Menu
Test dvd

Le Danseur du dessus

DVD - Région 2
Editions Montparnasse
Parution : - / - / -

Image

Un master bien préservé et de bonne facture (très peu d’artefacts ou poussières), qui déçoit toutefois un peu côté contraste. Malgré des noirs profonds et très agréables, on regrettera des tons clairs virant trop vers les gris : si les queues de pie sont d’un noir parfait, les chemises, elles, n’ont rien de blanc… La définition de l’image aurait elle mérité un peu plus de précision (un certain flou sur de nombreux plans). Reste que dans l’ensemble, la qualité de la copie, et une compression qui sait se faire oublier, rendent ce DVD tout à fait acceptable.

Son

Primordial pour ce film, le son a été soigné par les équipes de Montparnasse. Premier effort porté sur le mono d’origine, très distinct et propre. Tant côté dialogues que numéros dansés et chantés, le numérique rend honneur à la bande-son de cette comédie musicale : un coup d’œil (et une oreille) sur le numéro de claquette du chapitre 6 saura vous en convaincre ! Une version 5.1 du film vous est par ailleurs offerte : on ne sait trop si les concepteurs du DVD ont sciemment limité les effets, mais toujours est-il que le changement est très modeste : un éclair (22’43’’) ou un numéro dansé, écoutés soit en mono soit en 5.1, n’offrent finalement que peu de différences. Si ce n’est effectivement un effet surround très discret (et du coup pas désagréable). Quoiqu’il en soit, en mono ou en 5.1 le son est nickel. Bon point : il n’y a évidemment (et heureusement) pas de VF sur cette édition de Top Hat.

Suppléments

A noter des menus plutôt sympathiques, fixes mais musicaux. Navigation aisée dans un DVD découpé en deux parties, l’une consacrée au film et à ses pistes sonores et chapitres, l’autre à ses bonus. Le film est livré dans un coffret Collector accompagné d’un livret sobre de 16 pages : de belles photos, une fiche technique, une fiche artistique, une liste de comédies musicales de Broadway et surtout un très beau texte de Clélia Cohen.

- La RKO et la comédie musicale, par Patrick Brion (17’30’’). Interview chapitrée et entrecoupée d’extraits de Patrick Brion. On ne présente plus l’un des plus éminents spécialistes de l’âge d’or Hollywoodien, hôte du Cinéma de Minuit sur France 3. Revenant à la fois sur la Comédie Musicale, sur ce genre et la manière dont il fut traité par la RKO (en opposition à la Warner, au style très différent) mais aussi sur la carrière de Fred Astaire, Brion livre ici une analyse fine et érudite de Top Hat dans son style inimitable. Très instructif…

- Génie de Fred Astaire, analyse de séquences par Bernard Rémy (19'). Directeur adjoint de la Cinémathéque de la Danse et fondateur de la revue Empruntes, Bernard Remy se livre ici à une analyse de cinq extraits du film, non sans avoir d’abord résumé la carrière de Fred Astaire. Très pointu (on sent à ses remarques que l’auteur de cette analyse a vu les films d’Astaire un nombre incalculable de fois) et admiratif, Bernard Remy étudie le style Astaire, sa manière de se mouvoir tant dans les scènes chantées que dans les scènes de comédie pure. Aidé d’extraits, il pointe la faculté d’Astaire à tout transformer en mouvements fluides et beaux. Une analyse très intéressante… A noter qu’il est possible de regarder le bonus dans son intégralité ou via 5 chapitres.

- Documents d’archives : extraits de Dancing Time. Reportage de 19’15’’. Même de très mauvaise qualité (image abîmée, sous-titre énormes et hideux), ce reportage est une véritable mine d’or : interviews de Fred Astaire, de George Stevens, du fils de Mark Sandrich, de Roland Petit, de Leslie Caron… Astaire évoque le processus de création (nous avons même droit à quelques photos tout bonnement extraordinaires, avec schémas des pas au tableau noir. Bluffant !). Tout ce beau monde revient sur la mise en scène du film, sur son décor vénitien et les 40 couples qui y dansent, sur Ginger Rogers et sur la chorégraphie perfectionniste façon Fred Astaire. Très beau petit bonus…

Par Xavier Jamet - le 21 septembre 2011