Menu
Test dvd

Oklahoma

DVD - Région 2
20th Century Fox
Parution : 17 / 5 / 2006

Image

Ce classique de la comédie musicale est donc sorti dans un double DVD collector comprenant sur un disque la version en Cinémascope, sur l'autre la version en Todd-AO de dix minutes supplémentaires (constituées d'une ouverture musicale ainsi que de génériques de débuts et de fins différents). Absolument rien ne nécessitait la présence de la version en Todd-AO sur ce disque puisque, évidemment, nous ne pouvons pas nous rendre compte de l'effet que ce système devait produire en salles avec les écrans incurvés. De toute manière, qu'on le dise d'emblée, que ce soit l'une ou l'autre version, le résultat est catastrophique, flou et terne tout du long : une honte de la part d'une grande maison d'édition, surtout que cela concerne un classique de leur catalogue. Alors certes, les formats sont bien respectés mais le rendu d'ensemble est hideux : des couleurs affadies, aucune définition, très peu de contrastes. Un monumental gâchis !

Son

Seule la version originale sous-titrée est présente ; cela peut s'expliquer par le fait que le film étant quasiment intégralement chanté, il ne doit pas y avoir eu de version française ou bien alors elle aurait été bien inutile. La catastrophique image n'étant pas suffisante, l'éditeur n'a pas jugé bon non plus de sous-titrer les chansons qui constituent pourtant la majeure partie du film ! Comme celles-ci font intégralement partie de l'intrigue, les non-anglophiles risquent de louper pas mal de chose même si l'histoire est parfaitement compréhensible sans leur aide. Fort heureusement, les pistes audio proposées sont en revanche claires et parfaites, la superbe musique de Richard Rodgers pouvant se montrer sous son plus beau jour. Des sous-titres façon karaoké permettront à tous ceux qui seront intéressés  de chanter en même temps que les personnages du film.

Suppléments

Au niveau des suppléments, les amateurs de commentaires audio seront servis puisque, non seulement ils sont sous-titrés mais en plus nous en trouvons un pour chaque version. Sur la version en Cinémascope, nous avons comme commentateurs l'historien du cinéma Hugh Fordin accompagné de Ted Chapin, le président de la Rodgers and Hammerstein Organization, alors que sur la version Todd-AO c'est la comédienne-chanteuse Shirley Jones qui officie en compagnie de Nick Redman.

Il y a aussi trois mini-documentaires d'une durée variant entre environ 10 et 20 minutes que l'on trouve sur le disque 2 et qui sont tous consacrés au procédé du Todd-AO - on ne nous propose absolument rien sur le film qui nous concerne (encore une belle bourde pour une édition annoncée comme collector.). CinemaScope vs. Todd-AO, le premier documentaire, est très intéressant, expliquant images et exemples à l'appui la technique de ce système en le comparant aux autres différents formats larges. Les deux autres (The Miracle of Todd-AO et The March of Todd-AO) sont des courts métrages diffusés en salles à l'époque et qui précédaient les films tournés avec ce système pour le promouvoir. Vous survolerez ainsi les grandioses paysages de montagnes américaines, effectuerez un tour de montagnes russes ou de voiture lancée à toute allure dans une succession de virages mouvementés.

Malgré tous les ratés de cette édition, il faut saluer la présence d'un module permettant de ne regarder que les chansons du film les unes à la suite des autres. Finalement un DVD plus à écouter qu'à regarder !

Par Erick Maurel - le 14 février 2013