Menu

Critiques de films

  • Critique de film

    Yes, Yes, Nanette de Clarence Hennecke, Stan Laurel

    Par Ronny Chester -

    16 courts métrages, d'une à deux bobines selon les cas, produits entre 1923 et 1925 mettent en scène Stan Laurel et donnent à voir le talent déployé par un grand artiste du burlesque américain. Si les films ont été tournés par divers réalisateurs,…

  • Critique de film

    Laurel et Hardy conscrits de A. Edward Sutherland

    Par Xavier Jamet -

    En goguette à Paris, Oliver Hardy et Stan Laurel s’apprêtent à rentrer aux Etats-Unis lorsque Hardy révèle à son compère son intention de rester en France pour demander en mariage la fille du restaurateur chez qui ils logent. La jeune femme,…

  • Critique de film

    Fenêtre sur cour de Alfred Hitchcock

    Par JM -

    Reporter-photographe coincé sur une chaise roulante après un accident, L.B. Jeffries (James Stewart) passe ses journées à observer son voisinage depuis sa fenêtre. Il reçoit régulièrement la visite de son infirmière Stella (Thelma Ritter) et…

  • Critique de film

    Le Port de l'angoisse de Howard Hawks

    Par Otis B. Driftwood -

    Fort de France sous la tutelle du Gouvernement de Vichy durant l’été 1940. Harry Morgan est un aventurier américain qui gagne sa vie en louant son bateau pour des parties de pêche à l’espadon. Bien que la cause des résistants français de Martinique…

  • Critique de film

    L'Homme des vallées perdues de George Stevens

    Par Erick Maurel -

    Un cavalier solitaire, Shane (Alan Ladd), arrive dans une petite vallée du Wyoming. Il fait halte dans une ferme où vit paisiblement la famille Starrett, Joe (Van Heflin), Marian, son épouse (Jean Arthur) et leur petit garçon de 10 ans, Joey (Brandon…

  • Critique de film

    La Grande évasion de Raoul Walsh

    Par François-Olivier Lefèvre -

    Après huit années d’incarcération, le braqueur de banque Roy Earle (Humphrey Bogart) est libéré de prison. En quête de rédemption, il accepte néanmoins un dernier coup afin d’assurer ses vieux jours. La cible est le coffre d’un hôtel de…