Menu
Test blu-ray

Les Prairies de l'honneur

BLU-RAY - Région B
ESC Editions
Parution : 29 / 8 / 2017

Image

Les amateurs du genre sont décidément gâtés puisque après Sidonis et quelques autres (dont Movinside dans quelques semaines), un autre éditeur se lance dans le western. Parallèlement à sa collection Hollywood Legends, ESC vient de sortir en DVD et Blu-ray une première salve de titres Universal estampillée Hollywood Western. On y trouve Les Prairies de l'honneur dont le master s'avère relativement ancien : mis à part quelques infimes différences (colorimétrie, définition), il s'agit probablement de la même source qui a servi au DVD sorti en 2004 (!). Une ancienneté qui se ressent malheureusement dans la qualité de la définition, très relative, pénalisée par un scan HD techniquement très limité, aux contours doux et surtout au niveau de détail assez faible. Si les gros plans sont plus soignés, un tout petit peu plus fins, les plans larges déçoivent par une précision en retrait. Le grain est conservé mais il apparaît faiblement. Ce manque général de texture peut provoquer une petite impression de lissage qui n'est en aucun cas une conséquence de l'encodage du disque (au débit vidéo très confortable) mais bien une caractéristique d'origine du matériel fourni. Celui-ci est d'ailleurs dans un très bon état : la copie est immaculée, stable, avec une colorimétrie convaincante et des contrastes équilibrés. Si le film est présenté pour la première fois au monde en Blu-ray et si la démarche d'ESC est louable, attention toutefois de ne pas tout sortir en Blu-ray sous prétexte qu'un master HD existe et qu'il est inédit. Il y a parfois de bonnes raisons...

Son

La version originale est tout à fait correcte, conforme à la bande-son d'origine. Complètement nettoyée, dénuée de souffle ou de saturations, elle possède une bonne dynamique (non négligeable concernant la musique). La version française n'étant pas d'époque (un problème de droits ou de matériel perdu ?), nous devons nous contenter d'un doublage plus récent, plus froid, mais techniquement convaincant. Cela fera l'affaire pour les allergiques à la VO mais sans le charme du doublage des années 60...

Suppléments

Une ombre sur le western (28 min - 1080i)
Mathieu Macheret, critique au quotidien Le Monde, présente Les Prairies de l'honneur et son réalisateur Andrew V. McLaglen, "un véritable tôlier du western" dont il s'agit peut-être du meilleur film. Il resitue ce western dans le cinéma américain des années 60, une "période de mutation intense" qui le rend presque anachronique tant il semble entretenir le classicisme d'un genre - dont le refoulement explosera entre autres avec La Horde sauvage. Macheret pointe cette "forme de conservatisme" qui se retrouve dans le personnage principal, un individualiste replié sur lui-même à qui l'Histoire viendra frapper à la porte. Il parle également du thème de la défaite, "qu'est-ce qu'un vaincu ?", qui rappelle les enjeux sociopolitiques de l'époque (conscience de la Deuxième Guerre mondiale, le conflit au Vietnam) avec plusieurs scènes qui montrent une volonté de signifier la violence. Macheret loue enfin le talent de James Stewart, "acteur de génie" qui sauve le film, apporte une cohérence, "incarne un héroïsme qui donne prise sur les faiblesses du personnage."

Restauration du film (4 min - 1080p)
Un court module de quelques passages du film avant/après restauration, où l'on constate surtout le nettoyage des images et un dégrainage (voire un lissage, selon la tolérance) plus ou moins prononcé.

En savoir plus

Taille du Disque : 34 312 734 934 bytes
Taille du Film : 27 892 979 136 bytes
Durée : 1:45:12.889
Total Bitrate: 35,35 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,97 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29976 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1697 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1624 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 26,803 kbps
Subtitle: French / 0,026 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 9 septembre 2017

Partenariat