Menu
Test dvd

Wizards

DVD - Région 2
Wild Side
Parution : 1 / 1 / 2012

Image


Compliquée par des questions de droits, la diffusion de l'œuvre cinématographique de Bakshi a trop peu connu les honneurs de l'édition vidéo, particulièrement en France. C'est une pétition de fans auprès de la Fox qui avait permis en 2004 la sortie du Z1 de Wizards. On le trouve également aujourd'hui en Blu-ray chez Eureka. Bénéficiant d'un master restauré (image et son), Wild Side Vidéo nous le propose aujourd'hui en Z2, Les Sorciers de la guerre trouvant ainsi sa juste place au sein de la collection Les Introuvables, série L'Âge d'or du cinéma américain.
Le film nous est livré ici dans un transfert anamorphique au format d'origine respecté. L'image a été nettoyée des scories du temps, pour un rendu remarquable. Les couleurs sont pétantes, dans un esprit presque pop tout à fait judicieux. Les techniques de surimpression et de rotoscopie employées par Bakshi ne garantissent certes pas la meilleure stabilité, mais on sera étonné de la propreté et la précision de l'image, au point que l'on peut distinguer parfois jusqu'au grain du papier sur les arrière-plans. Le visionnage devient ainsi d'autant plus appréciable qu'il met en valeur tout ce travail graphique des artistes.

Son

Bande-son restaurée en stéréo, ne laissant entendre aucun souffle parasitaire tout en conservant sa sonorité d'époque. Mixage de qualité qui laisse notamment la musique remplir son rôle sur les scènes où elle vient renforcer l'émotion du récit. Il semblerait qu'en France le film n'ait pas connu de distribution nationale et n'ait été présenté qu'en festival, échappant de fait au doublage. On trouve donc ici uniquement proposée la version originale anglaise sous-titrée, les sous-titres étant non-débrayables comme souvent sur les disques Wild side. La traduction est signée Éric Kahane, et l'on reconnaîtra sa patte dans ses transcriptions phonétiques de l'accent allemand.

Suppléments

Le film est découpé en 12 chapitres. Wild Side nous propose de jolis écrans de menus qui reprennent quelques décors du film. Les suppléments sont repris pour l'essentiel du DVD Fox de 2004, à l'exception notable du commentaire audio du réalisateur, resté de l'aute côté de l'Atlantique.

Ralph Bakshi, le sorcier de l'animation (34') : Réalisé en 2004, cet entretien ravira les amateurs. Avec son éternel franc-parler, le réalisateur revient sur son parcours et se livre à un passage en revue étonnamment complet des conditions de production de Wizards. Il rend  notamment un hommage sincère et bienvenu au travail de son équipe, témoignant d'une conception qui est demeurée avant tout celle d'un artisan. Lorsqu'on sait que son retour à la réalisation est aujourd'hui peu probable, on apprécie encore plus de l'entendre. Ce supplément vidéo s'enrichit de croquis et de photographies de production.

Le Film en musiques & en sons : supplément assez original qui comme son titre l'indique lance le film débarrassé de ses dialogues, avec juste la piste musicale isolée et les bruitages. L'occasion peut-être de réaliser son propre doublage ?

Bandes-annonce (3'50") : compilation de trois bandes-annonces d'époque en VOST, dont un spot TV. Soit trois angles différents choisis pour promouvoir le film, mettant à chaque fois bien en avant le nom de Bakshi, manifestement suffisamment reconnu pour servir d'argument de vente.

Galerie photos : 18 images incluant affiches, décors et photogrammes du film.

Filmographie : présentée comme sélective, cette filmographie recense en fait tous les travaux du réalisateur, courts métrage inclus, de 1959 à 1997.

Par Elias Farès - le 19 avril 2011