Menu
Test dvd

Avril enchanté

DVD - Région 2
Editions Montparnasse
Parution : 6 / 9 / 2005

Image

La copie présentée sur ce DVD est relativement propre et bien conservée pour un film rare de 1935. Les quelques défauts hélas récurrents - points blancs et petites rayures - ne sont pas de nature à gêner considérablement la vision du film. On relèvera néanmoins des plans assez abîmés, des problèmes de variation lumineuse et des transitions en fondus enchaînés régulièrement marquées par des scories à l’image. Il n'y a pas grand-chose à dire sur les contrastes pour une photographie de toute manière sans génie aucun, sauf qu'ils sont décevants avec des noirs qui sont en fait gris. Le défaut de ce master vient surtout du manque de définition. Le réducteur de bruit a encore frappé... L’éclairage du film, plutôt tamisé d’origine, n’apprécie pas trop. Quant à la compression, elle est loin d’être optimale et souvent très mal gérée avec des artefacts dans les mouvements. On ne va pas trop enfoncer l’éditeur, le confort de visionnage n’est pas trop altéré. Néanmoins, Montparnasse retombe dans ses travers.

Son

Quelques petits scratches parcourent régulièrement la bande-son. La piste sonore est ancienne, peu dynamique et avec des ambiances étouffées. Cependant, absolument rien de sérieux ne vient gêner la compréhension des dialogues.

Suppléments

Pour seul supplément, nous retrouvons l’habituelle présentation (2 min 38) de Serge Bromberg, directeur de Lobster Films. Celle-ci se lance automatiquement avant le film, au démarrage du DVD. Bromberg traite succinctement de la carrière d’Ann Harding, comédienne toute destinée à jouer dans des mélodrames bourgeois. Il n’aborde malheureusement que peu le parcours du réalisateur Harry Beaumont. Une fois n’est pas coutume, même le jovial et dynamique Serge Bromberg semble peu convaincu par l’œuvre qu’il est en train de nous présenter. C’est dire la qualité de cet Avril enchanté...

Par Ronny Chester - le 28 novembre 2005