Menu
Test dvd

La Folie de l'or

DVD - Région 2
Sidonis / Calysta
Parution : 22 / 3 / 2017

Image

C'est une copie remarquablement bien conservée que nous ont dénichée les équipes d'Alain Carradore ; malgré quelques points et taches ici et là ainsi que de rares et faibles variations de luminosité - dans la séquence de la "roulette russe" notamment - le master s'avère d'une remarquable propreté, la colorimétrie semble être celle - pimpante - d'origine même si comme pour beaucoup de films Columbia de l'époque la tendance d'une dérive vers les marrons et les verts est à nouveau décelable, la définition se révèle assez précise - pour un DVD -, les contrastes sont bien gérés et le travail de compression s'avère tout à fait honorable. Pour résumer, il n'y a pas grand chose à redire au niveau de l'image ; Sidonis peut être fier de la copie récupérée pour un film aussi rare. A savoir enfin que, comme désormais quasiment pour toutes leurs nouvelles sorties, le film est présenté en 16/9 cependant bien évidemment au bon format 1.37.

Son

Pas de version française proposée mais une version originale sans possibilité sur une platine de salon de désactiver les sous-titres (en revanche, cela peut se faire sur PC avec des logiciels comme VLC par exemple). Il n'y a pas grand chose à signaler : le résultat est assez clair et sans souffle intempestif. On décèle cependant à quelques reprises des variations d'intensité au cours d'une même séquence ainsi que, durant les 10 dernières minutes, la piste musicale qui tourne un peu trop lentement ; nos tympans pâtissent un peu de ces couacs sonores non voulus.

Suppléments

Outre le trailer de plus de 5 minutes qui se lance à l'ouverture du DVD, et qui revient sur toutes les sorties de la fournée - une excellente idée, n'hésitons pas à le rappeler -, ainsi que la traditionnelle mini-galerie de photos et la bande-annonce du film en VO, on trouve deux présentations, celle habituelle de Patrick Brion (8 min 03) et - en lieu et place de Bertrand Tavernier qui probablement n'a pas vraiment apprécié le film - celle de François Guérif (5 min 32), journaliste spécialiste - entre autres - du film noir, un genre auquel ce film de Ray Nazarro pourrait être rattaché. Contrairement à Yves Boisset qui n'est visiblement pas fait pour l'exercice, François Guérif s'avère une très bonne recrue, très à l'aise, sa bonhommie sympathique aidant à nous rendre sa présentation plus qu'agréable. Cet historien du cinéma sans langue de bois n'hésite pas à pointer les gros défauts qu'il trouve au film. Patrick Brion revient sur son premier avis en avouant que cette nouvelle vision fut bien agréable, et en profite pour nous parler de son visionnage récent d'un western de Ray Nazarro qui lui a grandement plu, l'effectivement excellent Top Gun avec Sterling Hayden ; espérons que cette découverte tardive permettra à ce film d'atterrir dans la collection.

En attendant, nous continuons à remercier l'équipe de Sidonis de poursuivre avec autant de régularité une collection qui rappelons-le est unique au monde : grâce à l'éditeur, les amateurs de westerns sont bien plus gâtés que les amateurs de n'importe quel autre genre cinématographique !

Par Erick Maurel - le 18 mars 2017