Menu
Test dvd

L'Énigme du lac noir

DVD - Région 2
Sidonis / Calysta
Parution : 19 / 1 / 2019

Image

Quelques plans abîmés - notamment les amorces de pellicule -, un ensemble propre mais pas totalement nettoyé, une définition parfois un peu douce mais un ressenti global tout à fait satisfaisant, d'autant que le noir et blanc s'avère superbement contrasté et que la compression est très bien gérée, ce qui n'était pas évident pour un film dont l'intrigue se déroule principalement la nuit et qui contient plusieurs scènes de tempête de neige. Du beau travail et une belle surprise que nous offre là Sidonis puisque le film est également une belle réussite méconnue.

Son

Une seule piste sonore est disponible, la version originale en excellent état, très claire et sans quasiment la moindre trace de souffle. A signaler que les sous-titres sont imposés sur lecteur de salon, ce qui n'est pas le cas en passant par un logiciel de type VLC.

Suppléments

Au menu, deux présentations du film. La première par Patrick Brion (10 min) qui en un très court laps de temps commence par faire un point sur l'année westernienne 1951 sans bien évidemment oublier le Richard Thorpe de l'année, La Vallée de la vengeance. Il aborde ensuite sur quasiment toute la durée de son intervention la carrière de Michael Gordon, réalisateur d'origine russe qui commença sa carrière à la Columbia et qui fut victime de la chasse aux sorcières lancée par le sénateur McCarthy ; ce qui arrêta net sa carrière durant pas moins de neuf ans. Le "western psychologique" qui nous concerne ici, il n'en parle que durant les 3 dernières minutes, sans grand enthousiasme d'ailleurs sauf à propos de Glenn Ford sur lequel il ne tarit pas d'éloges. La seconde par François Guerif (11 min 28) qui revient d'abord sur le fait qu'en France personne n'en a jamais parlé dans les différentes anthologies du genre - et ailleurs - malgré son prestigieux casting. Il en conclu que la "faute" en incombe à un réalisateur dont la carrière fut brisée par la chasse aux sorcières et sa liste noire. Puis il revient plus abondamment sur ce film "baroque et inhabituel" dont les personnages principaux sont des femmes, "intéressant", "truffé de belles trouvailles", "un peu trop bavard" mais dont "la fin est formidable". Aucune bande-annonce, pas même celle du film n'est proposée, mais en préambule au lancement du DVD l'annonce des titres de cette fournée, de quelques titres de février 2019 hors western ainsi que le rappel de la sortie récente des Aventures du Capitaine Wyatt en Blu-ray.

Par Erick Maurel - le 19 janvier 2019