Menu
Test dvd

Metropolis

DVD - Région 2
Mk2
Parution : 14 / 4 / 2004

Image

Cette édition exceptionnelle MK2 reprend les caractéristiques techniques et les bonus du DVD zone 1 sorti l’année dernière NDLR : 2002) chez Kino. Si l’on considère que le film va bientôt souffler ses 80 bougies, la qualité de la pellicule est tout bonnement magnifique. Contrastes et compression sont de haute tenue ; le film retrouve une partie de sa jeunesse perdue. Mis à part certains rares segments qui pèchent par un grain prononcé et un manque de stabilité de l’image, cette édition réalise un sans faute. Un ravissement pour les yeux !

Son

Ici aussi, une excellente surprise. En 2001, la Fondation Murnau émit l’idée de rendre au film sa musique originale avec un grand orchestre. C’est l’orchestre symphonique de Sarrebrück qui releva le défi. C’est ce nouvel arrangement qui nous est proposé sur 6 canaux et en stéréo. Si la spatialisation multicanaux peut surprendre pour un film muet, on se laisse rapidement prendre au jeu ; cette piste 5.1 offre une ampleur sans précédent à la musique originale de Gottfried Huppertz. La piste stéréo est également de grande tenue.

Suppléments

Disque 1

Commentaire audio
de l’historien du cinéma Enno Patalas. Audio en anglais ou allemand avec sous-titres optionnels français, allemand, anglais, espagnol ou italien. Si Enno Patalas se cantonne parfois à paraphraser les images magnifiques de Fritz Lang, il capte tout notre intérêt quand il décortique les nombreuses références bibliques qui se cachent derrière les personnages, les actions et les lieux. Son analyse est tout aussi pertinente en ce qui concerne l’aspect technique et artistique de l’œuvre ; mouvements de caméra, plan fixes, Patalas nous révèle les choix du maître allemand.

Disque 2

Le cas Metropolis – 43’45
Audio en anglais ou allemand avec sous-titres optionnels français, allemand, anglais, espagnol ou italien. Excellent documentaire qui revient sur le phénomène Metropolis. Enno Patalas revient sur le contexte politico-économique de l’Allemagne de l’après Première Guerre Mondiale, ainsi que sur les influences artistiques du mouvement expressionniste. L’historien du cinéma - ainsi que Fritz Lang lui-même au travers d’archives – s’expriment sur le tournage de scènes clef. Tous deux abordent les effets spéciaux, la technique… Un complément indispensable au commentaire audio !

La restauration – 8’50
Audio en allemand avec sous-titres optionnels français, allemand, anglais, espagnol ou italien. Martin Koerber, superviseur de la restauration, détaille les différentes étapes du nettoyage de Metropolis. Grâce à des scènes mises en vis-à-vis, nous pouvons apprécier le travail de titan qui a été effectué sur les photogrammes et les intertitres. Au lieu de fabriquer un simple duplicata, le négatif du film a été plongé dans un fluide, scanné, puis traité digitalement par ordinateur.

  

Galeries de photos

- Génèse du film : Photos de l’œuvre avec légende.

- Scènes disparues : Le scénario permet d’imaginer le film tel que projeté lors de la première à Berlin. Des commentaires ponctuent les différentes photos.

- Esquisses architecturales : Croquis dessinés par l’architecte Erich Kettelhut accompagnés de commentaires explicatifs.

- Ebauche des costumes : Dessins des costumes créés par Aenne Willkomm avec légendes.

- Affiches : projets d’affiches de Metropolis par Werner Graul, Schmidt, Heinz Schulz-Neudamm…

- Biographies exhaustives de Fritz Lang, Thea von Harbou (scénario), Erich Pommer (chef de production), Karl Fruend (directeur de la photo), Günther Rittau (caméra), Otto Hunte (Décors), Erich Kettelhut (trucages en peinture), Gottfried Huppertz (musique), Brigitte Helm (Maria), Gustav Fröhlich (Freder), Rudolf Klein-Rogge (Rotwang), Alfred Abel (Joh Fredersen), Heinrich George (Grot le contremaître).

Par Dave Garver - le 3 avril 2004