Menu
Test dvd

Inspecteur de service

DVD - Région 2
Wild Side
Parution : 3 / 9 / 2014

Image

Une très belle image pour ce DVD d'un John Ford méconnu ! La copie a été bien nettoyée et, malgré une colorimétrie parfois inégale (on passe de scènes aux couleurs chatoyantes à d'autres moins pimpantes), l'ensemble arbore une bien belle allure. Les noirs sont parfois un peu bouchés dans certaines scènes nocturnes (on pense notamment aux moments dans le bureau du personnage principal), mais rien de méchant. Il reste un bon transfert, propre, et très enthousiasmant si l'on considère la relative rareté du film. Une compression plutôt bien gérée quant à elle (même si l'on a déjà vu mieux de la part de Wild Side). On n'aura sans doute jamais mieux, à moins que le film ne sorte en Blu-ray un jour, ce qui parait très incertain. Du bon travail.

Son

Une version originale mono très claire, dénuée de souffle, et proposant un solide équilibre entre voix et bruits d'ambiance. Une réussite que n'atteint pas la version française, plus étouffée et bien moins convaincante. A noter que les sous-titres français présentent quelques coquilles, avec une orthographe parfois peu soignée (sans doute des fautes de frappe). Ce n'est pas énorme (on parle de quelques phrases à peine, ici et là), mais cela reste étonnant de la part d'un éditeur qu'on a déjà vu plus à cheval sur la question. Taille idéale toutefois, et bonne traduction dans l'ensemble.

Suppléments

On notera deux suppléments, à savoir une galerie de photos assez sympathique et surtout une présentation du film par Samuel Blumenfeld (16 minutes). Les cinéphiles n'apprendront pas grand-chose, mais le public de passage devrait y trouver de quoi combler son éventuelle curiosité. Le flot d'informations est intéressant et tourne autour du tournage, de la vision fordienne de la chose (venue du cinéaste en Angleterre, tournage de pure détente, beuveries nocturnes avec John Wayne resté avec son ami durant tout le tournage...) et de quelques pistes de lecture. On regrettera les tics de langage un peu trop nombreux du journaliste ("en fait"...), mais l'ensemble est de bonne tenue. Là encore, il s'agit d'un travail éditorial sobre mais sérieux.

Par Julien Léonard - le 4 septembre 2014