Menu
Test dvd

Sept ans de réflexion

DVD - Région 2
20th Century Fox
Parution : 4 / 9 / 2002

Image

Le master proposé est très propre. Les contrastes sont bien rendus, les couleurs sont magnifiques (on peut relever cependant une légère dominante rouge) et la définition est de bon aloi. La granulation caractéristique de ces éditions consacrées à Marilyn Monroe est bien présente, mais sur un mode mineur en comparaison d’autre DVD de la collection. La restauration efficace du film est à saluer. C’est un régal pour le cinéphile.

Son

Le son de la version originale est parfaitement clair et défini, tant pour les voix que pour les ambiances. Le mixage 3.0 donne une ampleur bienvenue. La version française est étouffée et perd beaucoup en dynamique, les ambiances et la musique sont les principales victimes de ce doublage. Pour la piste italienne, c’est encore pire, un souffle permanent vient parasiter l’écoute (sans parler d’une postsynchronisation catastrophique).

Suppléments

Le chapitrage fixe et muet (22 chapitres présentés sur 6 pages)

La bande annonce originale (2’18’’) au format 1.85 non sous-titrée. Elle présente un peu de souffle et quelques scories sur l’image. La définition perd en piqué et le grain est plus prononcé.

La bande annonce espagnole (2’18’’) au format cinémascope respecté non sous-titré. Il s’agit du même master que la bande annonce américaine avec une voix off en espagnol.

La restauration du film (3’19’’) : une comparaison avant et après introduite par un texte en anglais non sous-titré de 3 pages. On apprend que Sept ans de réflexion fut le film qui posa le plus de problèmes aux techniciens du fait que les teintes du négatif original avaient gravement déteint. La pellicule était aussi très abîmée en raison de mauvais traitements effectués en laboratoire.

Les Archives Movietone News (33’’) : présentation de l’avant-première du film à New York. On y aperçoit rapidement Marilyn Monroe sortant du cinéma en compagnie de Joe Di Maggio.

Autour du film (23’26’’) : il s’agit en fait d’un numéro de l’émission de télévision Backstage (2000) consacré à Sept ans de réflexion. Le documentaire est principalement axé sur les problèmes de la censure auxquels a du faire face Billy Wilder. On nous parle aussi de l’histoire du film et de sa préparation. On y découvre également un bout de test effectué en 1954 par Walter Matthau pour le personnage de Richard Sherman.

Scènes interdites : on a enfin le droit de contempler deux scènes qui ont du être remaniées pour cause de censure : la scène du bain de Marilyn avec le plombier qui laisse tomber sa clé dans la baignoire (1’21’’) et la mythique séquence de la bouche de métro (2’07’’) avec la jupe de Marilyn qui vole au-delà de sa taille. Elles sont au bon format mais non restaurées.

5 affiches du film.

Par Ronny Chester - le 15 mai 2003