Menu
Test blu-ray

Une histoire simple

BLU-RAY - Région B
Pathé
Parution : 13 / 6 / 2018

Image

C'est donc Pathé qui édite désormais Une histoire simple de Claude Sautet, proposant pour l'occasion une toute nouvelle restauration 2K effectuée par le laboratoire Eclair à partir d'une numérisation 4K du négatif original. Le rendu est extrêmement satisfaisant et d'une belle précision : malgré quelques infimes erreurs de mise au point pouvant fragiliser la netteté de certains visages, le trait est fin, le niveau de détail performant, la granulation abondante et non retouchée, appuyée par un débit vidéo très confortable. Les contrastes sont équilibrés et détaillés, la copie est stable et immaculée. L'amélioration technique est assez spectaculaire par rapport au DVD sorti il y a presque dix ans chez Universal. Hormis les différences (logiques) de cadre et de piqué de l'image, on constate une nouvelle fois les limitations techniques des scanners de l'époque et les partis pris discutables de l'étalonnage de ces anciens masters. On parvient aujourd'hui à restituer la photographie du film et les caractéristiques de la pellicule dans toutes leurs nuances, avec un bien meilleur respect des intentions d'origine.  

comparatif DVD Universal (2009) vs. Blu-ray Pathé (2018)1  2  3  4  5  6  7

Son

Restaurée par L.E. Diapason, la bande-son est totalement dénuée de traces d'usure ou d'impuretés, de souffle ou de saturations. Elle bénéficie d'une belle ouverture, avec des dialogues clairs, sans sifflantes, et des ambiances parfaitement retranscrites. Le film est également proposé en Audiodescription pour les malvoyants.

Suppléments

Une histoire simple (27 min - 1080i)
L'ultime collaboration entre Claude Sautet et Romy Schneider est analysée avec passion et (comme d'habitude) un grand sens de la pédagogie par Serge Bromberg, co-fondateur de Lobster Films et également auteur d'un livre sur la comédienne, sorti en 2009. Ses propos sont enrichis par le témoignage d'Eva Darlan qui, avec ce film, entrait dans le métier "par la porte la plus prestigieuse". Ils reviennent sur la relation fusionnelle et artistique entretenue par le cinéaste et son actrice ("un film sur, autour et pour Romy Schneider") ou le scénario écrit à quatre mains avec Jean-Loup Dabadie dans une "perfection de la construction" ("des choses très compliquées qui ont l'air très simples"), sur des thématiques à la fois contemporaines et universelles, aux personnages féminins déterminés et des hommes "presque comme des marionnettes". Eva Darlan livre quelques secrets de tournage (comme Romy et son rejet des femmes) quand Serge Bromberg parle si bien de Claude Sautet : "un immense cinéaste""intimement lié avec ce qu'est la vie". Un excellent supplément, mais malheureusement le seul de cette édition.

En savoir plus

Taille du Disque : 41 178 994 056 bytes
Taille du Film : 33 983 471 616 bytes
Durée : 1:48:39.012
Total Bitrate: 41,70 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 36,82 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 36825 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1375 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1352 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 27,302 kbps
Subtitle: English / 18,492 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 11 juillet 2018