Menu
Test dvd

L'Obsédé

DVD - Région 2
Wild Side
Parution : 4 / 6 / 2014

Image

Wild Side propose un master très propre. Je n’ai relevé ni griffures, ni poussières. On note ça et là quelques variations de colorimétrie entre des plans, essentiellement au niveau de la saturation des couleurs (cf. comparatif ci-dessous), mais cela reste rare. Globalement les noirs sont profonds et bien gérés. La définition est tout à fait correcte voire très bonne. Certains plans (essentiellement les gros plans de Samantha Eggar) sont légèrement flous mais cela me semble volontaire et non dû au transfert, à moins qu’ils ne soient consécutifs au travail de restauration. On a parfois l’impression que l’image est un peu lissée, essentiellement au niveau de certaines textures de peau dans les gros plans de visages. L’encodage est tout à fait correct. On peut donc dire que Wild Side propose une belle édition DVD, tout à fait honnête, avec une qualité d’image a priori comparable à celle du DVD Columbia américain, ce qui offre un confort et une qualité de visionnage tout à fait honorable pour un film qui aura bientôt 50 ans. Il est cependant dommage que l’éditeur ne propose pas un Blu-ray sachant qu’un transfert HD existe.

Son

Que cela soit en VO ou en VF, le son est clair et sans souffle, les dialogues sont très bien audibles.

Suppléments

Bande annonce de la collection "Les Introuvables" à l’insertion du disque comme sur tous les titres de la collection. Cette bande-annonce peut être sautée en passant par le bouton menu de la télécommande.

Souvenirs du collectionneur : Entretien avec Terence Stamp (27 min)
Cette petite demi-heure qui passe comme une lettre à la poste, tant Stamp partage avec beaucoup d’honnêteté et un humour typiquement britannique ses souvenirs et anecdotes autour du film, est le supplément principal de cette édition. L’entretien qui tient plus du monologue (les questions, s’il y en eut, ont été coupées au montage) est entrecoupé de courts extraits du film et se suit avec un réel plaisir. Il brasse différents aspects de la production du film. Stamp revient ainsi sur les essais avec les comédiens, sur la méthode de direction d’acteurs de Wyler, l’interaction que ce dernier avait avec ses acteurs et notamment la relation de confiance qu’il avait avec Stamp, sa façon d’appréhender le rôle en tant qu’acteur... Il évoque également un certain nombre de scènes coupées et les problèmes que le film eut avec la censure.

Bande-annonce du film (VOSTFr - 2 min 50)
Supplément classique mais non dénué d’intérêt, d’autant que l’image - ici au format 1.33. - et le son ont visiblement été restaurés comme le film. On peut y apercevoir quelques plans absents du film.

Galerie photos
Cinq photos noir et blanc et deux photos couleurs de qualité et d’intérêt moyens.

Par Christophe Buchet - le 3 juin 2014