Menu
Test blu-ray

Plus dure sera la chute

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 26 / 9 / 2017

Image

Sidonis aime Humphrey Bogart et c'est tant mieux ! L'éditeur français est ainsi le premier au monde à proposer en Blu-ray son dernier film, Plus dure sera la chute, dans une restauration plutôt convaincante malgré un manque d'homogénéité certain. Probablement effectués il y a quelques années déjà, les travaux sont basés sur des éléments de très bonne qualité (sans doute le négatif original) dont certaines parties probablement dégradées ont été remplacées par d'autres sources, moins optimales. Hormis les plans truqués qui, par leur fabrication, perdent en qualité, le résultat est une alternance régulière entre des images le plus souvent bien définies, bénéficiant d'un bon niveau de détail et d'un grain plus ou moins fin mais abondant, et des plans ponctuels à la texture beaucoup plus douce, sans grain et au piqué moins précis. L'ensemble est d'une grande stabilité, avec des contrastes solides, et l'éditeur a probablement effectué un léger nettoyage sur le film, désormais immaculé (alors que les extraits montrés en bonus laissent apparaître des taches et quelques points blancs). On ne relève aucun souci de compression et d'encodage. A noter que le générique est dans un format intermédiaire (entre le 1.33 et le 1.66), contrairement au reste du film qui est en 1.78:1.

Son

La version originale est d'une belle clarté, avec des voix cristallines, dénuées de saturations ou sifflantes. Un très bon rendu, sans souffle disgracieux. La version française d'époque possède une ouverture beaucoup moins probante, avec un son très couvert et des ambiances inexistantes. On notera une légère désynchronisation labiale sur la VO, qui se joue à quelques images près.

Suppléments

Présentation par Bertrand Tavernier (29 min - 1080i)
Le cinéaste, qui a revu le film "avec un plaisir énorme", trouve ici l'occasion de parler du mystérieux Philip Yordan, "personnage balzacien" longtemps considéré comme l'un des meilleurs scénaristes hollywoodiens, et qui signait en fait des scénarios écrits par des auteurs blacklistés. Tavernier s'amuse d'une anecdote révélatrice que lui avait faite André de Toth, lui qui avait bien vu Yordan "écrire... sur un chèque", et se demande en toute logique qui s'est occupé du scénario de Plus dure sera la chute. Il en profite pour pointer une faiblesse de l'histoire (la crédulité du personnage de Bogart dans la première moitié) mais en vante certains détails comme la mise en cause du public, assoiffé de violence, ou la sincérité dans la dénonciation des magouilles. Tavernier évoque le côté testamentaire du dernier rôle de Bogart, un héros qui part dans la mauvaise direction avant de se racheter, et parle de Jan Sterling qui exprime la morale du film.

Le film par François Guérif (8 min - 1080i)
L'éditeur de romans policiers commence logiquement par évoquer Budd Schulberg, reporter sportif et surtout auteur du plus grand roman sur Hollywood. Il parle de Plus dure sera la chute, histoire "à peine déguisée" de Primo Carnera, boxeur dans les années 30 et acteur quelques années plus tard (chez Carol Reed entre autres). Guérif parle de la peinture du monde du sport et de son public agressif et ignoble, choses rarement montrées de façon aussi cruelle au cinéma, et du centre de toutes les discussions dans le film : l'argent.

Pas de bande-annonce, malheureusement, mais une galerie d'affiches (en HD).

En savoir plus

Taille du Disque : 34 991 223 880 bytes
Taille du Film : 26 997 590 016 bytes
Durée : 1:48:47.187
Total Bitrate : 33,09 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 26,93 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 26935 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2092 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2094 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0,391 kbps
Subtitle: French / 29,954 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 11 janvier 2018