Menu
Test dvd

Saura essentiel - les années rebelles (1965-1979)

DVD - Région 2
Tamasa
Parution : 17 / 11 / 2015

Image

Les neuf films (*) de ce coffret consacré aux « années rebelles » de Carlos Saura (à savoir, peu ou prou, les œuvres du cinéaste comprises dans la période franquiste et post-franquiste) bénéficient d'un travail remarquable de copie. Tamasa nous permet de regrouper, dans un packaging très soigné, à l'identité forte, une œuvre dont l'exploitation était disparate et brouillonne. On aurait néanmoins aimé, ici ou là, quelque restauration de l'image, notamment pour les scènes sombres et les films en couleur, mais l'ensemble était de toute manière bien conservé.




(*) La Chasse - Peppermint frappé - Stress es tres tres - La Madriguera - Le Jardin des délices - Anna et les loups - La Cousine Angélique - Elisa, mon amour - Maman a cent ans

Son

Là encore, rien de notable par rapport aux copies en circulation (cinéma ou rares DVD). Seule particularité, Elisa, mon amour qui nous est proposé en VO et en français, chose étonnante étant donné que Carlos Saura n'aimait pas du tout que l'on double ses films. On ne peut que lui donner raison, étant donné la piètre qualité du doublage...

Suppléments

Carlos Saura, par Marcel Oms - livre de 168 pages illustrées
Point très positif, se glisse entre les neuf DVD un épais livret de 168 pages, qui revient sur chacun des films présents dans le coffret. Marcel Oms était un historien et critique de cinéma, spécialiste des productions espagnoles, et c'est en tant que fondateur du Festival Confrontation et ami de Carlos Saura qu'il nous fait part de ses remarques éclairées. Nous avons droit à une analyse très fine, pleine de détails personnels et théoriques, tant sur la genèse de l'oeuvre que sur le parcours du cinéaste. Cerise sur le gâteau, des extraits d'articles de cinéma écrits par le maître sur des sujets aussi divers que l'économie du cinéma, la guerre civile espagnole, la liberté artistique et le cinéma, ou Luis Bunuel et l'Espagne.

Calanda de Juan Luis Bunuel (20 mn)
Calanda est la première œuvre de Juan-Luis Buñuel, fils de Luis Bunuel, et date de 1964. Il traite de ce village d'Espagne qui, lors du vendredi saint, et pendant 24 heures, voit ses habitants frapper sans discontinuer sur des tambours. On hésite entre le documentaire ou le document ethnologique, et le seul lien avec Saura, outre l'Espagne, est cette vision d'Elena frappant sur une grosse caisse dans Peppermint frappé. L'idée est bonne, mais mal introduite par Tamasa, qui ne donne aucune indication au spectateur, obligé de se renseigner sur le web. C'est vraiment dommage, car l'oeuvre en tant que telle est étonnante. La qualité, par contre, n'est pas au rendez-vous, visuellement parlant : une restauration aurait été nécessaire, ne serait-ce que dans l'incrustation des sous-titres.

Entretien avec Carlos Saura (25 mn)
Nous avons droit, sur le DVD d' Anna et les loups, à un entretien de 25 minutes très bien filmé, très bien traduit, où le maitre revient sur son parcours, sur la question de la censure et de l'Espagne franquiste. Mais surtout, Carlos Saura prend le temps de s'arrêter sur chacun des films présents dans le coffret, et nous donne à chaque fois des anecdotes sympathiques (notamment ses rapports avec Kubrick et Chaplin). C'est malheureux, mais on en redemande : un aperçu des films effectués après ses « années rebelles » n'aurait pas été de trop !

Films-annonces pour La Chasse et Peppermint frappé

Galeries pour La Chasse, Peppermint frappé, Le Jardin des délices, Anna et les loups, La Cousine Angélique, Elisa mon amour et Maman a cent ans.

Par Florian Bezaud - le 19 novembre 2015