Menu
Test dvd

Doris Day Collection

DVD - Région 1, 2, 3, 4
Warner Home Video
Parution : 7 / 4 / 2009

Image

It's a Great Feeling : La copie n'a certes pas été restaurée - témoin les innombrables mais discrets points blancs qui viennent s'inviter durant la totalité du film - mais s'avère néanmoins sacrément pimpante. Si ce n'était aussi une définition parfois fluctuante, la copie est relativement stable et le Technicolor brille de ses mille feux. Loin d'être parfait mais cependant sacrément confortable !

Tea for Two : La copie n'a pas non plus été restaurée et si elle semble plus propre que la précédente, c'est surtout que la définition est dans l'ensemble tellement moyenne qu'elle cache un peu les "scratchs" habituels de salissures. Un master donc très inégal avec aussi quelques gros plans très instables et d'autres à la colorimétrie fluctuante. Cela étant dit, et à condition de ne pas être trop pointilleux, on devrait pouvoir se contenter de cette copie sans que sa vision ne soit rédhibitoire car le flamboyant Technicolor est bien de la partie et le confort de visionnage reste tout à fait acceptable.

Starlift : Une copie sur laquelle il reste quelques points blancs et des scratchs discrets ici et là mais dans l'ensemble néanmoins de très grande qualité. Bien contrasté, plutôt bien défini et correctement compressé, voici un master qui permet de découvrir le film dans des conditions presque optimales.

April in Paris : La copie la plus problématique du coffret, souvent floue, mal définie avec également de vilains contours verdâtres et surtout un Technicolor dont les trois bandes ont beaucoup de mal à se superposer. Cela s'arrange durant la deuxième moitié pour même nous laisser voir quelques séquences superbement conservées (la scène parisienne sous la pluie avec Doris Day et Claude Dauphin) mais l'ensemble, même si regardable, n'aura pas été mémorable, loin s'en faut, malgré aussi parfois des couleurs restées flamboyantes lors des meilleurs numéros musicaux.

The Tunnel of Love : La plus belle copie du coffret. Au format Cinémascope respecté, un master d'une étonnante propreté, correctement contrasté, bien défini et superbement compressé. Autant dire un quasi sans faute.

Son

It's a Great Feeling : Une seule piste sonore est proposée, la version originale de très bonne tenue avec la possibilité d'activer des sous-titres anglais pour malentendants ainsi que des sous-titres français.

Tea for Two : Deux pistes sonores sont disponibles dont une version française, toutes deux assez sourdes et ne manquant pas de souffle. Ceci dit, l'ensemble reste suffisamment clair pour que les anglophiles n'aient pas de problèmes avec la compréhension des dialogues.

Starlift : Une seule piste sonore est proposée, la version originale certes un peu sourde mais néanmoins de très bonne tenue avec la possibilité d'activer des sous-titres anglais pour malentendants ainsi que des sous-titres français.

April in Paris : Une seule piste sonore est proposée, la version originale de très bonne tenue avec la possibilité d'activer des sous-titres anglais pour malentendants ainsi que des sous-titres français.

The Tunnel of Love : L'image était superbe, la seule piste sonore présente s'avère également de très bonne tenue. Pas de souffle, des dialogues clairs et peu de grésillements. A signaler, comme pour les précédents, la possibilité d'activer des sous-titres anglais pour malentendants ainsi que des sous-titres français.

Suppléments

It's a Great Feeling : Au programme de ces suppléments : une bande-annonce du film (2 min 07) ; un cartoon Merrie Melodies signé Chuck Jones, Bear Feat (6 min 53) ; ainsi que deux courts métrages en noir et blanc de l'année 1949, le premier sur des acrobaties aériennes, Spills and Chills (10 min 23), le second, Breakdowns of 1949 avec non moins que David Niven et Bette Davis. Un sympathique programme très Dernière séance, malheureusement sans aucuns sous-titres.

Tea for Two : Au programme de ces suppléments : une bande-annonce du film (2 min 34) ; un cartoon MGM de Tom et Jerry choisi pour le jeu de mot de son titre, Tee for Two (7min 03) ; un court métrage en noir et blanc de l'année 1950 avec le personnage comique de Joe McDoakes, So You Want to Hold Your Husband (10 min 51) ; ainsi que deux bonus audio, un épisode du programme radiophonique The Rairoad Hour avec Doris day et Gordon McRae dans une version abrégée de No, No, Nanette ! (29 min 49), suivi de l'ouverture d'un autre film perdu de 1930 adaptant déjà cette pièce (6 min 52). Comme pour le précédent DVD, il s'agit d'un sympathique programme malheureusement sans aucuns sous-titres pour les suppléments vidéo.

Starlift : Au menu de ces suppléments : uniquement des courts programmes de cette année 1951 : une bande-annonce du film (2 min 41) ; un cartoon Merrie Melodies de Robert McKimson, Sleepy Time Possum (6 min 55) ; ainsi que deux courts métrages, l'un en couleurs, une histoire de puma, Desert Killer (9 min 34), et l'autre en noir et blanc de la série Joe McDoakes, So You Want to Be a Bachelor (9 min 27). Comme pour les précédents DVD, il s'agit d'un sympathique programme malheureusement sans aucuns sous-titres.

April in Paris : Au menu de ces suppléments, uniquement des courts programmes de l'année de sortie du film, soit 1952 ; une bande-annonce du film (3 min), un cartoon Merrie Melodies de Chuck Jones, Terrier Stricken (6 min 52) ainsi qu'un court métrage de la série Joe McDoakes, So You Want to Wear the Pants (10 min 46). Il faudra néanmoins pouvoir vous passer de sous-titres.

The Tunnel of Love : Au menu très frugal de ces suppléments, sans sous-titres, un Tom & Jerry de l'année 1958, Tot Watchers (6 min 37) ainsi que la bande annonce du film (2 min 15).

Par Erick Maurel - le 26 janvier 2017