Menu
Test dvd

Marqué au fer rouge

DVD - Région 2
Sidonis / Calysta
Parution : 25 / 3 / 2016

Image

Les amateurs du film devraient être aux anges car la copie proposée par Sidonis s'avère dans l'ensemble tout simplement superbe : très propre, parfaitement bien définie, correctement contrastée et de plus compressée avec discrétion. Une très belle réussite de cette indispensable collection.

Son

Deux pistes au menu : la version française d'origine ainsi que la version originale sans possibilité offerte de désactiver les sous-titres. Deux pistes sonores correctes et claires même si parfois péniblement résonnantes.

Suppléments

Au programme, outre la traditionnelle et inintéressante galerie de photos, une présentation du film de 9 minutes par un Patrick Brion vraiment peu inspiré et qui se contente de s'étonner à tort et à travers comme par exemple à propos la structure en flash-back du film ; comme s'il s'agissait d'une première ! Sinon également, comme Alain Carradore quand il n'a rien de plus à nous proposer a décidé de continuer à nous infliger ce "documentaire" de 2004 d'une durée de 25 minutes intitulé pompeusement Histoire du western, je continuerais à en dire tout le mal que j'en pense, rien que son introduction s'avérant à la réécoute d'une bêtise sans nom. Financé par le CNC pour une diffusion sur TPS Cinéma, on espère seulement que les auteurs n'ont pas été trop rémunérés pour avoir pondu une telle ineptie (pour rester poli). Clichés, contre-vérités et raccourcis à gogo pour un documentaire dont l'amateurisme ainsi que la laideur visuelle et sonore ne pourront qu'énerver tout amateur de western. Bref, à fuir impérativement ! On se consolera en se disant qu'aucun néophyte n'achètera un western de série avec Chuck Connors et du coup ne risquera pas de tomber sur ce truc imbuvable, mais on aimerait néanmoins connaître la motivation du CNC et de Sidonis pour avoir produit et proposé un document qui va à l'encontre de leur mission puisqu'il pourrait dégouter quiconque de voir un seul western ! Un programme du niveau du film proposé, assez déplorable.

Par Erick Maurel - le 9 avril 2016