Menu
Test dvd

L'Homme des vallées perdues

DVD - Région 2
Paramount
Parution : 6 / 10 / 2003

Image

Si à première vue, le DVD s’avérait décevant (à l’image de cette jaquette et de ces menus hideux), une vision complète m’a fait réviser mon jugement initial. Il est vrai que la copie n’est pas de première jeunesse et que les innombrables scories n’ont pas été nettoyées. Les ciels fourmillent vraiment beaucoup et quelques vacillements dans la colorimétrie sont à regretter ça et là. Mais il faut bien avouer que pour le reste, nous sommes assez contents du résultat : l’essentiel est sauf puisque la sublime photographie de Loyal Griggs ressort magnifiquement dans ce master : quel beau technicolor même si un peu gâché par ce trop gros grain issu d’une compression qui aurait pu être mieux maîtrisée à ce niveau. La définition est par contre très honnête (les flous que l’on pourra remarquer sont ceux intentionnels sur le visage de Jean Arthur pour cacher son âge réel) et nous n’avons que peu de problèmes de pixellisation ou d’effets de brillance à déplorer. Le défaut majeur de cette image est donc la saleté toute relative de la copie mais par exemple toutes les scènes se déroulant dans le bar sont superbement bien rendues. Signalons enfin que nous avons la chance de bénéficier du format original de l’image du film car pendant longtemps la photographie perdit beaucoup de sa superbe composition au cours d’une période de post-production inhabituellement longue (16 mois) quand le scope fit fureur et que Shane fut coupé pour s’adapter au nouveau format. Le format

Son

1.37 : 1 est donc bien le bon pour ce western réalisé l’année de La tunique, premier film en format large.
Belle piste sonore anglaise dans laquelle les dialogues ressortent parfaitement et où la belle partition de Victor Young s’épanouit tout à son aise. Notons aussi l’étonnante clarté des bruits d’ambiance, des bruits d’armes à feu… Regardez la scène de la réunion des fermiers dans la cabane des Starrett et vous serez surpris par la précision des bruits de la pluie à l’extérieur ! Une bien belle piste sonore, la version française étant à éviter sous peine de vouloir gifler le doubleur de Brandon de Wilde et de trouver le film mièvre.

Suppléments

En bonus, une bande annonce complètement détériorée mais par contre un commentaire audio de grande qualité, fait assez rare pour être signalé. Celui-ci a été enregistré par George Stevens Jr, le fils du cinéaste, et Ivan Moffat qui fût souvent l’un des principaux collaborateurs du réalisateur d'Une place au soleil ou Géant pour ne citer que les plus célèbres. Tous deux, très à l’aise et agréables à écouter, nous narrent des anecdotes de tournage, nous font des commentaires sur les acteurs, les techniciens et nous parlent assez souvent de technique de mise en scène ou de photographie. Point d’analyse mais un commentaire jamais ennuyeux, courtois et non dénué d’humour quand il le faut. Ils nous apprennent même que le casting prévu à l’origine était totalement différent : Katharine Hepburn (Jean Arthur), William Holden (Van Heflin) et Montgomery Clift (Alan Ladd) ! Bref, à écouter !

Dans l’ensemble, nous aurions évidemment souhaité une restauration de ce classique mais nous sommes quand même ravis que le film ait retrouvé son technicolor d’origine.

Par Erick Maurel - le 24 novembre 2003