Menu
Test dvd

Coffret Marx Brothers

DVD - Région 2
Universal
Parution : 25 / 10 / 2005

Image

Tout d’abord, précisons qu’il est possible d’avoir chez soi l’intégrale des Marx Brothers en DVD Z2 FR avec un minimum d’achats, à savoir trois coffrets.
Le premier, The Marx Brothers (avec un logo « The Marx Brothers Collection »), édité chez Universal, est un coffret de 5 DVD réunissant leurs cinq premiers films Paramount (de Noix de Coco à Soupe de Canard). Le deuxième, La Collection Marx Brothers, chez Warner, offre en 6 DVD l’intégrale de leur période MGM (d’Une nuit à l’opéra à Une nuit à Casablanca, donc). Enfin, courant 2008 a été sorti par les Editions Montparnasse un coffret réunissant les deux derniers films, Panique à l’hôtel (qui était déjà disponible dans leur Collection RKO) et La Pêche au trésor, jusqu’alors inédit en Z2fr, réunion a priori incongrue de deux films n’ayant en commun que le fait de n’appartenir à aucune des deux grandes périodes des Marx Brothers mais qui permet donc de réparer un oubli.

Pour en revenir à ce coffret Universal / Paramount : les films les plus anciens - d’aucuns diront les fondamentaux - des frères n’ont pas été gâtés par cette collection, qui offre pour l’ensemble des masters de qualités très médiocres, très abîmés et assez souvent flous. Monnaie de singe ou Soupe de canard sont - relativement - épargnés (quoique la compression soit souvent incertaine), par contraste surtout avec L’Explorateur en folie qui baigne dans une épaisse brume, Noix de Coco plongé lui dans une pluie de griffures (l’image fluctue d’ailleurs considérablement, flirtant souvent avec le pire) ou Plumes de cheval qui manque cruellement de stabilité, et détient incontestablement un fâcheux record dans la multiplication des effets de peigne.

Son

Les bandes-son sont à l’avenant, étouffées, et pour la plupart parasitées par un souffle permanent.

Suppléments

Enfin, aucune interactivité (en dehors de la variété des sous-titres), aucun supplément, et aucun autre effort éditorial que celui - non négligeable bien sûr… - de proposer les seules éditions françaises de ces films indispensables.

Par Antoine Royer - le 23 mai 2008