Menu
Test dvd

Le Raid

DVD - Région 2
Sidonis / Calysta
Parution : 11 / 7 / 2011

Image

Si la copie s’avère tout à fait regardable et plutôt propre malgré quelques scratchs assez discrets, elle n’en comporte pas moins de nombreux autres défauts à commencer par une colorimétrie assez terne virant souvent rougeâtre ou jaunâtre, une définition et des contrastes assez moyens. De plus, la compression ne s’avère pas toujours discrète, effets d’escalier et trame numérique se faisant jour de temps à autre. Décevant dans l’ensemble mais néanmoins correct pour les moins pointilleux. Quant au format, il est proposé ici en 1.37 et non en 1.66 comme indiqué. Mais, a priori, seul le premier format existait à l’époque donc nous n’aurions pas été lésés à ce niveau.

Son

Le film n’étant jamais sorti en France, Sidonis nous propose une VF récente assez désagréable à écouter, ayant effacé tous les bruits d’ambiance et avec logiquement des doubleurs autres que ceux habituellement dévolus aux comédiens les plus célèbres du film. On se reportera sur la VO claire et sans souffle intempestif.

Suppléments

Comme il est coutumier à présent, nous trouvons pour suppléments les traditionnelles présentations par Patrick Brion et Bertrand Tavernier, la première plus courte que la seconde. Patrick Brion, comme à son habitude nous parle surtout des participants au film, s’appesantissant un peu plus sur le scénariste Sydney Boehm dont Bertrand Tavernier nous reparlera, lui aussi, assez longuement. Quant à Bertrand Tavernier justement, il demeure toujours aussi passionnant même s’il se mélange un peu les pinceaux entre les westerns Universal et les autres (The Raid n’ayant rien à voir avec ce studio) ; et s’il se montre un peu condescendant (voire un poil méprisant) envers les "internautes incultes", il sort tout de suite derrière une au moins aussi grosse contrevérité à savoir que le cinéma hollywoodien (et plus précisément le western) a été majoritairement pro-sudiste (j’en parle plus longuement au sein de la critique du film). Excepté ces reproches minimes, les deux suppléments se révèlent indispensables pour connaître tout ce qu’il faut savoir sur ce très bon western !

Par Erick Maurel - le 9 novembre 2012