Menu
Test blu-ray

Sacco et Vanzetti

BLU-RAY - Région B
Carlotta
Parution : 10 / 12 / 2014

Image

Le Blu-ray de Sacco et Vanzetti est conforme à la récente vision du film en salle. L'impression générale est très bonne avec une copie nettoyée, une définition soutenue, un bon niveau de détail et un grain cinéma qui n'a pas été gommé numériquement (et qui est très présent dans les deux séquences en noir et blanc qui ouvrent et concluent le film). Malgré un contraste solide, il reste quelques rares plans aux noirs irréguliers (avec parfois une dominante de couleur marquée, comme à 1 h 42 min 50). La colorimétrie est plutôt bien gérée, souvent dans une saturation douce, à l'exception de quelques carnations un peu trop rougeâtres. Enfin, on relèvera une très légère instabilité du cadre pendant la première bobine (les vingt premières minutes).

Son

La version originale mono est de bonne qualité, sans souffle, avec un rendu aussi riche qu'il devait être à l'époque : ambiances mesurées et voix claires (souvent post-synchronisées, mais pas toujours), parfois à la limite de la saturation. La version française, également dans un mono propre, offre un spectre beaucoup plus réduit avec des ambiances minimales. Le Blu-ray propose le montage intégral de Sacco et Vanzetti avec certaines scènes qui n'ont pas été doublées en français à l'époque. Elles sont incluses, ici, en version originale sous-titrée.

Suppléments

Carlotta et Allerton Films proposent deux entretiens conduits par Fabio Verzetta, critique cinéma au quotidien italien Il Messaggero. Triomphe de l'agonie (33 min - HD) est une rencontre avec le réalisateur Giuliano Montaldo qui revient sur son film, Sacco et Vanzetti, un projet qui lui tenait à coeur depuis des années. Il évoque quelques anecdotes comme le tournage à Dublin (pour figurer le Boston des années 20) et en ex-Yougoslavie, où furent tournées les scènes de prison ; la rencontre avec Joan Baez ; les prises de vues du dernier réquisitoire de Gian Maria Volonté. Montaldo parle également des deux personnages principaux, soulignant les différences entre la réalité et la fiction. "Sacco et Vanzetti" en la mineur (21 min - HD) nous convie à passer un moment précieux avec il maestro Ennio Morricone. Le célèbre compositeur parle longuement de son travail avec Montaldo, analyse la musique du film, raconte quelques-unes de ses méthodes de travail, la fabrication de la fameuse chanson avec Joan Baez ou sa vision de la musique de film (qui doit être écoutée avec attention et, donc, ne pas être mélangée aux sons d'ambiance). Les mélomanes seront aux anges.

On trouvera également la bande-annonce originale (4 min 17 - SD) aux images non nettoyées (ainsi, on appréciera encore davantage le film restauré en HD) et la bande-annonce 2014 (1 min 56 - HD) produite par Carlotta pour la ressortie du film en salle, en août dernier.

En savoir plus

Taille du Disque : 45 245 446 861 bytes
Taille du Film : 36 458 545 152 bytes
Durée : 2:04:52.416
Bitrate Vidéo Moyen : 34,99 Mbps
Bitrate Total : 38,93 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 34999 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: Italian / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 932 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 924 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Par Stéphane Beauchet - le 11 décembre 2014