Menu
Test dvd

Les Mariés de l'an II

DVD - Région 2
Gaumont
Parution : 13 / 6 / 2012

Image

La précédente édition datant de 2005 et rééditée en 2008 était déjà semble-t-il (au vu du test écrit ici même) une belle réussite. Je ne pourrais en faire la comparaison, mais ce qui est certain c’est que cette nouvelle édition à l’intérieur de la collection Gaumont Classiques est en tout point remarquable ! Bénéficiant d’un nouveau master, la copie proposée s’avère somptueuse, d’une étonnante propreté ; je mets au défi quiconque serait capable de trouver ne serait-ce que dix points blancs ou autres scratches divers sur l’ensemble du film. Si l'on se demande à deux ou trois reprises si la colorimétrie a bien été respectée (mais c’est probablement aussi les choix de Claude Renoir qui peuvent faire tiquer), c’est vraiment pour chipoter car l’ensemble ne souffre d’aucun défauts si ce n’est parfois un très léger manque de définition. Voilà un splendide travail de restauration qui a même su respecter le grain cinéma d’origine.

Son

Au niveau sonore, Les Mariés de l'An II a bénéficié d'un nouveau mixage stéréo qui met splendidement en valeur la musique de Michel Legrand ; on s’en rend compte dès le générique qui fait soupirer d’aise nos enceintes. Les dialogues sont constamment clairs et le souffle est totalement absent de cette piste, elle aussi superbement restaurée, au cours de laquelle nous n’aurons à déplorer que quelques secondes de grésillements - notamment au cours de la partie américaine qui débute le film. A signaler la présence de sous titres optionnels pour sourds et malentendants.

Suppléments

Un capitaine dans la tempête (32 min)

On retrouve ici l'excellent documentaire produit par Gaumont en 2004 et déjà proposé sur la précédente édition DVD. On y croise les principaux intervenants du film (à l'exception de Jean-Paul Belmondo) qui reviennent chacun sur les difficultés rencontrées sur ce tournage dantesque ! Extrêmement instructif et idéalement rythmé (le contraire aurait été choquant quand on évoque Jean-Paul Rappeneau !), ce documentaire est une véritable mine d'or cinématographique.

Legrand Rappeneau, Allegro Brillante (27 min)

Dans ce documentaire inédit et réalisé par Pierre-Henri Gibert, nous croisons Jean-Paul Rappeneau, Michel Legrand et Stéphane Lerouge (musicologue). Contrairement au Blu-ray du Sauvage Jean-Paul Rappeneau et Pierre Lhomme (directeur photo) étaient interviewés ensemble, les deux protagonistes de ce doc sont ici séparés. Néanmoins, leurs propos sont passionnants et les analyses de Stéphane Lerouge sont pertinentes. Le musicologue connait manifestement le travail de Michel Legrand sur le bout des doigts et nous fait partager sa passion à travers des remarques particulièrement éclairantes.

Nous apporterons deux bémols à ce documentaire : au début, la rencontre entre Michel Legrand et Jean-Paul Rappeneau (lors de La Vie de Château) est évoquée mais il est assez étrange qu'elle soit illustrée d'images des Mariés de l'An II... Il en résulte une certaine incompréhension. Par ailleurs, Michel Legrand a un peu tendance à oublier le sujet du documentaire (sa relation avec Rappeneau) lorsqu'il finit par évoquer les succès de sa carrière, le jazz et la mort de la musique contemporaine au profit de la musique de film, en particulier la sienne !

Inversement, les propos de Jean-Paul Rappeneau sont encore une fois passionnants. Le cinéaste revient avec modestie sur le rapport qu'il entretient avec la musique et en particulier avec celle de Michel Legrand. C'est toujours un véritable bonheur de l'écouter parler, on en redemanderait encore et encore...

Bande-annonce

Par Erick Maurel et François-Olivier Lefèvre (Bonus) - le 11 juin 2012