Menu
Test dvd

Vivre dans la peur

DVD - Région 2
Wild Side
Parution : 2 / 11 / 2006

Image

Vivre dans la Peur étant un film beaucoup plus rare que les autres Kurosawa sortis jusqu’à présent, on peut imaginer que la recherche de matériel n’a pas été simple. L’image est ici issue d’une copie 35 mm en provenance du Japon : celle-ci a été transférée numériquement et réétalonnée, et surtout restaurée : l’anti-scratch et la palette graphique ont été utilisés afin de réparer la plupart des défauts, rayures et tâches. A l’arrivée, du beau travail, puisque ne subsistent que des poussières éparses et quelques lignes verticales qui ne sont guère gênantes. De plus, cette restauration numérique n’a pas entraîné de lissage notable de l’image, qui est assez bien détaillée et contrastée. Le seul véritable défaut remarqué est une tendance des zones très blanches, comme le costume de Mifune, à déborder lorsqu’elles se trouvent devant un fond très sombre, mais ce défaut reste ponctuel. Enfin, l’encodage est discret, aucun problème de compression n’a été relevé. En résumé, une très agréable surprise.

Son

Il ne faut guère attendre de miracles de ce genre de bandes son, souvent très abîmées. Un travail de restauration a manifestement été entrepris : le souffle a été réduit – il est toujours présent, mais ne gène pas l’audition -, et des craquements subsistent, mais l’ensemble reste correct, surtout si l’on tient compte de la rareté de l’œuvre.

Suppléments

Comment ‘Vivre dans la Peur’ fut Créé (22min17)
Ce nouveau documentaire extrait de la série consacrée aux films que Kurosawa réalisa pour la Toho est pour l’essentiel consacré à celui qui donna naissance au sujet, le compositeur Fumio Hayasaka : hanté par le spectre de la Bombe, tuberculeux, il inspira le cinéaste. Le documentaire s’attache à faire le portrait de cet homme sensible et méticuleux, qui s’éteint durant le tournage de Vivre dans la peur, et dont la dernière composition, qui devait conclure le film, resta inachevée. Mais il n’oublie pas non plus de relater la méticulosité habituelle de Kurosawa, en particulier en ce qui concerne les gigantesques décors – il fit également construire un pantographe de tramway monté sur rails alors qu’on ne le voit qu’à travers une fenêtre durant un tiers de seconde. Le cinéaste y confie enfin son regret d’avoir ‘raté’ le plan de la ‘Terre qui brûle’, qui ne lui semblait pas à la hauteur de ce qu’il avait imaginé.

Entretien avec Teruyo Nogami (23min43)
La scripte de Kurosawa nous raconte sa rencontre avec le maître sur le tournage de Rashomon et leur collaboration interrompue jusqu’à Madadayo ; au travers de nombreuses anecdotes sur ses méthodes de travail,

Entretien avec Fabrice Arduini (13min32)
En un peu moins d’un quart d’heure, Fabrice Arduini replace Vivre dans la peur dans son contexte historique et cinématographique, et formule un certain nombre de remarques pertinentes sur l’œuvre.

Galerie Photos : 10 photographies en noir et blanc.

Filmographies : Filmographies d’Akira Kurosawa et Toshiro Mifune.

En résumé, pour sa première livraison d’un inédit de Kurosawa, Wild Side s’en sort avec les honneurs en nous proposant une édition techniquement satisfaisante aux compléments pertinents.

Par Franck Suzanne - le 8 octobre 2006