Menu
Test blu-ray

Un inspecteur vous demande

BLU-RAY - Région B
Studiocanal
Parution : 17 / 3 / 2015

Image

StudioCanal propose depuis quelques semaines des films du patrimoine anglais dans des éditions issues de sa collection Vintage Classics. Sorti en Angleterre en mai 2014, Un inspecteur vous demande bénéficie d'un transfert récent malheureusement gâché par de mauvais ajustements et des corrections numériques parfois peu discrètes. Ainsi l'image a été sensiblement lissée, gommant une grande partie du grain et de son cachet argentique, en provoquant un adoucissement du trait (pas uniquement dû aux mises au point approximatives). Si le piqué est alors tout juste correct, en tout cas très doux, son efficacité retrouve une certaine vigueur dans les gros plans. Surtout, et nous rencontrons là un problème qui n'est pas très courant, les images nous ont paru beaucoup trop lumineuses, comme si on avait augmenté l'exposition générale du film. Les visages sont trop clairs, il n'y a plus d'obscurité (les nuits ressemblent à des scènes de jour) et les contrastes sont obligés de suivre. C'est non seulement un travail totalement irrespectueux des volontés du directeur de la photographie, mais cela obligera les spectateurs plus exigeants à baisser la luminosité générale de leur écran. Dans le détail, cette restauration manque d'homogénéité : les noirs peuvent paraître gris (comme à 46 min 55 sec) et être plus denses dans le plan suivant - tout comme la luminosité (un visage sur-éclairé dans un plan sera à un niveau plus satisfaisant, un plus tard dans la même scène). Notons enfin que la copie est heureusement très propre, avec un cadre assez stable.

Son

Une seule piste sonore est proposée, en anglais (bien que le film soit sorti en France en 1955). Cette version originale s'avère extrêmement propre, dénuée de bruits de fond ou d'artefacts dus à l'usure. Les voix sont claires, sans saturations, et la musique bénéficie d'un rendu convenable.

Suppléments

Interview de Jane Wenham (7 min - HD)
Celle qui interprète Eva Smith, la mystérieuse victime du film, nous parle de sa rencontre avec J.B. Priestley, l'auteur de la pièce originale. Elle revient également sur son personnage et ses partenaires dans le film (dont le futur réalisateur Bryan Forbes) mais ne dit rien sur Guy Hamilton. Entrecoupé de nombreux extraits (pour un module finalement très court), l'ensemble assure un service bien minimum...

En savoir plus

Taille du Disque : 25 583 403 177 bytes
Taille du Film : 20 335 177 728 bytes
Durée : 1:20:01.838
Total Bitrate: 33,88 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,99 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29999 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit

Par Stéphane Beauchet - le 21 avril 2015