Menu
Test blu-ray

Lord Jim

BLU-RAY - Région B
Wild Side
Parution : 2 / 7 / 2014

Image

Cette édition réunit sur un même Blu-ray (le premier au monde consacré au film) la version sortie dans les salles françaises (137') et le montage original sorti aux Etats-Unis, étendu d'une douzaine de minutes. Le DVD ne propose que la version courte. Le premier intérêt de cette sortie vient donc de l'opportunité de pouvoir enfin découvrir en HD Lord Jim dans sa version complète, qui s'avère qui plus est plus cohérente : à la fin de l'ouvrage de Patrick Brion (voir ci-dessous, dans la partie consacrée aux suppléments), Giordano Guillem détaille les séquences qui auront souffert de ces amputations. Il s'agit principalement de répliques ou de flashbacks, auxquels on doit ajouter la disparition d'un papillon cher au professeur Stein.

Concernant la qualité de l'image proprement dite, la copie du DVD est correcte mais elle ne représente pas forcément une plus-value par rapport à la précédente édition disponible chez Sony. Les couleurs sont un peu ternes et l'image manque légèrement de définition (c'est surtout frappant lors des scènes de batailles nocturnes), ce qui ne permet pas de profiter au mieux du travail de Freddie Young. Rien de vraiment gênant et l'ensemble se laisse largement regarder, mais on pouvait espérer mieux pour une réédition.

Pour le Blu-ray, l'upgrade en 1080/24p apporte un gain de définition évident, et le rendu chromatique nous aura semblé plus satisfaisant que pour le DVD, mais on peut tout de même déplorer une stabilité incertaine et un manque flagrant de piqué, avec des séquences diurnes parfois un peu voilées et des séquences nocturnes aux contrastes inégaux. Quelques gros plans s'avèrent toutefois assez jolis, en permettant notamment de constater l'intensité du bleu des yeux de Peter O'Toole.

Son

Pour le DVD, la version originale est à privilégier car elle est bien plus équilibrée dans les environnements sonores, les dialogues et la musique, quand la VF met trop en avant le dialogue et notamment la voix-off mettant toutes les autres pistes en arrière-plan.

Même constat pour le Blu-ray, dont le master DTS mono d'origine bénéficie d'un équilibre assez séduisant.

Suppléments

Lord Jim, la seconde chance de Patrick Brion (180 pages)
Un ouvrage passionnant qui revient en détail sur les origines du projet, le parcours et le contexte de la carrière des protagonistes au moment du tournage et notamment Richard Brooks pas si souvent analysé que cela par la critique française. Truffé d'anecdotes et d'informations précieuses, le livre s'avère aussi érudit que facile d'accès et agrémenté de nombreuses photos de tournage rares ainsi que d'une grande partie du matériel promotionnel d'époque.

A noter également une bande-annonce (3 min 07) d'une qualité technique limitée mais qui a au moins le mérite d'être présentée, ainsi que des liens Internet.

En savoir plus

version longue :

Taille du disque : 48 522 978 672 bytes
Taille du film : 24 963 846 144 bytes
Durée : 2:34:16.121
Total Bitrate: 21,58 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 16879 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1638 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1611 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

version courte :

Taille du disque : 48 522 978 672 bytes
Taille du film : 22 986 983 424 bytes
Durée : 2:22:01.471
Total Bitrate: 21,58 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 16878 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1644 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1612 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

Par Justin Kwedi et Antoine Royer - le 4 juillet 2014