Menu
Test blu-ray

Les Producteurs

BLU-RAY - Région B
Studiocanal
Parution : 8 / 3 / 2019

Image

Comme pas mal de films américains réédités récemment par StudioCanal, Les Producteurs a été restauré en 4K par un laboratoire français, en l'occurrence Eclair, à partir du négatif original complété par un contretype. Le résultat apparaît assez conforme aux habitudes d'Eclair, concernant notamment l'étalonnage à l'aspect désormais beaucoup plus argentique. Les anciens masters possédaient des carnations plus neutres, elles sont désormais plus chaudes. Les contrastes semblent à peu près équilibrés bien que parfois un peu lâches, avec des noirs clairs et légèrement bleutés. On reconnaît souvent l'apport du 4K, avec un grain fin assez régulier et une précision palpable des détails, mais une certaine douceur récurrente reste encore surprenante (c'est là qu'intervient la seconde source photochimique). On notera aussi que la qualité des plans truqués est nettement en deçà, tant pour la précision dégradée que pour la palette de couleurs sensiblement réduite (et tirant vers les jaunes).

Son

La version originale est présentée dans son mono d'origine ainsi que dans un remixage 5.1. Les deux options proposent des conditions d'écoute assez bonnes - les pistes ayant été totalement nettoyées -, sans sifflantes ou saturations. La version mono apparaît plus aigüe que son homologue 5.1, aux basses un peu plus présentes. La spatialisation 5.1 reste modérée, rehaussant un peu les passages musicaux, et l'on notera surtout une dynamique beaucoup plus ample avec un niveau des voix beaucoup plus bas que la musique : il vous faudra monter ou baisser le volume en fonction des passages musicaux, beaucoup plus forts (et soudains !). La version française est beaucoup moins ample, plus couverte, avec un rendu moins détaillé et plus tassé, mais très propre. La qualité du doublage fait heureusement le reste, et c'est vrai qu'il est très réussi. Les Producteurs étant sorti en France allégé de deux scènes, cette version originale intégrale propose les deux passages jamais doublés avec des sous-titres. Le Blu-ray étant également destiné aux marchés britannique et allemand, vous pourrez visionner le film dans la langue de Goethe en passant par le premier menu.

Suppléments


Questions / réponses au TCM Film Festival 2018 (16 min - 1080p)
Une mini masterclass à l'américaine, avec un Mel Brooks de 91 ans encore alerte, répondant en mode stand-up aux questions de Ben Mankiewicz, de la chaîne TCM (et membre d'une célèbre famille ayant oeuvré dans le cinéma - ce que Brooks ne manque pas de rappeler). Le réalisateur raconte quelques anecdotes sur Les Producteurs, un "succès nonchalant" dans lequel devait jouer Dustin Hoffman dans le rôle de l'auteur nazi. Il évoque le casting du film, comment certains acteurs furent choisis, et avoue avoir appris le métier de cinéaste sur le tas, avec ce premier film. Mel Brooks s'écarte un peu du sujet en racontant divers souvenirs comme la cour qu'il fit à Ann Bancroft avant qu'elle ne succombe et devienne sa femme.



Making of (64 min - SD - 4/3 upscalé en 1080i)
Réalisé en 2002 par Laurent Bouzereau, LE spécialiste du genre, ce making of de plus d'une heure recueille les confidences de Mel Brooks et des membres de l'équipe du film. On évoque ainsi les origines du scénario, inspiré d'un véritable producteur pour lequel Brooks avait travaillé, et la composition du casting, de Zero Mostel, qui était "vraiment le personnage, plus vrai que nature", à Gene Wilder dont la carrière a été lancée grâce au film, en passant par Dustin Hoffman qui dut se désister pour jouer dans Le Lauréat, ou Kenneth Mars "absolument génial". Mel Brooks raconte le tournage, sa mise en scène rythmée, sa façon de diriger Wilder en le rassurant, la revue de music-hall filmée en une seule "grosse" journée. On revient sur les scènes coupées, la sortie dans quelques salles de grandes villes, et le coup de pouce de Peter Sellers qui acheta un encart publicitaire dans le journal Variety pour défendre le film qu'il avait adoré. Malgré quelques redondances avec le module TCM, voilà un supplément assez complet et à la réalisation dynamique, comme souvent avec Bouzereau.


Visite guidée de Zero Mostel (26 min - SD - 4/3 - upscalé en 1080i)
Diffusé sur la chaîne ABC en 1966, un portrait de l'acteur rabelaisien Zero Mostel, alors en tournage en Espagne pour Le Forum en folie de Richard Lester. Entre deux pitreries, le comique parle de sa famille (il est fils de rabbin), de ses différents métiers comme la peinture (ses tableaux à la "délicatesse méticuleuse"), le stand-up ou le théâtre intellectuel (James Joyce ou En attendant Godot), et de l'une de ses passions : la psychanalyse.

Texte de Peter Sellers (1 min - SD - 4/3 - upscalé en 1080i)
Le réalisateur Paul Mazursky, qui a découvert le film aux côtés de Peter Sellers, lit l'encart publicitaire rédigé par l'acteur dans Variety pour défendre Les Producteurs, un "film délirant, à la folie généreuse".

Scène coupée (4 min - SD - 4/3 upscalé en 1080i - VOSTF)

Galerie de croquis pour les décors du film (3 min - SD - 4/3 upscalé en 1080i)


Bande-annonce 2018 (1 min 06 - 1080p - VOSTF)

En savoir plus

Taille du Disque : 40 867 488 348 bytes
Taille du Film : 24 514 666 176 bytes
Durée : 1:29:22.833
Total Bitrate: 36,57 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 24,04 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 24041 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3626 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Audio: French / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit
Audio: German / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit
Subtitle: English / 38,475 kbps
Subtitle: French / 26,287 kbps
Subtitle: German / 30,962 kbps
Subtitle: French / 0,281 kbps
Subtitle: German / 1,301 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 9 janvier 2020