'intégralité de l'histoire, alors qu'il n'était chargé que de le présenter, il en vient à mélanger en une seule scène, le plan de la bouche d'égout avec la séquence finale, prouvant ainsi qu'il ne s'est même pas donné la peine de revoir ce film pour l'occasion. Dans la foulée il annonce que l'acteur Philippe Leroy est un ancien détenu, (alors que celui-ci, frère de l'ancien maire du Cap d'Agde et père de l'actrice Philippine Leroy-Beaulieu, n'a jamais été en prison). Raynal confond avec Jean Keraudy, ancien compagnon de cellule de Giovanni. Juste avant de se rendormir, il n'attribue de carrière cinématographique future qu'à Michel Constantin, faisant ainsi l'impasse sur celle, plutôt italienne, de Philippe Leroy-Beaulieu. Voilà où nous mène une nourriture trop riche... Si d'aventure, l'on demandait à Patrick Raynal de nous présenter 'Tirez sur le pianiste' de Truffaut, nous découvririons à coup sûr une cquille dans le piano.

(Petite anecdote finale : Dans la scène de l'infirmerie de la prison, on retrouve un acteur méconnaissable, car âgé de 26 ans à l'époque, … Gérard Hernandez).
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by riqueuniee »

Sauf si on connaît déjà bien le film, ne jamais regarder les bonus (du moins ceux qui consistent en commentaires sur le film) avant celui-ci . Ceux-ci sont en effet pleins d'infos sur l'intrigue, parce qu'ils sont destinés à compléter le film, pas à préparer à sa vision.
Les résumés sur les jaquettes de DVD sont souvent très mal faits .
PS Pour cette collection en particulier, on peut commander le coffret sur la boutique du monde ,si on est intéressé par les 15 DVD, au lieu de risquer d'en rater en achetant au fur et à mesure en kiosque.
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by riqueuniee »

Sur mon exemplaire de Viens chez moi, j'habite chez une copine, le titre est écrit au dos Vient chez moi.... Je n'ai pas trouvé d'image de la jaquette avec cette erreur. J'ai peut-être acheté un collector, sans le savoir...
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by Federico »

Ce n'est pas une cqouille de jaquette mais du portnawak lu dans le livret fourni avec le coffret de l'intégrale Inspecteur Harry chez Warner (livret qui, globalement, semble avoir été torché à la va-vite) :

A propos de Magnum Force, sur la page Les interpellés, les "ripoux" sont ainsi décrits :

Sous le commandement de Briggs, un groupe de flics fait leur loi en faisant acquitter des bandits à tort. :shock:
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by riqueuniee »

:shock: en effet . Si mes souvenirs sont bons, il s'agit d'une sorte d'"escadron de la mort" qui applique ses propres sentences (entre autres en exécutant des gens relâchés à tort -selon eux). Ca sent la traduction faite à la va-vite à l'aide d'un traducteur automatique d'un texte lui-même approximatif...
Je l'avais déjà dit, les résumés ou synopsis proposés par la fnac au dos de ses jaquettes ne valent souvent guère mieux. Celui de Naked Kiss de Fuller indique par exemple que l'héroïne vit tranquillement dans une petite ville où elle élève son enfant. En fait, elle a juste trouvé un emploi dans un hôpital pour enfants.
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2704
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by Outerlimits »

Federico wrote:Ce n'est pas une cqouille de jaquette mais du portnawak lu dans le livret fourni avec le coffret de l'intégrale Inspecteur Harry chez Warner (livret qui, globalement, semble avoir été torché à la va-vite) :

A propos de Magnum Force, sur la page Les interpellés, les "ripoux" sont ainsi décrits :

Sous le commandement de Briggs, un groupe de flics fait leur loi en faisant acquitter des bandits à tort. :shock:
Et en plus, quelle faute de français ! :shock:
Alphonse Tram
Réalisateur
Posts: 6713
Joined: 7 Jul 03, 08:50

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by Alphonse Tram »

riqueuniee wrote:Sur mon exemplaire de Viens chez moi, j'habite chez une copine, le titre est écrit au dos Vient chez moi.... Je n'ai pas trouvé d'image de la jaquette avec cette erreur. J'ai peut-être acheté un collector, sans le savoir...
Ça a dû être rectifié dans la foulée de la sortie car j'ai acheté mon exemplaire en 2003, et rien de particulier :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Donc oui, collector :idea:
Souhaits : Alphabétiques - Par éditeurs
- « Il y aura toujours de la souffrance humaine… mais pour moi, il est impossible de continuer avec cette richesse et cette pauvreté ». - Louis ‘Studs’ Terkel (1912-2008) -
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by riqueuniee »

Il y a un malentendu sur "dos". Je ne parlais pas du verso de la jaquette, mais du petit côté du boîtier, celui qui apparaît quand le DVD est rangé sur une étagère.
Sur le recto et le verso de la jaquette, le titre est en effet correctement orthographié, ainsi que sur le disque.
Jerome
Producteur Exécutif
Posts: 7177
Joined: 23 May 03, 15:29
Location: Parti chercher des archives inédites

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by Jerome »

la tranche, quoi :wink:
"Sa place est dans un Blu-Ray"
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by riqueuniee »

Non, la tranche, c'est le côté qui s'ouvre (si on assimile le boîtier et sa jaquette à un livre). Mais tu as compris quand même.
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19313
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by gnome »

riqueuniee wrote:Non, la tranche, c'est le côté qui s'ouvre (si on assimile le boîtier et sa jaquette à un livre). Mais tu as compris quand même.
"The spine" in english...

Même si j'aurais dit la tranche aussi...
Image
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by riqueuniee »

Mon père faisait de la reliure en amateur. C'est lui qui m'a appris ce terme, ainsi que quelques autres.
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Les plus belles cqouilles des jaquettes

Post by riqueuniee »

Je viens de me rendre compte que, sur la jaquette du coffret 4 de la récente intégrale de Chapeau melon et bottes de cuir, l'épisode le dernier des sept est rebaptisé le dernier des septembre...