Menu
Test blu-ray

Vivre dans la peur

BLU-RAY - Région B
Wild Side
Parution : 27 / 4 / 2016

Image

La nouvelle édition de Vivre dans la peur proposée aujourd'hui par Wild Side montre des améliorations notables par rapport au DVD sorti il y a tout juste dix ans. Comme on peut le constater avec les comparatifs ci-dessous, l'image est désormais moins lumineuse et plus contrastée, le passage au Blu-ray offrant sans surprise un aspect mieux défini et texturé.

            comparatif DVD/BR #1                   comparatif DVD/BR #2                   comparatif DVD/BR #3

Malheureusement, ceux qui espéraient enfin une restauration à la hauteur déchanteront assez vite. Soumis aux contraintes de conservation et de numérisation du cinéma japonais par ses ayants droits, l'éditeur français a sans doute fait son maximum à partir du matériau qui lui a été fourni (sans doute le même qui est sorti au Japon en 2009), à savoir une numérisation HD ancienne à la qualité peu conforme avec les standards actuels. Wild Side a effectué quelques retouches numériques pour effacer les poussières et certaines rayures verticales persistantes : la copie est globalement propre. Mais les cadres restent encore instables, avec des contrastes assez réguliers mais un niveau de noir parfois un peu trop clair. Si le piqué est amélioré, le rendu général reste beaucoup trop doux et peu détaillé, avec un grain épais et légèrement présent.

Son

La piste japonaise est de bonne facture, avec un son un peu couvert mais très propre, sans souffle ou bruit de fond. Le rendu est peu saturé, les ambiances d'origine sont préservées.

Suppléments

Le film est présenté dans un très beau digibook comprenant le Blu-ray et le DVD ainsi qu'un livret de 58 pages écrit par Charles Tesson et abondamment illustré. Le critique et historien, spécialiste du cinéma japonais, évoque la fin de la censure américaine qui a redonné au cinéma local son indépendance ("très relative dans un contexte de chasse aux sorcières"). Kurosawa, de son côté, souhaite montrer un Japon contemporain et les traumatismes de l'Histoire récente : Vivre dans la peur est le "premier film japonais produit par une Major (...) qui parle du péril atomique." Charles Tesson analyse ce retour de la figure du visionnaire, l'écriture de Kurosawa qui tend vers la tragédie shakespearienne ("un avant-goût de Ran adapté du Roi-Lear") et raconte les méthodes de travail du réalisateur : le tournage à trois caméras, la longue mise en place technique qui suit les répétitions. On revient évidemment sur la présence de son acteur fétiche Toshiro Mifune ou le décès du compositeur Fumio Hayasaka, collaborateur de longue date qui fut aussi l'initiateur de Vivre dans la peur. Comme toujours avec Charles Tesson, c'est une belle analyse, un récit clair et passionnant autour du film.

 

Les disques incluent les suppléments de l'édition DVD parue en 2006.

Vivre dans la peur, la génèse (23 min - SD - 4/3)
Cet épisode de la série japonaise Masterworks consacrée à Kurosawa se veut plus factuel qu'analytique et raconte le projet du film à travers diverses anecdotes. Il prend parfois des chemins parallèles, comme avec l'évocation de la longue relation entre Kurosawa et le compositeur Fumio Hayasaka qui mourut de tuberculose avant la fin du tournage. On découvre ce qui inspira l'écriture du scénario, le contexte historique et le retour de la menace atomique, avec le drame du bateau de pêche contaminé par un essai nucléaire en 1954. Enfin, la minutie du travail de Kurosawa est illustrée par certains détails du tournage que nous vous laissons découvrir. Un documentaire intéressant dans l'ensemble mais trop peu analytique, survolant son sujet...


Kurosawa par Teruyo Nogami (24 min - SD - 4/3)
Cette rencontre avec la scripte attitrée de Kurosawa depuis 1950 (et Rashômon) se révèle riche en anecdotes. Si l'ensemble manque sans doute d'un ligne directrice mieux tenue (ce sont surtout des souvenirs épars), Nogami retrace pour nous, en quelques films (
Dode's Kaden, Yojimbo ou Madadayo), le parcours cinématographique et personnel d'Akira Kurosawa, ses succès, ses échecs, ses méthodes de travail.

Vivre dans la peur par Fabrice Arduini (14 min - SD)
Le 
programmateur de la Maison de la Culture du Japon, à Paris, revient sur le film de Kurosawa à travers quelques pistes d'analyse intéressantes, comme les nombreuses références "invisibles" au drame d'Hiroshima ou l'aspect animal de Toshiro Mifune.

En savoir plus

Taille du Disque : 28 154 131 336 bytes
Taille du Film : 23 808 577 536 bytes
Durée : 1:43:27.993
Total Bitrate: 30,68 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 27,51 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 27512 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: Japanese / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1560 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 22,564 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 26 avril 2016