Menu
Test dvd

La Chevauchée fantastique

DVD - Région 2
Editions Montparnasse
Parution : 23 / 5 / 2007

Image

L’éditeur précise bien sur la jaquette que "toutes les imperfections des éléments matériels d’origine tels qu’ils ont été conservés jusqu’à ce jour n’ont pu être entièrement corrigées mais qu’elles nous ont semblé acceptables eu égard à la place exceptionnelle de ce film dans l’histoire du cinéma". Certes, au vu des copies présentées lors de diffusions à la télévision ou dans les salles obscures, il n’existe peut-être pas de meilleur matériau de départ : la définition, les contrastes, la luminosité sont bien supérieures à ce que nous avons pu voir auparavant sur quelque autre support. Cependant, l’excuse est aussi un peu facile car il est tout à fait possible de corriger numériquement les saletés, poussières et autres rayures et césures, d’autres DVD de films de cette même année comme Le magicien d’Oz ou Autant en emporte le vent le prouvent amplement. Peut-être aussi, ces derniers étant ‘des films de prestige de firmes de prestige’, leur archivage s’est fait dans de meilleures conditions mais nous pensons que la restauration aurait pu être néanmoins plus réussie car, en plus d’un master de départ horriblement abîmé, la compression n’est pas d’un très haut niveau non plus. Heureusement, certains passages comme la longue scène dans le relais de ‘Apache Wells’ ou bien le règlement de comptes final, sont beaucoup mieux conservés et traités. Prévenons tout de même une nouvelle fois pour ne pas que ça nous retombe sur la tête : d’innombrables défauts de pellicules, des lignes verticales défigurant des plans entiers, les saletés et autres rayures sont légions dans ce DVD et pourrons provoquer une allergie chez les plus pointilleux techniquement qui auront bien du mal à se rendre compte de la qualité de la photographie de Bert Glennon.

Son

En revanche, c’est plutôt une bonne surprise en ce qui concerne le son compte tenu de l’âge du film. Beaucoup d’imperfections mais les dialogues sont très clairs et la copie ne souffre pas de trop de souffle. Les effets sonores un peu ‘bouchés’ ne sont pas du meilleur effet mais replaçons-nous à l’époque et ne soyons pas trop difficiles.

Suppléments

Pour les bonus, il faudra aller chercher ailleurs mais les textes fourmillent sur ce film et ce ne devrait pas être très difficile de trouver des choses écrites intéressantes. Je conseillerais cependant surtout deux sources. D’abord le livre de Jean-Louis Rieupeyrout datant de 1966 ‘La grande aventure du western 1894-1964’ chez Ramsay Poche Cinéma dans lequel, malgré ses réticences qui sont les mêmes que les nôtres, il parle longuement du film de John Ford mais aussi de la nouvelle qui l’a inspiré. Une autre analyse passionnante est celle que l’on peut trouver dans un autre livre ancien de 1974 plus réédité ‘Panorama du western’ par Walter C. Clapham aux éditions Gründ.

Par Erick Maurel - le 2 janvier 2003