Menu
Test blu-ray

Mission: Impossible

BLU-RAY - Région A, B, C
Paramount
Parution : 3 / 7 / 2018

Image

Mission: Impossible fut l'un des tout premiers titres édités sur support Blu-ray par le studio Paramount en 2007. A l'époque, ce transfert utilisait le codec MPEG2 sur un Blu-ray simple couche, autant dire que la marge de manœuvre du studio pour nous offrir un transfert de meilleur qualité était importante, le film n'ayant jamais bénéficié d'un nouvel encodage depuis celui-ci. Cette édition UHD arrive donc à point nommé, mais sachez que le disque HD accompagnant celle-ci est l'ancien disque MPEG2... Donc pour bénéficier de ce nouveau transfert, il vous faudra être équipé a minima d'un lecteur Blu-ray UHD. Ce nouveau transfert 4K parvient aisément à faire oublier le précédent dans tous les domaines, à commencer par la définition de l'image qui est d'une grande finesse. Le grain est dense et suffisamment fin pour texturer l'image de manière naturelle. Nos comparatifs UHD, accessibles ci-dessous, montrent surtout un travail d'encodage bien plus soigné, le vieux codec MPEG2 ne tenant absolument pas la comparaison tellement l'image est constellée de macroblocks. On constatera également un important gain en précision concernant l'apparence des textures des vêtements d'Emmanuelle Béart dans le comparatif 3.

Comparatif UHD 1 Comparatif UHD 2 Comparatif UHD 3 Comparatif UHD 4

HDR/Dolby Vision et espace colorimétrique
Comme c'est maintenant systématiquement le cas avec ces restaurations 4K, on constate ici que le studio Paramount a sensiblement modifié son approche de l'étalonnage. Ainsi, sur le premier comparatif ci-dessus, le visage cramoisi de Tom Cruise laisse désormais place à une carnation plus proche des teintes chair, et donc plus naturelle. Le HDR exploite, lui, de manière parcimonieuse, les spéculaires et autres sources de lumière à forte intensité présentes sur le négatif comme les explosions ou les lumières au néon. Nous n'insistons pas suffisamment sur le caractère polyvalent de ce format, il y a plusieurs manières possibles de regarder ce transfert HDR : celle se rapprochant de la salle, en SDR/P3 au moyen d'une conversion, ou celle exploitant au maximum la dynamique disponible sur le négatif, donc en HDR/P3, mais qui s'éloigne sensiblement des conditions de visionnage originelles. Dans un cas comme dans l'autre, ce Blu-ray UHD est un moyen extrêmement plaisant de découvrir ou redécouvrir ce film d'action.

Métadonnées présentes sur le disque
Matrix coefficients : BT.2020 non-constant
Mastering display color primaries : R: x=0.680000 y=0.320000, G: x=0.265000 y=0.690000, B: x=0.150000 y=0.060000, White point: x=0.312700 y=0.329000
Mastering display luminance : min: 0.0001 cd/m2, max: 1000.0000 cd/m2

Son

A l'instar de l'image, la version originale du précédent Blu-ray bénéficiait d'un mixage dit à perte en Dolby Digital. Cette nouvelle présentation en Dolby TrueHD est donc un plus non négligeable tellement elle profite aux deux extrémités du spectre audio de ce mixage, dont les effets ont été peu modifiés. Ainsi, la musique de Danny Elfman (forcément très inspirée du thème créé par Lalo Schifrin) se redécouvre avec des sonorités plus variées dans les hautes fréquences et c'est extrêmement plaisant à l'écoute. La version française est celle déjà proposée sur l'ancien disque en Dolby Digital, autant dire qu'elle est loin d'atteindre ce niveau.

Suppléments

Le Blu-ray UHD ne comporte aucun supplément ; le Blu-ray HD qui accompagne cette édition propose, quant à lui, un certain nombre de documents détaillés ci-dessous.

Mission: remarquable (11 min - SD)
Ce premier module est une présentation par les auteurs du projet de remake de la série Mission: Impossible, on trouve ici des entretiens avec un Tom Cruise autosatisfait et à l'origine de ce projet. Le réalisateur Brian De Palma, qui après le succès des Incorruptibles semble un temps se spécialiser dans l'adaptation de séries à succès. Le grand scénariste Robert Towne (Chinatown) évoque, lui, la phase d'écriture du scénario et l'unique personnage commun entre le film et la série, Jim Phelps interprété par Jon Voigt, également présent dans ce supplément. La productrice Paula Wagner évoque, elle, la logistique complexe pour un tournage qui se déroule dans plusieurs pays différents. Curieusement ce module très court ne fait qu'effleurer ces sujets et inclut même un entretien avec John Woo  consacré à MI 2, puis J.J. Abrams pour l'épisode 3.


Mission: exploits explosifs (5 min - SD)
Dans ce module, nous retrouvons la productrice Paula Wagner, le réalisateur Brian De Palma, le responsable des cascades Greg Powell et Tom Cruise pour évoquer la difficile cascade de l'explosion d'un aquarium dans un restaurant de Prague. La deuxième séquence expliquée est celle du casse au siège de la CIA où Tom Cruise pirate un ordinateur suspendu à des filins.

Mission: les espions sont parmi nous (9 min - SD)
Ici sont interviewés des ex-agents de la  CIA ou bien des experts en renseignement dont certains avouent avoir eu la vocation de ce métier en regardant à la télévision Mission: Impossible (la série). Ils nous expliquent, non sans humour, quelques barbouzeries de la CIA dont certaines célèbres ont échoué (la tentative d'assassinat de Fidel Castro, l'échec soviétique en Afghanistan grâce au soutien de la CIA à des groupes Talibans, on en passe et des meilleures...). Tous ces intervenants tentent de justifier avec plus ou de bonheur le réalisme de certains gadgets utilisés dans le film de Brian De Palma. (A noter une belle faute d'orthographe dans le menu français de ce disque.)

Mission: attraper le train (3 min - SD)
Dans ce très court document, les responsables des effets spéciaux du film nous expliquent la réalisation de la scène de poursuite entre l'hélicoptère et le TGV. Quelques dessins explicatifs, quelques évidences (cette scène n'est pas très réaliste, avoue Brian De Palma). Rien de bien passionnant, en fait.

Mission: Musée international de l'espion (6 min - SD)
Peter Earnest nous présente ici son Musée International de l'Espion qui se trouve à Washington, où sont exposés différents gadgets employés durant la guerre froide. Nous apprenons dans ce document que l'un des pays les plus efficaces en termes d'espionnage était l'ex-RDA car un tiers de sa population se consacrait à cette occupation en surveillant constamment les ressortissants étrangers qui entraient dans le pays. Autre sujet amusant, les différentes techniques d'écoute et les ingénieux microphones miniatures utilisés pendant la guerre froide, l'un des gadgets que l'on retrouve dans ce musée est celui qui est utilisé par Gene Hackman dans Conversation secrète, un micro (ou une caméra miniature) placé au bout d'une longue tige et qui devait traverser les murs. Parmi les gadgets présentés par Peter Earnest, il y a la crotte de chien factice qui enferme un émetteur, ou bien le fameux parapluie bulgare utilisé par le KGB pour assassiner un homme sur le pont de Waterloo à Londres dans les années 70. De loin le meilleur supplément de cette édition.

Les dossiers
Fiches biographiques fictives des agents présents dans cette mission. Sauf celle de Jean Reno, dont la véritable mission impossible aura été de figurer dans ces suppléments.

Excellence en cinéma (9 min - SD)
Cet habile montage d'extraits de films interprétés par Tom Cruise a été projeté lors de la cérémonie des BAFTA, mais il commence à dater quelque peu. L'intérêt est très limité, d'autant plus que les extraits sont en SD 4/3.

Génération Cruise (3 min - SD)
Clip sirupeux à la gloire de Tom Cruise...

Galerie de photos
Quelques photos promotionnelles présentées en HD.

Mission: marketing
Quantité industrielle de teasers et autres bandesannonces qu'il est impossible de détailler. Précisons juste que la bande-annonce originale cinéma est proposée en HD. Les teaser sont, quant à eux, en SD 4/3.

En savoir plus

Disque UHD

Disc Label: MISSION IMPOSSIBLE
Disc Size: 65,704,277,902 bytes
Protection: AACS2
Playlist: 00800.MPLS
Size: 63,188,588,544 bytes
Length: 1:50:12.939
Total Bitrate: 76.44 Mbps
Video: MPEG-H HEVC Video / 56539 kbps / 2160p / 23.976 fps / 16:9 / Main 10 @ Level 5.1 @ High / 4:2:0 / 10 bits / HDR10 / Limited Range / BT.2020 / PQ / BT.2020 non-constant / Mastering display color primaries: Display P3 / Mastering display luminance: min: 0.0001 cd/m2, max: 1000 cd/m2
* Video: MPEG-H HEVC Video / 6343 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / Main 10 @ Level 5.1 @ High / 4:2:0 / 10 bits / Dolby Vision / Limited Range / BT.2020 / PQ / BT.2020 non-constant / Mastering display color primaries: Display P3 / Mastering display luminance: min: 0.0001 cd/m2, max: 1000 cd/m2
Audio: English / Dolby TrueHD Audio / 5.1 / 48 kHz /  3365 kbps / 24-bit (AC3 Embedded: 5.1 / 48 kHz /   640 kbps / DN -27dB)
Audio: English / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz /   640 kbps / DN -27dB
Audio: German / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz /   640 kbps / DN -27dB
Audio: Spanish / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz /   640 kbps / DN -27dB
Audio: Spanish / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz /   640 kbps / DN -27dB
Audio: French / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz /   640 kbps / DN -27dB
Audio: Italian / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz /   640 kbps / DN -27dB
Audio: Japanese / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz /   640 kbps / DN -27dB
Audio: Portuguese / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz /   224 kbps / DN -27dB
Subtitle: English / 23.449 kbps
Subtitle: English / 26.414 kbps
Subtitle: Danish / 18.955 kbps
Subtitle: German / 22.800 kbps
Subtitle: Spanish / 18.935 kbps
Subtitle: Spanish / 21.324 kbps
Subtitle: French / 24.032 kbps
Subtitle: Italian / 20.279 kbps
Subtitle: Japanese / 16.363 kbps
Subtitle: Dutch / 17.650 kbps
Subtitle: Norwegian / 19.396 kbps
Subtitle: Portuguese / 20.138 kbps
Subtitle: Finnish / 17.635 kbps
Subtitle: Swedish / 18.297 kbps
Subtitle: Japanese / 0.549 kbps

Disque HD
Disc Label: 93678793_MISSION_IMPOSSIBLE
Disc Size: 23,063,697,096 bytes
Protection: AACS
Playlist: 00052.MPLS
Size: 19,756,038,144 bytes
Length: 1:50:12.606
Total Bitrate: 23.90 Mbps
Video: MPEG-2 Video / 20668 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9
Audio: English / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz /   640 kbps / DN -27dB
Audio: French / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz /   640 kbps / DN -27dB
Audio: German / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz /   640 kbps / DN -27dB
Subtitle: English / 21.651 kbps
Subtitle: English / 23.859 kbps
Subtitle: French / 21.640 kbps
Subtitle: German / 24.333 kbps

Par Jean-Marc Oudry - le 25 mai 2020