Menu
Test blu-ray

Mélodie en sous-sol

BLU-RAY - Région B
Gaumont
Parution : 3 / 6 / 2020

Image

Un peu plus d'un an après avoir racheté le catalogue Roissy Films à Europacorp, Gaumont commence à en proposer plusieurs titres en Blu-ray, notamment dans sa belle collection "Gaumont Classiques" : Un singe en hiver, Le président, l'inédit Les félins, ou ce Mélodie en sous-sol qui revient donc une deuxième fois sur support HD, après une première édition en 2013. Petite déception : il s'agit du même master, issu d'une restauration loin d'être honteuse mais techniquement encore limitée. La précision reste honnête, quoiqu'un peu douce : on sent bien que le niveau de détail pourrait être plus affirmé. Sans forcément aller vers un nouveau scan, quoique, on regrette qu'il n'y ait pas eu de réajustement significatif pour cette nouvelle édition, notamment concernant les contrastes. La luminosité (Gamma) a pourtant été légèrement revue : les noirs sont désormais un tout petit peu plus sombres, mais malheureusement pas encore assez puisque certains plans possèdent toujours une pénombre bien claire (comparatif #5). Certains défauts de pellicule sont toujours là, notamment de petites différences de densité de noir dans une même image, et donc des bords de cadre légèrement voilés (comparatif #7). Les petites pulsations de luminosité et les légères instabilités du cadre n'ont pas été corrigées. En revanche, la propreté du précédent master est toujours là. Un grain léger mais bien présent subsiste également, sans souci particulier d'encodage. De bonnes conditions de visionnage, mais avec une marge certaine d'amélioration. 

Blu-ray Europacorp (2013) vs. Blu-ray Gaumont (2020) :   1  2  3  4  5  6  7

Son

Présenté dans son mono d'origine, la piste son est de facture correcte, mais avec cependant une pointe d'agressivité par sa dynamique légèrement compressée, la mise en avant insistante des mediums et une saturation qui n'est jamais bien loin. Cela ne pénalise pas trop la musique de Michel Magne, dont le rendu correct semble toutefois en mal de précision et de subtilité (on aurait adoré un remixage stéréo de la musique, pendant le final!). L'ensemble est heureusement d'une très grande propreté, sans souffle apparent. Les voix sont sujettes à quelques traces du temps, notamment des sifflantes.

Suppléments


Le geste parfait (45 min - 1080i)
Gaumont propose un entretien croisé avec le journaliste et critique Rafik Djoumi et le spécialiste de Jean Gabin Patrick Glâtre, filmé dans le musée consacré à l'acteur, dans le Val d'Oise. Rafik Djoumi resitue le film dans la carrière d'Henri Verneuil, présentant un cinéaste populaire mais "déconsidéré" par la critique, un "véritable artisan" qui lorgne ici vers l'Amérique avec un "faste hollywoodien" qui ne passera pas inaperçu. Djoumi et Glâbre reviennent sur la confrontation entre Gabin et Delon, reflet d'une France qui s'accélère, où la génération montante se retrouve "face au châtelain". Les deux spécialistes livrent une très bonne analyse de ce "film de passation", évoquant la proximité entre les deux acteurs et leurs personnages : Gabin, "un roc" littéralement perdu dans le monde moderne, Delon et son besoin de reconnaissance, à l'étroit dans le petit appartement familial. Djoumi n'oublie pas la fin existentialiste, "de tradition John Hustonnienne", avec une possible influence de L'ultime razzia. L'ensemble est ponctué de quelques extraits audio d'une masterclass avec Henri Verneuil, enregistrée à l'Institut Lumière de Lyon en décembre 2001, un mois avant sa disparition. Il raconte notamment notamment comment Delon s'est fait engager presque gratuitement sur le film, en se négociant les droits des marchés russe et japonais, un détail qu'il mit brillamment à profit puisque, suite au succès du film là-bas, cela lui rapporta beaucoup plus qu'un simple cachet.

Bande-annonce (3 min 38 s - 1080p) dans une version presque définitive puisqu'il ne manque que les lettrages.

En savoir plus

Taille du Disque : 46 039 688 993 bytes
Taille du Film : 37 387 259 904 bytes
Durée : 2:01:08.208
Total Bitrate: 41,15 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 37,98 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 37983 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1185 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 24,729 kbps
Subtitle: English / 26,288 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 17 juillet 2020