Menu
Test blu-ray

Les Rôdeurs de la plaine

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 1 / 12 / 2017

Image

Flaming Star rejoint le catalogue Sidonis avec une restauration assez récente effectuée par la Fox. La copie est de très bonne qualité, très stable, complètement nettoyée, avec des contrastes solides et une colorimétrie satisfaisante. De nombreuses séquences extérieures donneront sans doute le sentiment d'être un peu ternes, manquant de saturation : une impression qui ne semble pas due à la restauration mais s'expliquant plutôt par les caractéristiques de la pellicule, en n'oubliant pas que le décor naturel est aussi quelque peu desséché, moins luxuriant qu'espéré, et que les scènes tournées en studio n'ont, elles, pas du tout ce problème. Malgré quelques mises au point un peu fragiles (quelques gros plans franchement flous, par exemple), l'image reste assez précise, avec un beau niveau de détail, même si une petite douceur se fait sentir et que l'on aurait aimé un piqué d'image un peu plus prononcé. Il existe un DCP 4K pour l'exploitation du film en salles mais le rendu de ce Blu-ray ressemblerait davantage à du 2K, ce qui est déjà très bien. Notons enfin, car ce ne fut pas toujours le cas avec les disques Sidonis, que l'image n'a pas été lissée ou filtrée, que le grain du master d'origine est conservé. Un bon Blu-ray pour un western à redécouvrir.

comparatif DVD Fox (2003) vs. BR Sidonis (2017) :      1    2    3   4   5   6 

On note que l'étirement de l'image du DVD a été corrigé, que cette restauration propose des blancs désormais moins froids, des nuits américaines qui ressemblent enfin à quelque chose, et que la colorimétrie est plus nuancée et plus conforme à un rendu pellicule. En revanche, entre le disque français et le Blu-ray américain, sorti chez Twilight Time fin 2014, mis à part un infime différence de contraste et un grain à peine mieux restitué outre-Atlantique, les différences sont vraiment négligeables.

comparatif BR Twilight Time (2014) vs. BR Sidonis (2017) :    7    8    9    10    11

Son

Version originale et version française sont proposées dans un remix 5.1 aux caractéristiques un peu différentes. La VO offre une spatialisation mesurée, un surround très limité, qui permet surtout à la musique de Cyril J. Mockridge de gagner une belle ampleur. Dialogues et ambiances sont précis, très clairs, sans souffle ou traces d'usure. La VF est en fait partiellement restituée en 5.1, durant les passages sans dialogues (qui sont alors identiques à la VO), c'est-à-dire peu souvent. La majeure partie du film est donc en simple mono, mais un mono de bonne facture, sans souffle ou usure. Comme le souligne François Guérif dans son supplément, Fox France a visiblement orienté la sortie du film pour les fans d'Elvis, proposant le seul moment chanté... en français (!), et choisissant un acteur de comédie (Michel Roux) pour le doubler. Un rendu pas vraiment crédible pour un tel rôle dramatique. A voir en VO, de préférence, donc...

Suppléments

Présentation de François Guérif (11 min - 1080i)
Le critique et éditeur salue ce western "longtemps sous-estimé" qui possède "une vraie puissance" malgré "quelques lourdeurs". Il revient sur l'écriture chaotique du scénario, commencé par Nunnally Johnson pour Marlon Brando et Frank Sinatra, et les difficultés rencontrées à cause du producteur d'Elvis Presley. Si ce dernier trouve ici "son meilleur rôle", c'est aussi grâce à l'obstination de Don Siegel qui contournera une à une les exigences de la star et de son impresario. François Guérif trouve également que certaines scènes de Flaming Star sont parmi les plus belles que Siegel ait jamais tournées, avec souvent "un vrai lyrisme" qui n'était pourtant pas sa marque de fabrique.

Présentation de Patrick Brion (12 min - 1080i)
L'historien et créateur du Cinéma de Minuit refait le bref historique westernien d'Elvis et tente d'expliquer le faible succès des Rôdeurs de la plaine, malgré la présence de la méga-star Elvis. Le film a été, selon lui, mal vendu au public : montrant beaucoup trop Elvis poussant la chansonnette, Flaming Star a sans doute déçu les fans du chanteur et découragé les plus exigeants et les plus curieux. Brion rappelle la proximité des thématiques avec Le Vent de la plaine, sorti peu de temps auparavant, et admire surtout la mise en scène de Don Siegel "qui utilise Presley comme un héros de tragédie" et imposa une fin dramatique malgré la pression du studio.


On trouve également les bandes-annonces des trois westerns tournés par Elvis Presley, que l'éditeur a réunis dans un coffret DVD : Le Cavalier du crépuscule, Les Rôdeurs de la plaine (2 min 38 s - SD) et Charro.

Il y a enfin une galerie d'images (1 min 20 - HD) regroupant photographies d'exploitation, affiches ou pochettes de disques. Certaines ont été glanées sur Internet (on aperçoit même les logos des sites !) ou présentées plusieurs fois (trois fois pour l'une d'entre elles ! On vous laisse deviner de quelle affiche il s'agit)...

En savoir plus

Taille du Disque : 30 836 027 148 bytes
Taille du Film : 25 004 212 224 bytes
Durée : 1:31:58.429
Total Bitrate: 36,25 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 28,69 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 28694 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2553 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2941 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0,027 kbps
Subtitle: French / 17,721 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 25 novembre 2017