Menu
Test blu-ray

Pinocchio

BLU-RAY - Région B
Buena Vista
Parution : 26 / 10 / 2011

Image

On le sait, le studio Disney prend un grand soin de ses classiques, les restaurant systématiquement pour chaque nouvelle édition vidéo. Les techniques numériques actuelles leur font cependant franchir une étape marquante puisque, à quelques ratés près (mais ils sont rares), les titres du catalogue Disney qui ont eu la chance de bénéficier d'une restauration HD en ressortent vraiment améliorés. C'est le cas de Pinocchio qui apparaît ainsi plus neuf qu'au premier jour. Issue d'un scan 4K du négatif original, l'image est redoutable de précision (même si le grain a disparu), les couleurs sont désormais idéalement saturées et les photogrammes ont été complètement nettoyés. L'impression de propreté est si frappante qu'on se demande parfois si l'on n'a pas refabriqué le film de A à Z. Le résultat est, en tout cas, spectaculaire. 

Comme c'est le cas sur de nombreux Blu-ray de l'éditeur, nous pouvons choisir de visionner le film avec l'option Disney View qui remplace les bandes noires latérales (présentes à cause du format 1.33) par des peintures originales de Toby Bluth. Le résultat, contre toute attente, est plutôt convaincant.

Son

Version originale et version française bénéficient d'un remixage en DTS-HD MA 7.1 assez subtil qui donne une belle ampleur à la musique, sans toutefois accentuer la spatialisation : les enceintes surround sont ponctuellement mises à contribution. Au niveau des voix, la version originale sonne plus ancienne, un peu plus aiguë, avec parfois quelques sifflantes. La version française proposée sur ce Blu-ray n'est pas celle d'origine, elle a été fabriquée plus récemment (dans les années 90 ou 2000 ?) mais reste toutefois d'un bon niveau grâce aux talents de Roger Carel et Michel Roux...

Suppléments

Pour cette édition 70e anniversaire, Disney propose de très nombreux suppléments, répartis sur deux disques.

Pendant le film, vous avez la possibilité d'afficher des informations et des anecdotes, des petits textes explicatifs allant de la fabrication du dessin animé à la durée de sommeil des chats ou la hauteur des sauts du criquet (une manière comme une autre d'être incollable au quizz façon Wikipédia...). On peut également visionner Pinocchio avec un commentaire audio mené par Leonard Maltin (critique et historien du cinéma, maintes fois croisé dans des compléments de DVD), Eric Goldberg (co-réalisateur du dessin animé Pocahontas en 1995) et J.B. Kaufman (historien du cinéma et spécialiste de l'histoire de l'animation chez Disney). Cette discussion, agrémentée d'interviews d'anciens animateurs ayant travaillé sur le film, est remplie d'informations sur la production, les personnages, le travail des animateurs ou l'analyse du scénario. Disney, qui ne fait décidément pas les choses comme tout le monde, propose ce commentaire sous deux formes : en audio et en version française uniquement, c'est-à-dire doublé par des comédiens ! (Pour le suivre en VO non sous-titrée, il vous faudra reprendre la navigation du Blu-ray à partir de la section "English", à l'insertion du disque dans le lecteur). Vous pourrez également suivre le commentaire visuellement, à l'aide de vignettes qui s'affichent au cours du film, dans lesquelles on aperçoit les trois intervenants, les interviews d'archives et des dessins de production. C'est l'option Cine-Explore.


Sans ficelles (56 min - HD) est un très bon documentaire consacré à la production du film. De nombreux intervenants, des historiens et des animateurs (anciens ou actuels) du studio, apportent leurs points de vue sur ce deuxième long métrage d'animation produit par Walt Disney, alors dans son âge d'or. Au centre du projet, Disney était inventif et visionnaire, mais aidé par une équipe de génies auxquels ce module rend hommage (animateurs, décorateurs, musiciens et même doubleurs). De nombreuses étapes de la fabrication sont évoquées, notamment la difficulté à trouver la bonne apparence pour les personnages et rendre Pinocchio moins antipathique qu'il ne l'est dans le texte original. Si le rythme de ce documentaire reste soutenu (peut-être parfois un peu trop, on a du mal à profiter de tout, surtout avec des sous-titres) l'ensemble se révèle assez complet.


La maison Disney est très attentive à son patrimoine et ses archives sont régulièrement mises à contribution dans les suppléments. Ainsi, des scènes coupées sont proposées (11 min - HD), introduites et reconstituées dans un montage dynamique et assez efficace, à partir de storyboards et dessins de production. Parmi ces scènes non finalisées se trouve une fin alternative récemment découverte. La "Sweatbox" (7 min - HD) est une autre plongée dans les archives du studio. On évoque ici les méthodes de travail de Disney avec les réunions de production qu'il organisait dans une salle de projection surchauffée, et au travers desquelles il puisait inspiration et commentaires sur le travail en cours. Autre module pédagogique sur les méthodes du studio dans les années 40, Prises de vue réelles de référence (10 min - HD) aborde un procédé utilisé par les animateurs du studio, qui consistait à filmer des scènes mimées pour ensuite les reproduire en dessin, en se basant sur les mouvements. On peut également découvrir des Statuettes des personnages, spécialement fabriquées pour aider les animateurs à composer leurs dessins sous tous les angles ; ainsi que "Honest John" (2 min 36 s), la première chanson envisagée pour le personnage de Grand Coquin, supprimée du montage.


Gepettos d'hier et d'aujourd'hui (11 min - HD) est un module-hommage à ceux qui perpétuent, à leur manière, la tradition du jouet : un fabricant britannique, une jeune marionnettiste tchèque, un collectionneur Praguois ou un inventeur qui cherche les jeux du futur (avec un Wall-e miniature).


 

Disney n'oublie pas le jeune public en ajoutant à cette liste de suppléments les chansons du film (sous-titrées en option) à chanter en karaoké - rassemblées dans une section Clips (11 min - disque 1) - ainsi que plusieurs jeux : Pinocchio a du nez (disque 1), le Puzzle de Pinocchio et Les jeux de l'île enchantée (disque 2).

On trouvera enfin des bandes-annonces du film (5 min - SD)


En savoir plus

Taille du Disque : 31 032 938 563 bytes
Taille du Film : 27 104 004 096 bytes
Durée : 1:27:44.259
Total Bitrate: 41,19 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 28,42 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 28422 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 7.1 / 48 kHz / 3446 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD High-Res Audio / 7.1 / 48 kHz / 2046 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: German / DTS-HD High-Res Audio / 7.1 / 48 kHz / 2046 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 192 kbps / DN -4dB
Audio: French / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 192 kbps / Dolby Surround
Audio: German / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 192 kbps / Dolby Surround

Par Stéphane Beauchet - le 26 décembre 2014