Menu
Test dvd

L'Antéchrist

DVD - Région 2
Le Chat qui Fume
Parution : 5 / 4 / 2016

Image

Le Chat qui fume, comme à l'accoutumée, nous propose une version très correcte. Même si l'image est parfois dégradée, notamment lors des scènes à effets spéciaux, le transfert numérique a été très bien effectué. D'autant plus que le format vidéo respecte le format cinéma initial, ce qui nous permet d'apprécier les plans larges du réalisateur.

Son

Le DVD propose le film en trois langues, et les sous-titres s'incrustent bien à l'écran. On n'observe aucun défaut acoustique, ce qui aurait pu être le cas lors des scènes bruyantes ou chantées. Là encore, la piste audio est d'une rare qualité.

Suppléments

L'Antéchrist par David Didelot (Vidéostopie)
David Didelot, expert du cinéma bis, nous offre une belle demi-heure de mise en contexte cinématographique. Tout y passe : les films de possession, Alberto De Martino, l'analyse du film, les parallèles et différences avec le film de William Friedkin, la composition de l'équipe  technique. À chaque fois, c'est un bon moyen de se renseigner sur quelques films méconnus et sur tout un pan du cinéma européen et italien. Il aurait par contre été utile d'indiquer, dans un livret ou sur un carton, les dizaines de films évoqués par M. Didelot.

L'exorcisme de De Martino par Christophe Gans
Christophe Gans, réalisateur, scénariste et producteur français (on lui doit notamment Le Pacte des loups et Crying Freeman), revient dans ce bonus d'une trentaine de minutes sur l'influence et la postérité d'Alberto De Martino. Fin connaisseur des cinémas de genre, il nous parle également longuement de Joe d'Amato, ce qui nous permet d'établir des liens entre L'Antéchrist et le cinéma italo-européen. L'entretien se termine sur une note nostalgique, quand Christophe Gans regrette qu'il manque cette vitalité et cette liberté créative qui caractérisaient les films d'exploitation des années 1970-1980.

L'exorcisme de Satan avec Adolfo Troiani
Adolfo Troiani, cadreur pour L'Antéchrist, et élève de Joe d'Amato, revient sur sa rencontre avec Alberto De Martino et sur sa carrière cinématographique. Son propos, très pointu, nous permet de comprendre comment les prises de vues ont été effectuées et dans quelle ambiance. Aussi, il nous renseigne sur les trucages et les techniques d'effets spéciaux. Un peu long par certains moments, on sort de cette interview avec une vue d'ensemble précise.

Nicolai et Morricone par Christophe Gans
Dans ce dernier bonus, Christophe Gans, spécialiste d'Ennio Morricone, revient sur le travail et la carrière de Bruno Nicolai, l'homme qui a le plus travaillé avec le « Maestro ». Christophe Gans a toujours rappelé l'importance de celui qu'on appelait quand Ennio Morricone n'était pas disponible, et qui n'a malheureusement pas eu la chance de travailler avec de très grands réalisateurs. Véritable monstre de travail, il a laissé un grand nombre de partitions inachevées ou inabouties, qui sont régulièrement éditées depuis sa mort en 1991. Pour Christophe Gans, l'alliage Morricone / Nicolai a permis de donner une certaine valeur ajoutée à un film relativement mineur.

Générique alternatif et films annonces
Le Chat qui fume nous permet de visionner le générique allemand de L'Antéchrist, assez différent de l'original, ainsi que deux films-annonces étonnants.

Pour ceux qui auront acheté L'Antéchrist en passant par le site de l'éditeur, le DVD est accompagné d'un livret de 26 pages proposant des reproductions d'affiches et un ensemble fourni d'images et de photographies tirées de la période promotionnelle du film.

Par Florian Bezaud - le 7 avril 2016