Menu
Test dvd

Le Locataire

DVD - Région 2
Paramount
Parution : 1 / 6 / 2011

Image et son

L'édition zone 2 française, sortie en juin 2011 par Paramount, est tout ce qu'il y a de plus sommaire, mais s'avère globalement satisfaisante, tant au niveau de la propreté (à ce niveau, rien de déplaisant à signaler) que de la définition. Cette dernière permet particulièrement de s'attarder sur les profonds intérieurs regorgeant de détails, tant on sait que Roman Polanski prenait soin de charger ses décors de tout un tas d'accessoires signifiants.

Concernant le son, rappelons que beaucoup des acteurs de Polanski étaient anglophones... mais quelques-uns parmi eux étaient francophones ! Il a donc fallu composer : tourner en anglais ou en français selon les compétences de chacun, puis harmoniser le tout en postproduction. Et le résultat est étonnant : la version française est beaucoup plus intéressante que la version anglaise. Du point de vue de la cohérence, déjà, étant donné que l'action se déroule dans le vieux Paris de Pigalle, et du point de vue de l'oreille, ensuite, la diction hésitante et timide d'un Polanski s'étant lui­-même doublé rendant l'action plus authentique. Le rendu de la piste mono d'origine est en tous les cas tout à fait convenable, ainsi que le sous­-titrage, de qualité, qui respecte les particularités linguistiques ainsi que les quelques jeux de mots qui émaillent le film.

Suppléments

Sur l'édition standard, nous devons nous contenter d'un simple disque sans suppléments et à l'interactivité pour le moins limitée.

Il existe toutefois également une édition Collector (aujourd'hui presque épuisée), formée d'un boîtier cartonné dans lequel figure un livret d'une trentaine de pages, intitulé Vertige paranoïaque ou complot diabolique ?, et signé de Bernard Génin. Celui-ci survole un certain nombre d'aspects du film (casting, bande originale, photographie, accueil critique...) mais soulève également quelques questions analytiques, en évoquant notamment les personnalités respectives de Roland Topor et de Roman Polanski. Tout juste déplorera-t-on le choix de la police blanche sur fond gris clair, pas idéal pour la lecture.

Par Florian Bezaud et l'équipe de DVDClassik - le 30 mars 2014

Partenariat