Menu
Test dvd

Le Convoi héroïque

DVD - Région 2
Sidonis / Calysta
Parution : 26 / 3 / 2015

Image

Le film, libre de droits, était au préalable déjà sorti chez plusieurs petits éditeurs sous des titres différents dont L'Attaque de la caravane. Toutes les copies étaient, semble-t-il, plus laides les unes que les autres. Celle proposée aujourd'hui par Sidonis n'a rien de miraculeux non plus mais s'avère néanmoins regardable à condition de ne pas être trop exigeant. Il faut en effet savoir - et l'éditeur nous prévient avant même que ne se lance le générique - que le master est gris, sale, mal défini et parait avoir été passé au réducteur de bruit. Bref, aucune restauration n'a eu lieu et l'on devra se contenter de cette copie tout de même passable au vu de l'âge du film d'autant que la compression sait se faire en l'occurrence assez discrète.

Son

Deux pistes nous sont proposées : la version française avec un doublage récent qui ne colle évidemment pas aux images, ainsi que la version originale sans possibilité d'enlever les sous-titres français. Rien à attendre non plus de bien bon concernant cette dernière bande-son : le souffle est constant, les grésillements et craquellements sont légion et l'ensemble des dialogues n'est pas clairement intelligible.

Suppléments

Outre la traditionnelle petite galerie de photos (sans grand intérêt à vrai dire), on trouve deux présentations du film, la première de 9 minutes par Patrick Brion, la seconde d'un bon quart d'heure par Yves Boisset. Si Patrick Brion replace surtout le film dans son contexte, en profitant pour nous en apprendre un peu plus sur le méconnu Otto Brower, Yves Boisset, toujours avec son langage et ses expressions bien à lui, commente un peu ce western avant de revenir longuement sur la comédienne principale, Lili Damita, mariée à l'époque à Michael Curtiz puis qui fut ensuite l'une des épouses d'Errol Flynn et la mère de leur fils Sean, mort prématurément durant le conflit vietnamien. Le réalisateur français ayant été dans la même classe que ce dernier au lycée, l'ayant côtoyé et ayant pu rencontrer Lili Damita à la sortie de l'école, il a quelques anecdotes croustillantes en stock à nous conter. Il s'y appesantit par contre plus qu'il ne faudrait, s'éloignant ensuite de beaucoup du western dont il est censé nous parler. Que ce soit Patrick Brion ou Yves Boisset, les deux hommes restent lucides quant aux réelles "qualités" du film présenté, tout en le conseillant pour diverses raisons qu'ils expliquent avec divers arguments qui peuvent être tout à fait recevables mais que je ne validerais néanmoins pas vraiment. Deux bonus parfois intéressants même s'ils se font également écho à de nombreuses reprises.

Cela étant dit, j'ai du mal à comprendre l'intérêt d'avoir ajouté ce titre non inédit au sein de cette collection alors que tant de films nettement plus intéressants attendent encore une première édition.

Par Erick Maurel - le 11 avril 2015