Menu
Test blu-ray

Pilotes de chasse

BLU-RAY - Région B
ESC Editions
Parution : 8 / 8 / 2017

Image

ESC continue d'enrichir sa collection Hollywood Legends en HD avec Pilotes de chasse, présenté pour la première fois au monde en Blu-ray. L'éditeur semble avoir eu accès au master source du DVD américain sorti en 2006, une restauration assez convaincante pour l'époque, basée sur un tirage photochimique qui a plutôt bien géré la superposition des trames (rouge/vert/bleu) du Technicolor. Seule une bobine d'une dizaine de minutes (à partir de 0 h 40 min 18) souffre d'un décalage de ces trames et, donc, d'une définition beaucoup moins précise (cf. captures dans la galerie). Mais, globalement, l'image tient encore bien la route, avec une définition correcte à défaut d'être irréprochable : détail et trait manquent parfois de finesse (excepté pour les gros plans qui apparaissent plus précis). La copie est très stable, les contrastes sont solides et la colorimétrie conforme au rendu Technicolor de cette époque. Signalons qu'ESC a engagé des travaux de restauration supplémentaires, à savoir un nettoyage conséquent de l'image (disparition des nombreux points blancs), et un renforcement du piqué en accentuant ponctuellement les contours. En passant, le grain a été un peu atténué mais il reste encore présent. On ne signale aucun souci d'encodage.

Son

Uniquement proposée en version originale, la bande-son possède une dynamique limitée (normal, pour l'époque) mais un rendu tout à fait convaincant : pas de souffle, absence de craquements, saturations ou sifflantes, dialogues clairs et ambiances bien présentes.

Suppléments

Les ailes de la propagande (12 min - 1080i)
Mathieu Macheret, critique cinéma au Monde, présente ce "pur film de couleurs", "typiquement wellmanien dans son goût de l'action". Il analyse le scénario et son personnage du formateur qui facilitait l'immersion du public et sa sensibilisation à l'engagement militaire, note que le côté sérieux est désamorcé par des scènes de comédie et un triangle amoureux qui ramène le film à "un ton badin". Cette alternance des genres évite les lourdeurs de la propagande et dynamise un récit assez mince. Macheret s'étonne de l'absence de scènes de guerre, passage obligé du genre, et évoque la scène teintée d'érotisme où apparaît Gene Tierney.

La restauration du film (4 min - 1080p)
Où l'on constate le gain de propreté et la légère amélioration du piqué par rapport au matériel reçu au départ, mais avec également une petite perte de grain.

En savoir plus

Taille du Disque : 21 746 251 999 bytes
Taille du Film : 17 107 144 128 bytes
Durée : 1:18:23.824
Total Bitrate: 29,09 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 25,97 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 25977 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1564 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 35,776 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 12 février 2018