Menu
Test dvd

Les Oies sauvages

DVD - Région 2
Opening
Parution : 22 / 9 / 2005

Image

Très bonne copie au format respecté, à peu près exempte de défauts. C'est flagrant pendant les scènes diurnes en Afrique, très lumineuses et où on peut s'attarder sur la sueur sur le front de nos mercenaires.

Son

Un traitement de blockbuster avec des pistes sonores françaises 5.1 et DTS dynamiques (pan!) et bien réparties (boum!). De quoi se refaire une campagne africaine dans son salon avec la musique troupière de Roy Budd (La Loi du milieu) et mouiller son kleenex avec la chanson-titre. Doublage français d'époque et de qualité avec les biens connus Jean-Claude Michel (Burton) et Claude Bertrand (Moore). De même, une piste anglaise remixée pour l'occasion en 5.1 de même qualité.

Suppléments

Commentaire audio vo sous-titré de Euan Lloyd, John Glen et Roger Moore : modérés par un journaliste qui évite les temps morts, nos trois intervenants égrènent leurs anecdotes de tournage. Lloyd domine bien sûr le trio, lustrant son autoportrait de producteur sans concessions ("c'était audacieux de faire un film sans femme", lui demande le modérateur). Glen parle technique et l'ambassadeur de l'UNICEF Moore pratique avec bonne humeur son habituelle autodérision un poil masochiste ("beaucoup de personnages sont tués à ce stade du film pour des raisons budgétaires"), rappelant son admiration pour Stewart Granger qui incarne l'odieux banquier (rôle devant revenir initialement à un ami de Lloyd, Joseph Cotten). Une piste donc très informative et tout à fait à l'image du film : de vieux messieurs se rappellent le bon temps (entre autre comment gérer deux stars notoirement portées sur l'alcool) et les films qu'on faisait en ce temps là.

L'envol des oies sauvages – making-of (vost) : un documentaire d'époque montrant images de tournage, acteurs évoquant qu'ils sont très contents de travailler avec untel. Les louanges et superlatifs enfilés sont à peu près les mêmes qu'on retrouve sur les making-of actuels, mais sur un ton un peu plus institutionnel d'actualités Pathé au cinéma ou de film d'entreprise. Une curiosité respectueuse, datée (le titre original est Stars' war) où vous apprendrez tout sur la fête d'anniversaire de Roger Moore donnée sur le tournage.

L'avant-première des Oies Sauvages (vost) : un movietone (actualité au cinéma) portant bien son nom, dans le ton du documentaire précédent, en plus anecdotique et promotionnel (pour un hôtel londonien et une œuvre caritative). Moustaches, cols pelle à tarte et stars d'alors au programme.

Euan Lloyd, le dernier des gentlemen producteurs (vost) : une évocation de la carrière de Lloyd par sa fille, Moore, Glen et Ingrid Pitt entre autres, dressant le portrait tout en louanges d'un producteur (ancien assistant d'Irwin Allen et de Albert R. Broccoli) tenant à son indépendance. Des informations parfois redondantes par rapport au commentaire audio, mais les extraits des films – certains peu visibles dans nos contrées comme l'hystérique Who dares wins – produits et des anecdotes sympathiques (pourquoi Diana Rigg n'a pas joué dans Le Commando de sa majesté) donnent de l'intérêt à ce documentaire très lisse sur un monsieur aux petits films de genre un peu droitiers, monsieur que je ne connaissais pas et qui ne risque pas de marquer le spectateur.

La bande-annonce originale du film

Des filmographies d'Andrew McLaglen, Roger Moore, Richard Burton et Richard Harris.

Par John Constantine - le 20 octobre 2005